Culture scolaire

Les 6 devoirs des enseignants envers les élèves

Les enseignants sont chargés de nombreux rôles différents, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la classe. Si vous envisagez de devenir enseignant, n’oubliez pas de vous renseigner sur certaines tâches moins connues que vous pourriez avoir à assumer en tant que nouvel enseignant. Les devoirs des enseignants envers les élèves évoluent sans cesse. 

En plus, les enseignants jouent un rôle essentiel dans l’éducation d’un enfant. Ce sont eux qui interagissent régulièrement avec les enfants. Par conséquent, ils peuvent avoir un impact immédiat sur un enfant en étant attentifs à ce qu’il dit ou à ce qui l’intéresse. Ils sont également chargés de veiller à ce que tous les élèves reçoivent une éducation égale, ce qui signifie qu’ils seront tenus responsables de la qualité de l’enseignement dispensé dans leurs classes. 

À ce titre, les enseignants doivent comprendre non seulement comment se comporter en tant qu’enseignant, mais aussi quelles sont les attentes qu’ils doivent avoir vis-à-vis de leur rôle. Dans cet article, nous allons aborder les devoirs des enseignants envers les élèves pour les aider à réussir et à s’épanouir dans votre classe.

1. La surveillance des élèves

Les conditions de surveillance et de sécurité des élèves sont définies par la circulaire 97-178. 

« L’Institution scolaire assume la responsabilité des élèves qui lui sont confiés. Elle doit veiller à ce que les élèves ne soient pas exposés à subir des dommages et n’en causent pas à autrui […]. L’obligation de surveillance doit être exercée de manière effective et vigilante pendant toute la durée du temps scolaire ».

Donc, l’école est responsable des élèves qu’elle inscrit, notamment en les protégeant des dommages et préjudices et en veillant à ce qu’aucun dommage ne soit infligé aux autres. À l’intérieur comme à l’extérieur de l’école, les élèves sont sous la responsabilité de l’école. Il est donc important que l’école surveille et encadre toutes les personnes qui y ont accès, que ce soit dans les cours de récréation, les aires de jeux et les aires d’accueil ou à l’extérieur.

L’école doit assurer une surveillance constante de l’élève pendant toute la durée de son séjour à l’école (que cela comprenne toutes les activités entreprises par l’école, qu’elles soient obligatoires ou facultatives). La sécurité des élèves est garantie soit par les enseignants, soit par des intervenants extérieurs après qu’ils aient pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des élèves.

L’accueil et la sortie des élèves

Pendant la classe, les élèves sont surveillés et suivis. Du début à la fin de la classe, les enseignants les surveillent. La sortie d’un élève de l’école doit être surveillée par un enseignant. Les élèves peuvent être remis à leurs parents ou à d’autres personnes autorisées par eux sous forme écrite. 

Les absences des élèves

L’absence des élèves est enregistrée par les enseignants. Les registres sont vérifiés pour voir si les élèves sont présents pendant les heures de cours. 

Les déplacements des élèves

Selon la politique de l’école, les sorties individuelles des élèves doivent être autorisées par le directeur de l’école et doivent être accompagnées par un parent ou une personne autorisée par la famille. 

Les sorties des groupes scolaires sont traitées dans la section Sorties scolaires. Les enseignants ne sont pas tenus de surveiller les activités organisées par la ville (cantine, etc.) ni le transport scolaire, qui relève de la responsabilité du CG.

2. Moralité et neutralité

La neutralité des fonctionnaires est un principe juridique de l’administration publique. Tous les fonctionnaires ont une obligation statutaire de neutralité. Cela signifie qu’ils doivent s’abstenir de toute forme de discrimination, quelle qu’elle soit. C’est une conséquence du principe d’égalité républicaine. Les fonctionnaires ne peuvent pas exprimer ou accomplir des actes qui mettraient en doute leur neutralité. 

