Idées et stratégies

10 astuces pour enseigner l’écriture à la maternelle

Voici les meilleurs conseils d’écriture pour la maternelle que les enseignants utilisent dans leurs classes.

1. Enseigner une lettre dans son contexte

Tuer deux oiseaux d’une seule pierre. Il faut apprendre aux élèves de la maternelle comment former leurs lettres. Cela peut se faire dans le contexte de la rédaction d’une phrase. Souvent, lorsque les élèves s’exercent à écrire des lettres isolément, ils ont de la difficulté à transférer leurs compétences en écriture manuscrite à la rédaction de phrases. Enseignez la majuscule, l’espacement et la ponctuation de fin tout en démontrant la bonne formation des lettres.

2. Entraînez-vous régulièrement

Demandez à vos élèves de commencer à écrire dès le premier jour. Les enfants apprennent à parler en parlant, et nous savons que les enfants de la maternelle maîtrisent cette compétence. Ils apprennent à écrire en écrivant, même s’il s’agit au début d’une série de lettres ou même de gribouillages. Ils doivent bien commencer quelque part. Nous leur donnons les outils nécessaires pour devenir des écrivains confiants en leur donnant le temps d’écrire et de dessiner tous les jours.

3. Mots à vue, mots à vue, mots à vue, mots à vue

Les élèves doivent savoir comment lire et épeler plusieurs mots clés afin d’acquérir de l’assurance dans la rédaction de phrases. J’utilise un mur de mots, des chansons et des chants pour apprendre aux élèves à épeler des mots à vue. Par exemple, je chante le mot comme sur l’air de la chanson  » C’est un petit mot « . C’est un peu c-o-m-m-e.  qui s’écrit comme…… . Une fois armés d’un arsenal de mots essentiels à la structure d’une phrase, ils sont en bonne voie de réussir.

4. Encourager une épellation inventée

Épeler de façon inventée consiste à étirer les mots et à les écrire exactement tels qu’ils sont entendus par un écrivain débutant. Si les élèves s’accrochent à l’orthographe correcte des mots, la créativité et la continuité en souffrent. Les élèves ne voudront écrire que des phrases très simples. Les enseignants de maternelle sont aussi des détectives qui décodent facilement des phrases comme « J’aime le pesu et le kem (pizza et crème glacée) ».

5. Faire des leçons individuelles

Les jardins d’enfants ont la capacité d’attention d’une mouche des fruits. C’est pourquoi, juste avant d’écrire un journal, je leur apprends une compétence rapide. Les mini-leçons sont idéales pour enseigner la narration, la rédaction d’opinions, la composition d’une phrase thématique et les différentes étapes du processus d’écriture.

6. Essayez l’écriture interactive

Le message du matin ou les nouvelles de la classe sont un bon exemple d’écriture interactive. Il s’agit de l’enseignant et de l’élève qui partagent le stylo. Un élève donne des nouvelles à l’enseignant, et les élèves sont appelés au tableau blanc pour les aider à prononcer les mots et à placer la ponctuation appropriée.

7. Choisissez des sujets significatifs

Les enfants de maternelle s’aiment eux-mêmes, aiment leur famille et leurs amis. Laissez-les écrire sur les sujets qu’ils choisissent dans leur journal. Les débutants confondent les élèves de la maternelle et du jardin d’enfants. S’ils écrivent la même chose pendant un certain temps, c’est bien. C’est un peu comme si on lisait le même livre encore et encore. Ils renforcent la confiance

8. Écrivez tout au long du programme d’études

La lecture et l’écriture vont de pair. Les élèves peuvent écrire leur partie préférée d’une histoire ou composer une lettre à un personnage. La lecture d’un texte informatif, le dessin et l’étiquetage d’une image sont d’excellents moyens de combiner la recherche en sciences et en sciences humaines avec l’écriture.

9. Rappelez-vous que la ponctuation est difficile

Les élèves de maternelle mettent souvent des points à la fin de chaque mot ou ligne. Il est difficile d’enseigner aux enfants de la maternelle le concept d’une pensée complète parce que leurs pensées ne cessent de s’accumuler. Enseigner aux élèves que si leur écriture répond à la question « Devinez quoi ? », il faut un point.

10. Partagez, partagez, partagez

Donner aux élèves l’occasion de partager leurs écrits avec leurs pairs. Plus on donne aux enfants de la maternelle l’occasion de s’exprimer, moins ils seront susceptibles de crier au milieu de la leçon de mathématiques qu’ils ont une dent qui bouge ou que l’oncle Joey est en visite.

L’écriture à la maternelle n’est pas pour les faibles d’esprit. Appréciez l’orthographe étrange, les pensées humoristiques et l’excitation innocente qui feront que les jeunes élèves deviendront des écrivains à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page