Gestion de classe

7 phrases d’enseignant qui peuvent changer votre classe

La communication positive est importante. Quel que soit le niveau que vous enseignez, il est indéniable que si vous n’avez pas une gestion de classe solide, il est presque impossible de créer une culture de classe productive. La façon dont nous parlons à nos élèves est un changement simple qui peut entraîner d’énormes bénéfices. Voici sept stratégies qui peuvent aider à favoriser la coopération et à promouvoir une culture de classe positive.

1. Décrivez le problème

Lorsque vous décrivez simplement le problème, au lieu d’accuser ou de donner des ordres, vous retirez l’émotion de la situation et dirigez votre élève vers une solution.

Quand vous voulez dire : « Qu’est-ce qui se passe dans cette salle de classe ? On dirait la Troisième Guerre Mondiale. Revenez vous asseoir immédiatement. Et en vitesse ! »

Que diriez-vous de cela ? « Dites donc, vous savez qu’on vous entend tout au long du couloir ? »

2. Donnez des informations

Lorsque vous fournissez des informations sans insulter ni juger, les élèves sont moins susceptibles de se sentir sur la défensive et plus susceptibles de changer de comportement.

Lorsque vous voulez dire : « Pourquoi ce DVD est-il sous votre chaise? Ces objets coûtent cher, vous savez. Vous devez en prendre soin. »

Que diriez-vous de cela ?  « Les DVD ne fonctionnent pas s’ils sont rayés ou sales. »

3. Offrez un choix

Personne n’aime être surveillé ni menacé. Offrir des choix permet à vos élèves d’apprendre à contrôler leur propre comportement.

Quand vous voulez dire : « Vous n’avez pas écrit une seule phrase sur votre feuille ! Si vous ne vous dépêchez pas, vos camarades iront s’amuser en récréation sans vous. »

Que diriez-vous de cela ? « Je vois que vous avez du mal à démarrer avec votre paragraphe. Souhaitez-vous y réfléchir avec moi ou choisir un nouveau sujet ? »

gestion de classe

4. Dites-le avec un mot ou un geste

Avez-vous déjà entendu ce gémissement lorsque vous commencez à donner une conférence ou à vous lancer dans une longue explication ? Parfois, un seul mot est plus efficace pour encourager les élèves à réfléchir à un problème et à trouver une solution par eux-mêmes.

Lorsque vous voulez dire: « Si je vous dis de mettre votre nom sur votre papier, je vais avoir une panne. »

Et ça ?  « Nom » (en pointant vers le haut du papier).

5. Décrivez ce que vous ressentez

Nous apprenons à nos élèves à utiliser les énoncés « je » et nous devons modéliser ce comportement. Lorsque nous décrivons nos sentiments sans attaquer ni insulter, les élèves comprennent pourquoi vous leur demandez quelque chose et peuvent réagir de manière appropriée.

Quand vous voulez dire : « Le coin des livres est un véritable chaos ! Je ne peux pas croire à quel point certains d’entre vous sont irrespectueux ».

Que diriez-vous de ça ? « Je me sens vraiment triste quand notre coin lecture confortable n’est pas propre ni rangé. »

6. Mettez-le par écrit

Tout comme Charlie Brown (wah, wah, wah), les étudiants excluent souvent les discours des adultes, mais s’ils voient quelque chose par écrit, ils comprennent le message.

Quand vous voulez dire : « Cette paillasse est en désordre ! Combien de fois dois-je dire quand vous utilisez la paillasse, de nettoyer après vous ? »

Laissez une note :  « VEUILLEZ essuyer après votre passage ». (Tous les endroits fonctionnent bien.)

7. Soyez ludique

Ne grondez pas et ne paniquez pas. Essayez quelque chose d’inattendu et d’humoristique.

Quand vous voulez dire : « La récréation à intérieur est insupportable ! Rangez tout de suite tous ces blocs ! Nous devons retourner au travail. »

Et si vous disiez plutôt : utilisez un accent drôle. Dites d’une voix de robot : « Tous… les blocs… doivent… être… rangés… en… 30… secondes. Compte à rebours… commencé… 30, 29… »

Ou entrez dans la chanson : définissez vos instructions sur une mélodie familière pour les faire bouger. « Nous ne pouvons pas commencer les maths tant que nous n’avons pas nettoyé cette pièce… doo dah doo dah ».

Ou alors, prenez votre meilleur air dramatique : déclarez à quel point le gâchis est terriblement terrible et à quel point il est probable que vous trébuchiez et que vous vous cassiez le cou sur tous ces blocs, et à quel point les élèves seraient tristes sans leur professeur bien-aimé !

Avez-vous essayé l’une de ces stratégies ? Avez-vous d’autres idées pour améliorer la culture de la classe ?

Source: Mulvahillm, Elizabeth. « 7 Teacher Phrases That Can Change Your Classroom Culture. » WeareTeachers, October 31, 2019, weareteachers.com/how-changing-the-way-you-talk-to-kids-can-change-your-classroom-culture8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page