Gestion de classe

Stratégies de gestion du bruit en classe

Quand les élèves bavardent en classe, les enseignants croient que c’est leur faute. Ils croient aussi qu’ils n’ont pas d’autorité naturelle, ou qu’ils ne sont pas de bons professeurs, ou que leurs cours sont moins attractifs et moins motivants. C’est pourquoi ils ont honte d’en parler. Mais, ces dernières années, ils commencent à parler de ce sujet pendant les conseils de classe et les réunions informelles. Ils se rendent compte qu’ils ne sont pas les seuls responsables de ce problème. De plus, les enseignants expérimentent plusieurs méthodes pour instaurer le calme en classe. Parfois, ils sont stricts et ne tolèrent pas ce bavardage, car il perturbe vraiment le processus d’enseignement-apprentissage, épuise leur énergie et ainsi affecte négativement leur productivité. Même les élèves attentifs risquent d’être frustrés, parce qu’ils ne peuvent pas se concentrer dans un environnement plein de bavardages.

Lorsque l’essai de l’enseignant de contrôler le bavardage échoue, il s’énerve davantage et peut même céder au désir des élèves de prendre le contrôle de la classe. Donc, les enseignants doivent adopter un système très strict. Dès le début d’année, ils définissent des règles de classe, et appliquent une gradation dans les sanctions (avertissement, changement de place, faire un devoir).

Attentes des enseignants

  • Avez-vous défini avec vos élèves les règles de classe ?
  • Avez-vous consacré du temps à les mettre en pratique dès le début de l’année ?
  • Vos élèves comprennent-ils quand ils doivent se taire et quand ils peuvent parler ?

Une raison derrière le bavardage des élèves est qu’ils ne savent pas ou ne comprennent pas les attentes de leurs enseignants. Pour cela, expliquez à vos élèves qu’ils peuvent se parler dans des activités qui nécessitent un travail en équipe, mais ils doivent être attentifs et concentrés quand vous donnez des instructions ou vous expliquez des notions. Ne commencez jamais le cours que lorsque vous aurez le silence.

Définissez vos limites avec vos élèves. Soyez ferme ! Montrez clairement que vous ne tolérez aucun type de perturbation dans votre classe parce que vous êtes tous ici dans un seul but : APPRENDRE.

Vous pouvez instaurer un système des sanctions disciplinaires allant du simple avertissement, au changement de place, à l’exclusion de la classe.

Explorez le problème

Les élèves bavardent en classe pour différentes raisons. Parfois, c’est nous, les enseignants, qui contribuons à ce problème lorsque nos instructions ne sont pas claires, ou notre contenu n’est pas intéressant. Cependant, dans d’autres cas ce sont les élèves qui sont responsables. La personnalité de l’élève, sa motivation et son environnement social peuvent conduire à ce type de comportements. Néanmoins, il est nécessaire de bien comprendre ces raisons pour régler ce problème.

Pour ce faire, pensez à :

  1. Le nombre d’élèves plus bavards dans votre classe. Combien sont-ils ? Si vous remarquez que plus d’élèves bavardent, commencez à connaître leur opinion sur votre contenu, et sur vos méthodes d’apprentissage.
  2. Essayez de connaître les périodes où vos élèves bavardent. Est-ce pendant une activité collective ou pendant que vous donnez des instructions ?
  3. Attitudes des élèves bavards. Se comportent-ils de la même manière avec les autres enseignants ? Ou juste avec toi ? Demandez l’avis des autres collègues sur le comportement des élèves bavards.

Trouver des réponses aux questions ci-dessus va vous aider à contrôler les discussions dans votre classe. Et n’oubliez pas de demander l’aide de l’administration, des parents d’élèves, du psychologue de l’école ou du conseiller.

Agir pour contrôler les bavardages

Tout d’abord, si vous constatez que vos élèves trouvent votre contenu moins intéressant, pensez à le rendre plus attractif, en abordant des sujets qui intéressent votre classe.

Mais, si vous remarquez que ces élèves sont calmes et attentifs avec les autres enseignants, vous devez repenser non seulement votre contenu, mais aussi vos relations avec eux. Il faut que vous soyez respectueux, strict, dynamique et présent pour ses élèves. Pourtant, nous devons accepter qu’il y ait des élèves qui bavardent parce qu’ils aiment parler même si notre contenu est intéressant, les instructions sont claires et nous sommes fermes. Alors, comment agir pour mettre fin à ce « bavardage » ?

