Culture scolaire

Le « Blended Learning » : définition, modèles, avantages et inconvénients

Le « blended learning » est une méthode d’apprentissage mixte où l’enseignement se fait en partie à distance et en partie en présentiel. Ces deux modalités de cours sont complémentaires et pensées pour offrir une expérience intégrale. Ce concept a gagné en popularité au cours des dernières années. Ses avantages sont salués par les professionnels de l’apprentissage à distance et par les apprenants. Malgré l’efficacité de l’apprentissage mixte, une certaine ambiguïté persiste autour de sa définition. Alors, qu’est-ce que le blended learning ? Dans cet article, nous allons approfondir les avantages qu’il offre aux formateurs et aux apprenants. Nous aborderons également quelques inconvénients à éviter et explorerons les modèles du blended learning.  

Le blended learning : définition

Le blended learning, ou l’apprentissage hybride ou la formation mixte, est une méthode qui combine deux modalités d’apprentissage : l’apprentissage en présentiel et l’apprentissage en ligne. Cette approche vise à établir un équilibre entre les activités en classe et les activités à distance. Contrairement à l’apprentissage e-learning, le blended learning ne remplace pas complètement l’apprentissage en présentiel. En d’autres mots, il améliore les acquis des élèves et élargit la compréhension de certains sujets.

De plus, le blended learning intègre à la fois la technologie qu’offre l’apprentissage en ligne mais aussi les occasions uniques d’apprentissage en présentiel. Par exemple, l’enseignant peut demander à ses élèves de visionner une vidéo chez eux, de poser des questions puis d’en discuter et d’approfondir le sujet en classe.

Pour résumer, le blended learning offre une formation en présentiel encadrée par un professeur ainsi que des modules à effectuer en ligne en fonction de l’emploi du temps des élèves. Il offre aux apprenants un environnement d’apprentissage plus collaboratif, stimule leur engagement et développe leur autonomie. Cela les incite à être plus motivés.

Le blended learning : avantages et inconvénients

Les avantages du blended learning

Une formation personnalisée et des étudiants plus impliqués

Le blended learning répond aux besoins des apprenants et aux différentes préférences d’apprentissage. Dans les formations classiques, dites en présentiel, les étudiants ne font pas de lectures avant d’arriver en classe et sont très passifs. Le blended learning les rend justement acteurs de leur apprentissage. Ils investissent plus de temps pour leurs lectures, la préparation des cas et le visionnage de vidéos d’experts à distance. Le temps de formation en présentiel, quant à lui, est consacré aux discussions et à l’accompagnement dans la réalisation des travaux.

Par ailleurs, les étudiants peuvent avoir accès à des ressources numériques en ligne s’ils sont en difficulté avec un élément spécifique du cours. Au lieu de rester passifs dans une formation en présentiel, ils peuvent choisir quels éléments de cours vont améliorer leurs compétences.

Le blended learning fait tomber les contraintes

Le blended learning offre l’avantage de pouvoir dépasser quelques contraintes. Par exemple, l’étudiant n’est pas obligé de se déplacer, il peut étudier les modules à son rythme et peut revenir dessus autant de fois qu’il le désire. De plus, il suit ses cours en ligne en fonction de son emploi du temps. Tout cela génère moins de stress et favorise l’acquisition de nouvelles compétences.

Le blended learning réduit le coût de formation

La formation est essentielle mais elle est coûteuse notamment pour les entreprises avec un fort turnover ou des embauches fréquentes. C’est pourquoi de nombreuses entreprises préfèrent le blended learning ou l’apprentissage hybride pour réduire les coûts. Contrairement à une formation classique, le blended learning offre un processus de formation plus efficace demandant beaucoup moins d’argent et de temps.

Le blended learning assure le suivi des performances des employés

La performance des employés est très importante car elle assure la réussite de l’entreprise. En effet, le blended learning ou l’apprentissage hybride rend le suivi des performances des employés plus facile et plus rapide. De plus, le développement de leurs compétences sera mesuré facilement grâce à l’évaluation en ligne.

Le blended learning favorise l’apprentissage actif

Les apprenants adultes ne se contentent pas d’un rôle passif de consommateurs de savoirs mais prennent un rôle actif de coproducteurs de connaissances (Rege Colet & Lanarès, 2013). Un dispositif hybride permet à un enseignant de passer d’un modèle d’enseignement purement transmissif (par exemple, une présentation de type ex-cathedra) à une conception de l’apprentissage centrée sur l’apprenant (par exemple, l’étude de cas ou la mise en situation). Le Blended Learning pourra ainsi garantir un apprentissage actif en profondeur. Le rôle de l’enseignant ne sera plus de transmettre un savoir, mais de faciliter l’apprentissage de l’apprenant. Pour cela, il pourra avoir recours à diverses activités en ligne et en présentiel.

