Méthodes pédagogiques

Qu’est-ce que la différenciation pédagogique ?

La différenciation pédagogique est l’adaptation de l’enseignement pour répondre aux besoins individuels. Que les enseignants différencient le contenu, le processus, les produits ou l’environnement d’apprentissage, l’utilisation d’une évaluation continue et d’un regroupement flexible en fait une approche réussie de l’enseignement. Donc, quelle es la définition de la différenciation pédagogique ? Et quels sont ses principes ?

La différenciation pédagogique : définition

La différenciation pédagogique est un mode d’enseignement qui tient compte des besoins individuels et des styles d’apprentissages des élèves avant de concevoir un plan de cours. Les enseignants qui intègrent la différenciation pédagogique dans leur classe peuvent regrouper les élèves par intérêts communs, évaluer l’apprentissage des élèves via une évaluation formative, et évaluer et adapter continuellement les leçons pour servir au mieux les intérêts des élèves.

En d’autres termes, chaque élève travaille à un rythme différent pour des raisons différentes. C’est pourquoi un enseignement différencié est important. L’enseignement différencié répond aux besoins de chaque élève. La première partie de l’enseignement différencié consiste à déterminer ce que les élèves savent afin que les enseignants puissent les aider à apprendre. Il y a plusieurs façons de faire cela grâce à une pré-évaluation d’une sorte ou d’une autre.

Après avoir compris ce que chaque élève sait, la partie difficile commence. Créer différentes leçons et activités pour répondre au niveau et aux intérêts de chaque élève peut être intimidant, mais il est nécessaire d’aider les élèves à apprendre. 

Par exemple, un élève peut avoir du mal à identifier ce qu’est un nom tandis qu’un autre élève n’a aucun problème à les identifier. Ils sont chacun prêts pour une leçon différente. Le premier élève a besoin d’une activité pour les aider à identifier les noms, et ce dernier peut être prêt à écrire des phrases avec différents types de noms. Les deux peuvent réussir selon leurs propres conditions et selon leurs propres objectifs.

La dernière partie de la définition de la différenciation pédagogique consiste à évaluer la croissance de chaque élève. Des évaluations peuvent être créées pour voir si le premier étudiant est maintenant capable d’identifier les noms. L’autre élève peut-il écrire des phrases avec différents types de noms ? S’ils ont réussi à atteindre cet objectif, ils ont par conséquent appris quelque chose. Cela permet aux étudiants et aux enseignants de pouvoir célébrer la réussite, quel que soit leur niveau académique ou leurs forces individuelles.

Des exemples pratiques :

  • Une façon d’aider à différencier la classe est de demander aux élèves de travailler en groupes. Avec 3 à 5 stations, les élèves peuvent travailler ensemble sur des compétences que chacun doit connaître par lui-même. L’enseignant peut travailler avec des groupes individuels à l’une de ces stations, de sorte que les élèves reçoivent des leçons personnalisées conçues pour ce qu’ils doivent apprendre dans l’unité.
  • Un autre exemple d’enseignement différenciant est la création de cercles littéraires. Ce concept peut être appliqué dans n’importe quelle classe où vous pouvez regrouper les élèves avec des textes nivelés. Les élèves pourraient tous lire sur la guerre civile, mais ils pourraient lire un texte correspondant à leur niveau de lecture.
  • Regrouper les élèves selon leurs styles d’apprentissage est une autre façon de différencier l’enseignement au sein de la classe. Les élèves qui sont des apprenants auditifs travailleront mieux ensemble, car ils ont probablement des styles de communication similaires.
  • Un dernier moyen de différencier la classe consiste à utiliser des organisateurs graphiques et des feuilles de travail nivelés. Un LMS est très utile pour différencier l’enseignement de cette façon. Si les élèves apprennent le problème et la solution dans un cours d’anglais. Les enseignants peuvent assigner aux élèves en difficulté une tâche. Ils doivent identifier le problème et la solution d’un texte. Le groupe intermédiaire d’élèves devrait non seulement identifier le problème et la solution dans l’histoire. Mais aussi créer une solution différente de la leur. 

Le groupe d’étudiants qui sont prêts pour les extensions identifierait le problème et la solution. Ce groupe créerait deux solutions différentes et expliquerait pourquoi ils pourraient ne pas fonctionner pour résoudre le problème. L’enseignant peut attribuer chacun de ces éléments individuellement afin que les élèves ne sachent même pas qu’ils apprennent différents aspects de la même compétence.

Conclusion :

La différenciation pédagogique est une méthode d’enseignement très efficace pour aider TOUS les élèves à apprendre et à réussir. Les enseignants peuvent l’appliquer en mathématiques et en lecture. Cela montre bien l’importance de la différenciation pédagogique en classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page