Vous trouverez dans la page suivante quelques stratégies que vous pouvez les utiliser pour contrôler le bavardage pendant que vous expliquez une leçon .

Pendant le cours :

Pendant que vous faites des efforts pour expliquer une leçon, vous trouvez parfois des élèves qui bavardent ! Pourtant, ne vous découragez pas, soyez sage. Voici les stratégies à utiliser :

#Cas 1 : un ou deux élèves bavardent.

Utiliser des signes

Regardez-les fixement en expliquant votre leçon. Montrez-leur que vous êtes en colère. Vous pouvez faire une pause d’une minute ou baisser le volume de votre voix. Vos yeux et votre voix doivent transmettre ce message de « Arrêtez ça ».

Une autre solution consiste à bouger dans la classe, à se diriger vers ces élèves bavards et à rester là pendant quelques minutes.

L’utilisation de ces techniques vous aidera à rappeler à vos élèves la nécessité de garder le silence et de ne pas déranger les élèves sérieux.

Créez un moment embarrassant.

Si l’utilisation de ces signes n’a pas réussi et que ces élèves continuent à bavarder, mettez-les dans l’embarras. Demandez-leur de partager ce dont ils parlent avec le reste de la classe ou de réexpliquer un point précis du cours. Cette technique sert à les impliquer et non pas de se moquer d’eux. Ils se sentent déjà suffisamment embarrassés.

Vous pouvez dire : « OK ! Écoutons John et Michel. Ils ont quelque chose d’intéressant à nous dire. Nous vous écoutons donc ». Ou : « Ce point n’est pas clair. Alors, écoutons John. Peux-tu nous expliquer la différence entre… ? »

Après, essayez de prendre à part les bavards et de leur remettre les points sur les « i » à la fin du cours.

Parlez individuellement.

La plupart du temps, lorsque deux élèves bavardent, l’un d’eux est plus bavard et c’est lui qui commence les blablas. Après avoir identifié cet élève, emmenez-le au couloir et demandez-lui pourquoi il se comporte comme ça.

Mais, quel est le message qu’on peut adresser à cet élève bavard ?

Vous devez lui expliquer que son comportement est inacceptable en classe. S’il a un problème, vous êtes là pour l’aider, mais il doit cesser de déranger ses collègues sérieux.

S’il est démotivé, vous pouvez l’aider à se sentir capable de réaliser les tâches demandées, à avoir une vision claire de l’objectif pédagogique et à avoir des sentiments positifs en l’encourageant par un message comme : « je compte sur toi ».

#Cas 2 : plusieurs élèves bavardent.

Dans ce cas, vous devez :

Varier les activités.

Si vous remarquez que vos élèves bavardent, proposez des activités courtes et changez d’habileté (compréhension orale, écrite, production orale, écrite, interaction).

Donc, si vous expliquez une leçon en utilisant du tableau ou d’autres supports, dictez et expliquez en même temps. Le but est de leur rendre OCCUPÉS.

De plus, une activité orale peut amener les élèves à parler et à s’éloigner de l’objectif de la leçon. Donc la solution est de changer cette activité en une activité écrite.

Le travail en binôme ou en groupe peut conduire aussi au bruit. Dans ce cas, demandez aux élèves plutôt de travailler individuellement. Cela vous apportera le calme que vous souhaitez.

Captez leur attention.

Les élèves se soucient beaucoup des examens et des notes. Donc, pour attirer leur attention pendant les moments bavards, il suffit de dire : “ Il est probable que la question de l’examen sera sur ce point du cours “. Et sûrement, vos élèves vont demander de nouvelles explications.

De plus, écrivez au tableau une question et demandez aux élèves de trouver la réponse peut vraiment vous aider à les rendre plus attentifs et plus calmes.

Alors, concentrez-vous sur les préoccupations de vos élèves (notes, apprentissage d’une compétence donnée, leur créativité, etc.) pour capter leur attention pendant ces moments de bavardage.

Suscitez l’engagement des élèves.

