HumourParents

9 types de parents que chaque enseignant rencontrera sûrement

La coopération entre les familles et l’école permet un meilleur apprentissage des jeunes et amplifie leur réussite. Or, cette relation n’est pas toujours parfaite. La plupart du temps, ce ne sont pas les enfants le problème. Ce sont leurs parents qui sont posent un problème. Des parents avec différents caractères et qui collectionnent de mauvais points. C’est pourquoi les enseignants doivent savoir comment traiter ces différents types de parents.

Voici 9 types de parents que chaque enseignant rencontrera sûrement :

1. Le parent hélicoptère

parent hélicoptère

Le parent hélicoptère s’inquiète de tout. Il imagine souvent les pires scénarios. De plus, il a tendance à être surprotecteur. Son comportement peut nuire à la confiance et à l’autonomie de son enfant. Il surprotège son enfant pour calmer sa propre anxiété. Il fait aussi les choses à la place de son enfant et excuse ses comportements pour lui éviter des difficultés. Pour le repérer : il se présente à la journée des portes ouvertes, mais c’est le dernier parent qui quitte l’école pour poser des questions. Ils assistent aussi à la plupart des activités scolaires pour s’assurer que tout est parfait.

Comment peut-on travailler avec un parent hélicoptère  ?

Comme le parent hélicoptère est souvent très impliqué auprès de l’enfant, vous pouvez voir comment vous impliquer plus. Vous pouvez, par exemple, mettre en valeur l’autonomie de son enfant en lui montrant des produits tangibles qu’il a fabriqués lui-même. Le but est d’amener le parent hélicoptère à déléguer des tâches et à lâcher prise sur certaines choses.

2. Le parent absent

Contrairement au parent hélicoptère, le parent absent ne s’intéresse pas à ses enfants. Il est invisible et ne prend pas le temps pour connaître les goûts, les intérêts, les relations, et les résultats scolaires de ses enfants. Ce type de parent est préoccupé par ses propres activités (carrière, sports, activités). Vous espérez vraiment avoir 5 minutes de tête-à-tête avec ce parent, mais vous n’y arriverez jamais.

3. Le parent tondeuse à gazon

C’est un autre type de parent protecteur. Le parent tondeuse à gazon fait tout ce qui est nécessaire pour empêcher son enfant d’avoir à faire face à l’échec. Au lieu de préparer leur(s) enfant(s) à surmonter les difficultés, ils « tondent » tous les obstacles qui se présente sur leur chemin. Métaphoriquement, il coupe l’herbe sous le pied de sa progéniture avant qu’elle ne l’ait posé, d’où son nom inspiré d’un outil de jardinage.

Le parent tondeuse à gazon crée une fausse terre d’illusion qui mettra ses enfants en échec. La prochaine génération souffrira certainement de problèmes relationnels, de problèmes financiers et de problèmes de travail. Si les parents n’enseignent pas à leurs enfants de précieuses capacités d’adaptation, comment notre prochaine génération fera-t-elle face à ces problèmes ? 

Un parent tondeuse peut intervenir quand son enfant a une mauvaise note. De plus, il ne laisse pas son enfant faire quoi que ce soit par lui-même. Au lieu de cela, il intervient en permanence — par exemple, en rappelant à son enfant les dates limites et les tests à venir.

4. Le parent concurrentiel

Le plus souvent, ce n’est pas l’enfant qui l’intéresse, c’est son rendement par rapport aux autres. Il est incroyable de voir combien il est concurrentiel lorsqu’il s’agit des tests d’orthographe et de mathématiques. Si son enfant ne réussit pas à ces tests, il sera sûrement puni. Et ce pauvre enfant finira par détester toutes les choses liées à l’école.

5.   Le parent tigre

Ce parent veut tout contrôler et ses exigences sont très élevées. Son enfant doit performer. Pour lui, le succès scolaire est vu comme une priorité, car seul à même de favoriser l’ascenseur social et de procurer un statut social, un prestige, des perspectives de mariage et une carrière lucrative. De plus, cette réussite est source de fierté familiale et sociale et atteste de la réussite parentale.

Comment communiquer avec eux ? Essayez de parler de leur(s) enfant(s) avec un langage bienveillant et ne tendez pas la main aux parents tigres pour des choses insignifiantes, car ils vont vous épuiser avec leurs questions répétitives.

6. Le parent Amazon

Ce parent se soucie vraiment de la réussite de son enfant, mais aussi de son travail. Il contribue à toute activité de collecte de fonds.

Comment le repérer : leurs courriels sont chaleureux et amicaux parce qu’ils sont « tellement désolés qu’ils ne peuvent pas faire de portes ouvertes, mais pouvez-vous renvoyer la rubrique à la maison ? De plus, avez-vous une liste de souhaits Amazon ? »

Comment travailler avec lui : envoyez-leur un courriel directement dès que leur(s) enfant(s) a (ont) des difficultés à l’école, car ils ne vérifient pas leur sac à dos. Partagez votre liste de souhaits Amazon.

7. Le parent juge

Il pose toujours des questions : que se passe-t-il ? Quand cela se passe-t-il ? Pourquoi ont-ils fait ça ? Quel est le plan exact de cette sortie éducative ? Il faut donner la meilleure note à ses enfants, juste pour éviter les maux de tête. Peu importe la réponse que vous donnez, ils vous donnent toujours une impression de jugement.

8. Le parent permissif

Un parent permissif est un parent qui est doux comme un bonbon, mielleux avec les enfants, parce qu’il n’a pas de limites claires. Il ne représente pas la figure de l’autorité pour le petit garçon ou la petite fille. Ce parent cherche à être l’ami de son enfant ; cependant, ce type de parent est incompatible avec les besoins de l’enfant d’être encadré et guidé. Ces parents adoptent aussi une attitude permissive, car ils sont tout simplement contre l’exercice de l’autorité.

9. Le parent autoritaire

Le parent autoritaire se situe à l’opposé du permissif. Il a tendance à punir son enfant sans fournir d’explications. Il y a problème lorsque le parent fait preuve d’autorité pour répondre à ses besoins plutôt qu’à ceux de son tout-petit. Ce type de parent suit des règles strictes. Il utilise un style autoritaire qui se caractérise par des niveaux élevés d’exigence, de contrôle et de discipline, mais également par une faible présence d’expression émotionnelle. De plus, il impose souvent ses règles sans laisser de place à la discussion. Il vous écrit des courriels et demande souvent la réunion des parents enseignants. Il a de bonnes intentions et veut que son enfant ne soit pas un vagabond. Un modèle longtemps présent partout. L’autorité, l’obéissance sont deux éléments clefs de ce modèle. L’enfant doit obéir aux règles. Ce modèle ne respecte pas la personnalité des enfants, leurs différences, et leurs goûts.

Quel type de parent rencontrez-vous le plus souvent ?

Bouton retour en haut de la page