Humour

5 avantages d’être enseignant que nous ignorons tous

Avant de choisir l’enseignement comme carrière, on vous envie le tas d’avantages dont vous bénéficierez, surtout de la part des personnes qui sont loin du domaine. Une fois la main à la pâte, vous vous rendez compte que tous ces “emplois du temps aérés” ne représentent qu’un mythe en réalité, et que vous devriez travailler en dehors des cours afin d’assurer votre travail à temps. Même le rêve des vacances d’été s’évapore parfois quand vous vous retrouvez dans l’obligation de pratiquer des petits métiers à côté histoire d’arrondir vos fins de mois.

Nous n’essayons pas de vous frustrer. Si c’est vraiment votre rêve d’exercer ce métier, alors foncez, juste n’oubliez pas qu’il existe bien d’autres avantages d’être enseignant que vous ignorez probablement.

1. La nourriture

Il y a des personnes qui laissent des beignets dans la salle des professeurs. Des parents pourraient vous ramener de la nourriture fait-maison en guise de remerciement. Des fois il se peut que vos élèves organisent des mini compétitions culinaires. Sans oublier ces fois où vous pourriez confisquer une barre de chocolat à l’un de vos élèves. Le sucre et les carbs trouveront toujours leur chemin vers vous, mais ne vous inquiétez pas parce que…

2. Les exercices physiques

Il est de notoriété public que s’asseoir et ne pas bouger toute la journée est la première cause de plusieurs maladies : des douleurs au niveau du dos, des maladies respiratoires, etc. Voilà donc pourquoi c’est bien d’être debout et super actif dans la classe pendant plus de 8 heures par jour.

3. Fermer la porte

Nous savons tous que pour décrocher un job, il faut impérativement passer par un stage ou une période d’essai. Pendant cette période, il y a toujours cette personne pour vous épauler et surveiller tout ce que vous faites. Cela ne s’applique pas sur l’enseignement ! Une fois votre diplôme en poche, on vous donne une classe avec un groupe d’élèves à gérer. Oui, cela pourrait vous sembler terrifiant, isolant et peut-être irresponsable. C’est votre opportunité de fermer la porte et créer votre petit empire.

4. Célébrité instantanée… dans un cercle restreint

Avez-vous déjà essayé le sentiment d’être suivi par des paparazzis ? Ou encore, avoir des centaines de personnes intéressées par votre vie personnelle ? Essayez juste de publier sur internet une photo de votre chien et vous saurez la réponse. Si vous enseignez le primaire, permettez-nous de vous assurer que pour ces petits enfants qui vous croisent en dehors de la classe, c’est un peu comme rencontrer Beyoncé.

5. Des histoires pour votre roman

Regardez autour de vous et faites bien attention à ce qui se passe dans les parages, vous sortirez sûrement avec un roman cinq tomes sur les anecdotes au sein de l’école. Votre directeur est loin d’être sain mentalement ? Préparez-vous bien à des centaines d’histoires à raconter à vos proches. Cette réunion bizarre vous semble interminable ? Prenez des notes. Soyez prêt à enregistrez dans votre tête tout ce qui se passe devant les yeux, vous serez réjouis par la suite.

Certes, l’enseignement est parfois insupportable, mais ses avantages ne cessent d’attirer des milliers de personnes prêts à se baigner dans ce beau monde.

Source: WeareTeachers

Un commentaire

  1. Pour moi, l’avantage d’être prof fut, tout d’abord, de retrouver le sourire de mes élèves qui me demandaient ce qu’on allait faire aujourd’hui… et que je leur répondais : «  Rien! On va aller à la plage! ». Plaisir de créer une complicité, un climat de confiance, propice à l’échange. Et puis, sentir l’adhésion de mon auditoire quand je réussissais à le capter après avoir fait preuve d’imagination et d’inventivité, bien sûr… bien loin de la fiche pédagogique qu’on infuse à marches forcées…. non! Saisir l’intuition du moment pour éveiller, intéresser l’élève aux charmes d’une culture, aux méandre d’une langue, aux jeux subtils d’une grammaire ou d’une conjugaison qui peut s’apparenter à un jeu de marelle. Créer, inventer, imaginer, raconter, donner l’envie, le goût du voyage, de l’exotisme, de la vie, en un mot … Être le maître à bord, bien loin des injonctions des technocrates de tout poil qui ont abandonné le pupitre pour imprimer leur nom sur une enième réforme et imposer leur loi à ceux qui sont sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page