L’engagement est au cœur des préoccupations des enseignants. Les élèves engagés réussissent facilement, parce qu’ils écoutent leur enseignant, participent et respectent les consignes. Lorsqu’ils sont bien engagés, il n’y aura pas de bavardage. Donc, proposez des activités qui sont adaptées aux habiletés des élèves. L’enseignant peut proposer des activités qui permettent à tous les élèves de réussir. De plus, il faut souligner les réussites, les efforts et la progression de vos élèves. Par exemple, féliciter un élève lorsqu’il réussit à résoudre un problème en mathématiques…

Une autre technique pour rendre vos élèves plus engagés est de leur expliquer l’importance des apprentissages demandés. Planifiez soigneusement vos activités et pensez toujours à ce qui est pertinent et intéressant pour vos élèves, car l’ennui peut rendre les élèves bavards. SOIS CRÉATIF.

Vous trouverez dans la page suivante quelques stratégies que vous pouvez les utiliser pendant une activité individuelle .

Pendant une activité individuelle :

Le fait qu’un élève complète un exercice, applique une démarche qui conduit à solution, ou fait une activité individuelle, cela développe son autonomie. L’enseignant peut utiliser ce type d’activités pour vérifier la compréhension de ses élèves, les aider à appliquer ce qu’ils viennent d’apprendre, et améliorer leur productivité. C’est une étape IMPORTANTE de l’apprentissage.

Cependant, les élèves sérieux vont travailler tranquillement, et les bavards vont parler de leurs projets de blabla, et vont déranger les autres élèves.

Alors, que faire pour les contrôler ?

Tout d’abord, essayez de bien expliquer l’objectif de l’activité individuelle et assurez-vous que vos consignes sont claires. Ensuite, précisez le temps prévu pour la réalisation de la tâche.

Après, utilisez les stratégies suivantes dans les cas 1 et 2.

#Cas 1 : un ou deux élèves bavardent.

Deux élèves bavardent et ne font pas la tâche demandée. Demandez-leur de se taire d’une voix plus basse, mais SÉRIEUSEMENT pour ne pas déranger le reste de la classe. Vous pouvez également leur dire que leur travail va être contrôlé et noté, ou ils seront les premiers à passer au tableau pour la correction. S’ils continuent à parler, demandez à l’un d’eux de changer sa place.

#Cas 2 : plusieurs élèves bavardent.

Dans ce cas, vous pouvez :

Évaluer le travail des élèves.

Parfois, certains élèves sont occupés par des activités individuelles et vous remarquez que la majorité bavarde. Dites à vos élèves que vous allez corriger et noter leur travail.

Une autre solution consiste à demander aux élèves bavards de passer au tableau pour corriger l’exercice. Pendant la correction, commencez par les élèves les plus perturbateurs. Vous pouvez inclure les notes que vous attribuez aux élèves dans l’évaluation formative (la note de participation de l’élève en classe). En effet, la façon dont vous leur parlez (votre voix et vos attitudes) doit montrer clairement que leur comportement vous a vraiment ennuyés et, à cause de cela, vous avez pris cette décision.

Bouger dans la classe.

Pour contrôler les bavardages en classe pendant les activités individuelles, il est préférable de se déplacer dans la classe tout en conservant notre contrôle. Utilisez tous les espaces géographiques, au lieu d’être statique en classe. De plus, utilisez votre langage corporel pour arrêter toute tentative de faire du bruit sans déranger les autres.

Une autre astuce pour garder les élèves plus calmes consiste à signaler les erreurs, ajouter des informations, encourager les élèves à se corriger eux-mêmes et fournir des instructions pour progresser. Votre présence pendant les activités individuelles est très nécessaire. Non seulement vous contrôlerez les bavardages, mais vous aiderez également vos élèves à mieux se concentrer et à obtenir des résultats positifs.

Soyez prêt.

Parfois, certains élèves terminent leurs exercices très vite avant les autres. Alors, ils commencent à parler. À cette fin, vous devez vous préparer à cette situation. Comment ?

Chaque fois que vous planifiez vos cours, demandez-vous : certains élèves peuvent terminer tôt. Que dois-je faire ? Par exemple, une fois qu’ils ont fini de lire un texte et ont répondu aux questions de compréhension, ils peuvent rédiger un paragraphe ou trouver des synonymes/antonymes de certains mots dans le texte.

Pour contrôler les bavardages, pendant le cours ou pendant des activités individuelles, évitez de crier sur les élèves, d’utiliser des menaces et d’entrer en conflit avec eux. Utilisez plutôt les stratégies ci-dessus et croyez en votre capacité à gérer votre classe plus efficacement. Tu peux le faire !

Si vous avez d’autres stratégies, veuillez les partager dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer