Culture scolaire

Journée pédagogique : définition et fonctionnement

Une journée pédagogique est une date fixée au cours de laquelle l’enseignant est invité à s’éloigner de ses activités habituelles afin de se concentrer sur des questions relatives à notre façon de travailler et à nos processus. 

Une journée pédagogique répond principalement à trois objectifs : former les enseignants de demain, partager des expériences entre collègues professionnels et générer des contenus pour de nouvelles ressources d’apprentissage.

Journée pédagogique : définition

Les enseignants s’appuient sur les journées pédagogiques pour terminer toutes leurs préparations ou clôturer tout leur travail au début et à la fin de l’année scolaire. Pendant l’année scolaire, les journées pédagogiques permettent, entre autres, de planifier, de corriger, d’analyser des dossiers, de discuter et de consulter des collègues. 

Lors d’une journée pédagogique, l’équipe se penche sur une question d’actualité liée à l’accueil des enfants et de leur famille ou à la vie de l’établissement. En effet, la journée pédagogique permet une évolution des représentations, l’éclairage d’un problème ou d’une difficulté par un regard extérieur, un prix de recul pour renouveler les pratiques actuelles, ou l’émergence d’un nouveau projet.

Les enseignants sont présents lors des journées pédagogiques, non parce qu’ils ne sont pas à la maison, mais parce que ce ne sont pas des jours de congé. Les parents d’enfants du primaire qui viennent à la garderie et qui croisent par hasard des enseignants peuvent en témoigner. 

Les activités proposées

Pendant ces journées chargées, le temps de l’enseignant à l’école est consacré à plusieurs activités, notamment la commande de matériel, la planification, la rédaction des commentaires des bulletins scolaires et la collaboration avec les autres enseignants et les parents. Par conséquent, il y a beaucoup à faire. Travailler avec des collègues, suivre des cours de formation continue, commander du matériel, préparer des cours et créer du matériel didactique font tous partie du travail d’enseignant. 

Avez-vous une idée de la quantité de travail nécessaire pour réaliser une activité pédagogique qui engage, captive et fait progresser les apprenants ? Il ne suffit pas de suivre un guide et de demander aux élèves de remplir des pages. Pour réaliser une pièce de théâtre, il faut écrire, mettre en scène, créer des décors, des costumes et des répétitions.. En plus de modifier la pièce de théâtre d’une leçon à l’autre et d’une année scolaire à l’autre, il faut souvent la réécrire. 

Journée pédagogique

Exemple de journée pédagogique

Description de la journée

  • Date de la journée pédagogique 
  • Buts et objectifs de la journée
  • Clientèle : nombre d’enfants par groupe d’âge
  • Horaire détaillé de la programmation
  • Solution de rechange en cas de mauvais temps ou d’annulation

Organisation de la journée

  • Locaux utilisés
  • Horaire du personnel
  • Matériel requis
  • Contacts à prévoir, réservations
  • Sortie, invités spéciaux
  • Budget approximatif et/ou coûts supplémentaires 
  • Rôles et tâches de chacun
  • Types d’encadrement

Évaluation de la journée

  • Déterminer le moment approprié
  • Décider de la façon la plus efficace, en discussion ou par écrit
  • Dresser la liste des éléments à évaluer
  • Énumérer les critères

Pourquoi la journée pédagogique est-elle importante ?

La journée pédagogique est importante. Elle est organisée chaque année, conformément aux contrats de travail des enseignants (remarque : Il y a une différence si l’enseignant est en CDD/CDI/titulaire du concours) et à une politique éducative saine. Cette journée pédagogique de développement professionnel permet aux enseignants de parfaire leurs compétences, de suivre les tendances de l’enseignement et d’affiner leurs plans de cours. Mais cela entraîne une absence de l’enseignant qui ne peut pas être auprès des élèves à ce moment-là. 

C’est donc un fardeau supplémentaire pour les familles qui n’ont pas pu prendre tous ces congés en même temps que leurs enfants. Tout le monde n’a pas de jours de vacances supplémentaires à prendre. Et tout le monde ne peut pas s’offrir des camps de jour, sans parler de la garde d’enfants, lorsque l’école est fermée. C’est un jour de plus à passer à s’occuper des enfants quand l’école n’est pas ouverte.

Bien sûr, les programmes de garderie scolaire étaient ouverts lundi, certains offrant des excursions ou d’autres programmes spéciaux, mais les parents doivent payer pour cela.

En répartissant davantage de pauses tout au long de l’année scolaire, les familles pourraient tirer le meilleur parti de ce temps, dans la mesure du possible. Cela serait certainement plus logique que de les organiser en milieu de semaine, comme c’est parfois le cas. Et ce serait certainement mieux que de prolonger des vacances déjà longues comme les vacances de Noël et les vacances de février (oui, le lundi suivant les vacances de mars sera un jour de congé supplémentaire pour de nombreux étudiants, également.

