Humour

12 choses que vous ne devez jamais dire aux enseignants

Il y a certaines choses que vous ne devriez jamais dire à un enseignant. Que vous soyez parent, ami d’un enseignant ou simplement spectateur innocent, considérez-vous comme averti ! (Source)

1.« Nous sommes tous allés à l’école primaire, alors ne sommes-nous pas tous des experts en la matière ? »

Euh, non. Vous avez tous déjà été malade, est-ce que cela fait de vous un médecin ?

2.« Quand je prendrai ma retraite, je veux encore faire quelque chose, alors je pense que je pourrais peut-être reprendre l’enseignement. »

L’enseignement n’est pas un passe-temps, comme le jardinage ou la voile. La reprise de l’enseignement vous donnera probablement l’impression que votre ancien emploi était de vraies vacances.

3.   « Avez-vous déjà pensé à rendre votre cours plus amusant ? »

Non, je fais de mon mieux pour le rendre aussi ennuyeux que possible.

4.   « Si vous vous souciez vraiment des enfants, vous ne vous souciez pas du salaire. »

J’adore mes élèves. J’adore enseigner. Mais j’aime aussi pouvoir soutenir ma famille et nourrir mes enfants.

5. « Si vous gérez correctement votre temps à l’école, je parie que vous n’aurez pas besoin de planifier de cours ni de corriger des copies le week-end. »

D’accord, je suis un peu occupé à l’école. J’enseigne et je travaille avec des étudiants presque à chaque instant de la journée. Je ne sais pas si passer 20 heures par semaine en dehors de l’école à préparer et à noter chaque semaine est absolument normal pour moi…

6. « Vous ne serez jamais un enseignant vraiment formidable tant que vous n’aurez pas vos propres enfants. »

En fait, si, je le serai, même sans enfant, car la relation entre l’enseignant et l’élève est assez différente de celle du parent avec son l’enfant.

7. « Pourquoi les faites-vous lire et écrire autant de fois ? Pourquoi donnez-vous des contrôles aussi difficiles ? »

Parce que c’est mon travail. Parce que mes élèves sont là pour apprendre. Parce qu’ils auront besoin de ces compétences pour survivre dans le monde. De combien de raisons supplémentaires avez-vous besoin ?

8.  « Je paie des impôts dans cette ville, donc techniquement, vous travaillez pour moi. »

Désolé, nous ne sommes pas vos serviteurs ! Ce n’est pas comme ça que ça marche. Les impôts servent à faire fonctionner les biens et services publics, comme les pompiers, la police, les parcs et, oui, les écoles publiques, pour l’ensemble de la collectivité. Et au fait… les enseignants paient aussi des impôts.

9. « Ohhh, tu enseignes la maternelle ! Ça doit être amusant de Jouer et de chanter toute la journée… »

Oui !… Ma vie est comme un film de Disney : je chante et les enfants et les petits animaux de la forêt accourent… En fait non ! À la maternelle, nous enseignons à nos élèves les compétences fondamentales en littérature et en mathématiques – ainsi que les compétences sociales et émotionnelles – qui les prépareront à réussir dans toutes les années qui vont suivre.

10. « Pourquoi êtes-vous si strict ? Ce ne sont que des enfants. »

Nous prenons beaucoup de temps à rire et à nous amuser en classe. Mais les règles et la routine ne sont pas seulement nécessaires, elles aident aussi les enfants à se sentir en sécurité et valorisés dans la communauté scolaire.

11. « À quel point cela peut-il être difficile d’enseigner ? Vous avez tout l’été pour vous reposer. »

Une pause estivale plus longue que les autres est l’un des avantages de choisir l’enseignement comme carrière. Mais gardez à l’esprit que ce n’est pas tout l’été, car je passe plusieurs semaines en juillet et en août sur le développement professionnel et la planification des programmes. Et pendant l’année scolaire, je travaille 12 heures par jour toute la semaine et au moins un jour chaque week-end. Additionnez tout ceci et vous verrez que nous n’avons plus de vacances que vous.

12. « Enseigner, c’est bien, mais ne voudriez-vous pas avoir plus de reconnaissance et gagner plus d’argent ? »

J’enseigne parce que je veux faire la différence. J’enseigne parce que c’est ce que je fais tous les jours qui compte pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page