Conseil de carrière

11 Questions à poser à un enseignant

Toutes nos félicitations ! Vous avez décroché un rendez-vous d’entrevue pour un poste d’enseignant dans une nouvelle école, ou pour un autre poste dans votre école actuelle. Vous pensez sûrement aux questions à poser à un enseignant.

Votre curriculum vitae, vos références et votre portfolio professionnel vous aideront, bien sûr. Mais ce sera toujours la première impression que vous laisserez lors de votre entretien qui vous permettra d’être embauché – ou pas. Heureusement, les questions que l’on peut poser à un enseignant sont peu nombreuses et bien ciblées et connues. Il est donc tout à fait possible de passer un entretien d’embauche en étant confiant et bien préparé.

En plus des questions liées à votre domaine de contenu, prévoyez qu’on vous pose des questions sur l’étendue de vos connaissances et de votre expérience pour répondre aux besoins de l’enfant dans son ensemble. Soyez prêt à expliquer comment vous vous impliquez. Et comment vous contribuez à la croissance sociale, émotionnelle et académique de vos élèves, à la fois individuellement et en groupe. Et soyez prêt pour les questions concernant la gestion de la classe, les relations enseignant-élève, l’engagement des élèves et les résultats d’apprentissage.

Questions à poser à un enseignant des écoles.

Voici les questions les plus couramment posées pour un enseignement en primaire. Vous trouverez aussi des suggestions pour vous guider dans la préparation de vos réponses. Et dans la pratique, en citant des stratégies spécifiques et des anecdotes pertinentes que vous pourrez utiliser en classe.

1. Pourquoi avez-vous décidé de devenir enseignant

Préparez une brève description de votre mission professionnelle, qui explique non seulement comment vous voulez changer la vie des élèves. Mais aussi comment votre propre vie sera enrichie en devenant enseignant. Étudiez également les visions globales de l’école et indiquez comment votre enseignement reflétera ces objectifs.

2. Comment géreriez-vous un élève perturbateur ou provocateur ?

 Au lieu de vous concentrer sur la façon dont vous réagiriez. Essayez d’expliquer comment vous abordez la gestion de la classe de manière proactive afin que les petits comportements indésirables deviennent rarement chroniques ou graves. Si votre employeur vous ramène à la question initiale, ces conseils sur les étudiants atteints de trouble oppositionnel avec provocation peuvent vous aider.

3. Comment cultivez-vous des relations positives avec vos élèves et de quelle façon créez-vous un sentiment de communauté de classe ? 

Racontez un moment où vous avez tissé des liens avec un élève qui avait besoin d’une attention et d’une compréhension supplémentaires. Montrez votre préoccupation pour le bien-être émotionnel des élèves les plus vulnérables. Décrivez votre plan pour développer les compétences d’apprentissage social et émotionnel des élèves. Expliquez également comment vous créez un sentiment d’empathie et d’inclusion parmi vos élèves. Cela aide les camarades de classe à se soutenir mutuellement au niveau personnel et académique.

4. Comment utilisez-vous les données pour différencier l’enseignement et soutenir les élèves identifiés comme ayant des troubles d’apprentissage spécifiques, afin que tous les élèves puissent apprendre ?

 Tout d’abord, préparez les noms de quelques systèmes d’évaluations d’étudiants riches en données que vous connaissez. Votre employeur n’exigera sans doute pas que vous utilisiez les mêmes tests que lui. Mais le fait que vous soyez au courant de différentes pratiques de tests est important. De plus, montrez votre connaissance des troubles d’apprentissage. Et décrivez quelques façons dont vous travaillez avec les parents et le personnel des ressources scolaires pour répondre aux besoins individuels de chaque enfant.

5. Comment soutenez-vous l’alphabétisation de tous les élèves ? 

Quel que soit leur domaine de contenu, chaque enseignant est un alphabétiseur. Expliquez comment vous aidez à développer les compétences de lecture, d’écriture, d’expression orale et d’écoute de vos élèves. 

6. Intégrez-vous l’apprentissage collaboratif et basé sur des projets ? 

Discutez de la différence entre l’apprentissage coopératif et collaboratif. Et si vous avez mis en œuvre la pédagogie par projet, décrivez une tâche spécifique sur laquelle vos élèves ont travaillé.

7. Comment gardez-vous vos élèves engagés et motivés, et comment encouragez-vous la voix et le choix des élèves pour les aider à devenir des apprenants autonomes ? 

Décrivez également comment vous créez une salle de classe. Votre gestion doit être centrée sur l’élève qui inspire la créativité, la passion et le but.

8. Comment enseigner aux apprenants du XXIe siècle, intégrer la technologie et guider les étudiants à devenir des citoyens du monde ? 

Soyez prêt à parler de la façon dont vous enseignez la citoyenneté mondiale. Et comment vous encouragez la pensée critique, la créativité et de bonnes compétences en communication. Voici des moyens d’intégrer la technologie dans l’apprentissage du contenu.

9. Comment incluez-vous les parents et les tuteurs dans l’éducation de leur enfant ? 

Racontez plusieurs façons dont vous informez, interagissez et collaborez avec les parents et les tuteurs, par le biais de réunions physique, de notes, d’appels téléphoniques ou de canaux numériques.

10. Comment maintenez-vous votre propre développement professionnel et quels domaines choisiriez-vous pour votre progression personnelle ? 

Vous pouvez lire des livres et des blogs, regarder des vidéos en ligne. Vous pouvez également abonner à des revues, et assister à des conférences. ou vous pouvez aussi participer à des ateliers, ou être membre d’une société d’éducateurs dans votre domaine. Soyez prêt à parler des ressources spécifiques que vous utilisez pour vous tenir au courant des dernières tendances en matière d’éducation, telles que les mentalités de croissance et d’avantages , les sièges flexibles, l’apprentissage inversé.

En discutant de votre progression personnelle, expliquez les façons dont vous souhaitez développer encore davantage votre efficacité dans le domaine de l’enseignement. Mais sans faire référence aux « faiblesses » de celui-ci.

11. Quelles questions souhaitez-vous nous poser ? 

Essayez ceci : « Pourriez-vous me citer la chose la plus importante que vous savez maintenant en tant qu’éducateur. Et que vous auriez aimé savoir avant de commencer votre carrière d’enseignant. ». Les réponses que vous recevrez révéleront ce que vos employeurs apprécient le plus en matière d’éducation. Et cet aperçu vous permettra d’adapter votre conversation de façon à clôturer l’entretien à votre avantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page