Les deux semaines de vacances ont été un travail supplémentaire bienvenu, mais nous devons passer à autre chose. Le lundi n’était certainement pas le bon moment pour une journée pédagogique.

Journée pédagogique

Calendrier de la journée pédagogique

La Commission fixe le calendrier triennal, qui comprend six jours [trois au début et trois à la fin de l’année]. L’habitude n’a pas été prise d’avoir trois jours en début et trois en fin d’année, mais l’accord ne l’interdit pas. 

L’organe de participation des parents de l’école doit être consulté après cette procédure. Le conseil d’établissement [CE] ne peut adopter ou inscrire le calendrier des journées pédagogiques. 

Les années où l’Alliance tient un colloque d’un ou deux jours, ces journées doivent être déduites du nombre de journées pédagogiques mobiles à fixer par l’équipe-école. 

La journée pédagogique au Québec

Le Québec ajuste le calendrier scolaire en ajoutant trois journées pédagogiques afin de donner aux enseignants du primaire et du secondaire le temps de se former et de planifier. 

Cette décision a été prise « dans le but de favoriser la réussite scolaire des élèves dans le contexte de la pandémie », a déclaré le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dans un communiqué envoyé

Le personnel scolaire pourra profiter de ces journées de congé. Il améliorera ses méthodes d’enseignement. Mais aussi pour se perfectionner en matière d’outils technologiques, de formation à distance et de planification des mois à venir.

Les écoles et les centres de services scolaires pourront décider du moment où ils utiliseront ces trois journées pédagogiques, en fonction de leur calendrier et de leur situation. 

Afin de ne pas pénaliser les parents, le service de garde pour les trois jours sera gratuit pour tous les enfants d’âge préscolaire et élémentaire qui sont inscrits dans leurs garderies respectives.

Les trois jours doivent avoir lieu avant la fin de l’année scolaire 2020-21. Une seule journée pédagogique peut être ajoutée dans le même mois.

Comment organiser et animer une journée pédagogique ?

Tout d’abord, vous devez choisir la date idéale pour une journée pédagogique. Une journée pédagogique réussie est soigneusement préparée et organisée jusque dans les moindres détails. Deuxièmement, vous devez choisir le meilleur jour pour une journée de congé des cours ou de l’école. Il peut s’agir d’un jour d’école maternelle, d’un jour pendant les examens finaux ou d’un jour où les élèves sont facilement libérés.

Voici les étapes à suivre pour organiser une journée pédagogique :

Choisir la date

La recherche d’un intervenant extérieur, la collecte de fonds et la coordination avec les parents font partie du processus de planification d’un événement plus de trois mois à l’avance. Les cours doivent être organisés autour des vacances afin de minimiser la gestion des élèves. Évitez de programmer un événement la veille de Noël, car nous savons que tout le monde sera épuisé après sa première longue période. 

Déterminer la durée

Quelle doit être la durée de cette journée ? Pour obtenir un financement, vous devriez recevoir six ou sept heures de cours. Mais vous pouvez les répartir sur plusieurs jours. Quels sont les horaires ? Nous évitons le format 8 h-18 h, car nous voulons nous concentrer sur une période où tous les participants sont présents en même temps. Un horaire de 9 h 30 à 16 h 30 est recommandé, avec une brève pause déjeuner [qui doit également être anticipée pour éviter le rush de la cantine !]. 

Choisir l’intervenant

Il existe trois choix possibles :

1. Les enseignants

Les enseignants ne sont pas formés à la gestion des réunions, le niveau d’interaction sera donc faible. On pourra donc travailler sur un projet commun, mais pas sur un changement de posture. Les nombreux échanges préféreraient rester superficiels et sans réel avancé vers un objectif commun. L’animation d’une réunion ne s’improvise pas ! Il faut donc prévoir une personne par groupe qui soit formée à la gestion de réunion et de projet. 

2. Un intervenant interne

Les enseignants peuvent diriger la classe dans un domaine spécifique en partageant leur expertise. Nous pouvons préparer les intervenants à l’avance afin de maximiser leur performance. Lorsque nous intervenons, nous devons éviter de créer un sentiment de hiérarchie. Les ateliers en petits groupes, si possible, sont préférables. Les intervenants internes sont préférables, et nous devons les former pour qu’ils puissent enseigner. 

3. Un intervenant externe

Un intervenant externe est la meilleure méthode pour obtenir un véritable formateur expérimenté à M-CO [école de pratique de l’andragogie du changement de posture]. Nous fournissons aux formateurs une expérience en classe et une formation en changement de posture et en andragogie [notamment en andragogie]. L’intervenant externe peut être utilisé soit pour lancer une journée dynamique, soit pour faciliter le changement de posture. On l’utilise également pour créer un environnement éducatif. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page