Idées et stratégies

Comment construire un déroulé pédagogique ?

La rentrée scolaire et universitaire pour les enseignants est le temps chaque année d’un renouveau pédagogique pour chacun, adaptant ses cours, ses méthodes à son public élève ou étudiant. Ces professionnels de l’éducation suivent des méthodes éprouvées dans la construction de leurs enseignements et de leurs déroulés pédagogiques. Donc, quels sont les étapes d’un déroulé pédagogique ?

Aligner les objectifs pédagogiques

Le premier temps est celui de la définition de l’objectif pédagogique : quelle est la compétence visée par ce cours ? Quel est le but de cet enseignement ? De quoi l’élève ou l’étudiant doit-il être capable à la fin de ce cours et dans quelle situation ?

Cet objectif peut être lié à l’acquisition de savoirs et de connaissances propres à une discipline, telle que l’apprentissage de définitions ou de contenus de cours par exemple, par cœur ou en situation. Il peut aussi être lié à des savoir-faire. Par exemple : travailler en groupe, traiter une étude de cas en temps limité, rédiger un rapport de stage… exploitables dans des situations professionnelles notamment.

Enfin, une compétence peut aussi être liée à un savoir-être. Par exemple: s’exprimer à l’oral, gérer son stress, se présenter à un employeur… Un même cours peut viser l’acquisition de plusieurs compétences. Mais plus l’objectif sera complexe, plus le déroulé pédagogique sera à penser en amont. C’est un outil indispensable à tout formateur.

Rédiger un scénario pédagogique 

Il s’appuie sur un scénario pédagogique : au-delà de la planification des enseignements (séances, séquences), le scénario interroge l’enseignant sur la relation entre les contenus enseignés, les méthodes pédagogiques choisies, les supports pédagogiques sélectionnés et l’évaluation attendue. Il sert à optimiser le temps de formation et l’efficacité des enseignements proposés.

Pour ce faire, l’enseignant commence par identifier l’évaluation ou les évaluations qu’il va mettre en place. Le but est de vérifier l’acquisition de la compétence ciblée par l’objectif pédagogique. Si l’objectif est « l’étudiant est capable de s’exprimer à l’oral devant une classe lors d’une évaluation », l’enseignant doit alors créer une grille de critères à communiquer en amont à l’étudiant. Mais aussi prévoir des temps d’enseignements dédiés pour l’accompagner dans l’acquisition de cette compétence. Ensuite, la structure du cours est déterminante, à la fois dans le découpage des enseignements (séances, séquences, évaluations formatives) mais aussi dans le choix des méthodes et supports pédagogiques.

Qu’il s’agisse d’un cours magistral ou de travaux pratiques, les méthodes d’enseignement sont très variées et peuvent aller de postures très transmissives (le cours magistral ininterrompu en est un exemple) à des temps d’enseignements rythmés par des interactions, mais aussi co-construits par les apprenants, comme le sont les méthodes de classes inversées. L’enjeu est pour l’apprenant d’avoir à sa disposition à la fois des activités heuristiques, démonstratives et applicatives.

Les outils numériques au service du déroulé pédagogique

Le passage au numérique ne remplace pas les méthodes et supports pédagogiques. Mais il permet de les diversifier et de penser les temps d’apprentissage en autonomie comme des temps d’accompagnement asynchrones. Le numérique permet aussi l’accès des apprenants à davantage de ressources qui constituent des supports pédagogiques variés et accessibles (encyclopédies en ligne, sites pédagogiques d’exercices, plateformes de ressources audio-visuelles, réseaux sociaux…).

Pourquoi le déroulé pédagogique

C’est ainsi à partir de la construction de déroulés pédagogiques structurés et pensés pour les apprenants que les enseignants exploitent ces ressources. Le but est de proposer des enseignements ciblés et adaptés à leurs étudiants. Chaque nouvelle rentrée est une occasion et un défi pour l’enseignant dans l’élaboration de ses temps d’enseignements et dans la sophistication de ses scénarios pédagogiques, les affinant au fil des années. Mais aussi en les adaptant à leurs publics étudiants. La formation à de nouveaux supports et à de nouvelles méthodes enrichit les pratiques d’enseignement, renouvelées et réinventées à chaque fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page