La flexibilité de cette formation permet de mieux répondre aux attentes des apprenants adultes grâce à la technologie. Les participants peuvent accéder à des contenus textuels ou multimédia et effectuer leurs tâches d’apprentissage quand ils le souhaitent, à leur rythme, n’importe où (dans les transports publics, à la maison, au travail, etc.) et autant de fois qu’ils le désirent. Cette flexibilité permet de mieux prendre en considération les différences interindividuelles des participants adultes (Rege Colet & Lanarès, 2013) et de faciliter leur accès à la formation.

Les inconvénients du blended learning

Délaisser la formation présentielle

La formation présentielle est importante. Il ne faut donc pas la négliger en gardant un lien avec le formateur car il représente un pilier dans le processus de formation. Il génère une cohésion de groupe et favorise le développement humain.

Laisser des questions sans réponse

La formation à distance ne permet pas toujours de répondre aux questions immédiates que peuvent poser les apprenants pendant les modules en ligne. Pour résoudre cet obstacle, l’entreprise peut mettre en place un service de chat pour répondre aux questions des étudiants.

Obstacles numériques

Certains employés peuvent rencontrer des difficultés dans l’utilisation de certains outils informatiques, parfois complexes. Ces obstacles numériques peuvent entraver le bon déroulement de la formation. Le formateur doit donc faciliter l’utilisation du numérique pour que les apprenants puissent suivre la formation à distance de façon correcte.

Les modèles du blended learning

L’apprentissage hybride n’est pas vraiment un nouveau concept en éducation. Actuellement, les quatre modèles principaux les plus adoptés dans la sphère enseignante sont les suivants.

Modèle de rotation

Le modèle de rotation est conçu pour une seule classe et divise l’apprentissage en deux parties : l’enseignement traditionnel en classe et l’apprentissage virtuel, comme l’apprentissage en ligne. L’enseignant établit un calendrier ses cours et les étudiants tournent sur les différents modules d’instruction.

Modèle en distanciel tutoré

Cette méthode a un enseignant sur place qui instruit les étudiants à distance, généralement via Internet. Chaque élève a un programme personnalisé et peut obtenir une assistance individuelle en ligne ou en allant à l’école pour suivre ses cours avec son enseignant. Ce modèle fonctionne bien pour les bons élèves qui ont des difficultés en salle de classe traditionnelle. Des cours uniques ou un programme scolaire complet peuvent être présentés pour cette méthode.

Modèle virtuel enrichi

Les étudiants combinent un environnement d’apprentissage traditionnel avec un modèle virtuel. Certaines classes ont besoin de cours en classe ou d’un laboratoire sur site, tandis que d’autres cours peuvent être dispensés entièrement dans un environnement virtuel. Pour les écoles complètement virtuelles, des ajustements sont en cours pour aider les étudiants ayant des difficultés à s’autodiscipliner pour le suivi des cours en ligne. Un système de soutien scolaire peut être nécessaire pour aider les étudiants à terminer tous leurs modules en ligne.

Modèle de l’auto-mélange

C’est la méthode la plus souvent utilisée dans les écoles. Les étudiants peuvent choisir les cours qu’ils souhaitent suivre et le temps dont ils ont besoin pour les suivre. Le cours est complètement auto-rythmé. De nombreuses écoles ont opté pour cette méthode pour augmenter le nombre de cours qu’elles peuvent dispenser : des stages avancés, des offres de langues supplémentaires ou une aide aux rattrapages pour les étudiants qui ont besoin d’une aide supplémentaire dans un domaine d’études. Étant donné que ce modèle est basé sur des classes individuelles et non sur un programme complet, il est plus facile de l’intégrer dans un programme existant.

Exemple de blended learning

L’évolution technologique importante dans le domaine informatique et des communications entraîne des développements et des déclinaisons des concepts d’apprentissage. Dans le tableau suivant, nous proposons une sélection d’exemples du blended learning et une traduction des termes actuellement retrouvés dans le monde de l’enseignement numérique.

Sources :

  • Le dispositif hybride ou Blended Learning en formation continue. Formation Continue UNIL-EPFL EPFL Innovation Park, Bâtiment E CH-1015 Lausanne www.formation-continue-unil-epfl.ch
  • Chew, E., Turner, D. A., & Jones, N. (2010). In Love and War: Blended Learning Theories for Computer Scientists and Educationists. In F. L. Wang, J. Fong & R. C. Kwan (Eds.),
  •  Handbook of Research on Hybrid Learning Models: Advanced Tools, Technologies, and Applications (pp. 1-23). Hershey, PA: IGI Global 2010, p. 3, traduction libre.
  • Allen, I. E., Seaman, J., & Garrett, R. (2007). Blended In: The Extent and Promise of Blended Education in the United States. Needham, MA: Sloan Consortium (Sloan-C).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page