En d’autres termes, un enseignant ne doit pas traiter ses élèves différemment en fonction de leur race, de leur religion, de leurs convictions politiques ou de leur statut social. Il doit au contraire les traiter de manière égale en tant qu’élèves des institutions républicaines dont l’école fait partie. Ses valeurs républicaines le rendent donc responsable d’enseigner aux élèves à considérer comme sacrée l’égalité républicaine qu’il incarne lui-même. Il n’est pas nécessaire d’être courageux quand on s’engage pour les valeurs républicaines.

3. L’obligation de discrétion professionnelle

Dans l’exercice de ses fonctions, l’enseignant est tenu d’apprécier toute information et tout document de manière professionnelle, sans exception. La seule exception est l’accès aux documents administratifs expressément autorisé par la réglementation en vigueur, notamment en matière de liberté d’accès. 

Si un enseignant ne parvient pas à préserver la confidentialité des informations, il peut notamment : 

  • Partager des informations avec des personnes extérieures au cadre institutionnel qui ne sont pas correctement informées sur le sujet.
  • Divulguer une situation familiale sensible à une personne extérieure au cadre institutionnel. 
  • Divulguer un rapport médical douloureux ou sensible. Par exemple, si un enfant est séropositif, présente une malformation congénitale ou souffre d’un cancer. 

Lire aussi : Les 10 erreurs que les profs devraient éviter de commettre

4. Le devoir de réserve

Le devoir de discrétion professionnelle d’un enseignant consiste à divulguer un fait ou une information connue dans l’exercice de ses fonctions.

En plus, le devoir de réserve, quant à lui, interdit l’expression d’une opinion dépassant les faits. Aucun texte n’impose un tel devoir aux fonctionnaires, et encore moins aux enseignants. Il s’agit d’une construction jurisprudentielle fondée sur divers critères (position dans la hiérarchie, circonstances, méthodes et formes d’expression). 

C’est ainsi que le Conseil d’État a jugé de manière constante que l’obligation de réserve est particulièrement forte pour les titulaires de hautes fonctions administratives. Ce devoir de réserve découle du principe de neutralité du service public qui interdit au fonctionnaire de faire de sa fonction l’instrument d’une propagande quelconque. La portée de cette obligation est appréciée au cas par cas par l’autorité hiérarchique sous contrôle du juge administratif.

5. L’obligation d’exercer ses fonctions

L’obligation d’assurer son service : 

  • Obligation de rejoindre son poste.
  • Obligation d’assurer la totalité des charges qui relèvent de sa mission.
  • Obligation d’assurer l’exercice continu de ses fonctions (obligation de ponctualité et d’assiduité notamment). Mais aussi les activités autres que l’enseignement, définies par des textes réglementaires ou des instructions du ministre chargé de l’éducation nationale. 

Lire aussi : 5 choses illégales que les profs ne doivent pas faire

6. L’obligation de signalement

Tout enseignant qui a connaissance d’un crime ou d’un délit dans l’exercice de ses fonctions doit en informer immédiatement le procureur de la République. La circulaire sur les violences sexuelles a été extrêmement claire à ce sujet. 

Le signalement permet aux professionnels de la protection de l’enfance d’être informés d’une situation de maltraitance ou de risque de maltraitance.

Comment faire un signalement à l’école ?

Toutes les écoles et établissements scolaires doivent afficher le numéro vert national « 119 ». Lorsque des professionnels sont témoins d’abus sur des mineurs, ils doivent être informés des suites administratives ou judiciaires qui ont déjà été données.

Conclusion

Pour conclure, le devoir d’un enseignant est de veiller à ce que tous les enfants bénéficient d’une éducation égale. Cela signifie qu’il sera tenu responsable de la qualité de l’enseignement dispensé dans sa classe. Même si cela ne semble pas être une tâche facile, c’est possible si l’enseignant s’engage à le faire. En tant qu’enseignants, vous avez la responsabilité de rendre l’apprentissage agréable pour tous vos élèves. Donc, vous pouvez être amené à concevoir des leçons adaptées à une grande variété d’intérêts et de compétences de vos élèves. En outre, vous avez la responsabilité de vous assurer que vos élèves sont aussi en sécurité à l’école.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page