Bien-êtreSocial émotionnel

Nous devons prendre soin de nos enseignants avant qu’ils ne s’épuisent tous !

L’enseignement est reconnu comme une profession à haut risque d’épuisement professionnel en raison de l’accumulation de stress quotidien associé aux interactions continues avec les élèves. Le burn-out affligerait typiquement les travailleurs les plus motivés, dévoués et impliqués, qui réagissent au stress en travaillant excessivement et intensément.

Nous devons soutenir les enseignants, car ils sont épuisés mentalement, émotionnellement et physiquement. Les heures de travail passées à l’école suffiraient à mettre la plupart des enseignants au lit pour le reste de leur soirée. Mais ils continuent de travailler. Ils ne s’écoutent pas, ils vont passer leur temps à essayer de rattraper les corvées frénétiquement et à rendre visite à tous les gens qu’ils craignent d’avoir négligé.

Nos amis enseignants ont besoin de se reposer. Le magasine Psychology Today décrit l’épuisement professionnel des enseignants comme « un état de stress chronique qui mène à l’épuisement physique et émotionnel, au cynisme, au détachement et à des sentiments d’inefficacité et de manque d’accomplissement ». Toujours selon ce magasine, 91 % des enseignants ont une charge de travail excessive, 74 % d’entre eux ressentant des symptômes d’anxiété en conséquence. Environ un demi-million d’enseignants – 15% de la profession – quittent la profession chaque année. Nous ne voulons pas que les enseignants qui nous tiennent à cœur soient épuisés et stressés. Nous ne voulons pas non plus que ces rockstars soient forcées de quitter leur salle de classe.

Alors, que pouvons-nous faire ? Nous pouvons par exemple les aider à se ressourcer. L’année scolaire n’est pas une promenade dans un parc. Les professeurs doivent rétablir les règles et les routines après chaque pause – pourtant méritée –, tout en faisant face à une pression accrue pour s’assurer que leurs élèves réussissent parfaitement aux tests standardisés. Alors, unissons-nous pour aider nos professeurs à retourner à l’école un peu plus reposés et détendus.

prendre soin de nos enseignants

Voici une lettre que vous pouvez envoyer à vos amis enseignants. Faites-leur savoir que vous les voyez, que vous les entendez. Dites-leur que vous êtes là pour les aider. N’attendez pas qu’ils vous demandent de l’aide – ils ne le feront pas. Adaptez-la aux besoins spécifiques de votre collègue, ainsi qu’à vos propres disponibilités et votre budget. Invitez le reste de votre équipe à se joindre à vos efforts. Ensemble, nous pouvons faire beaucoup pour les enseignants dans les prochaines semaines.


Cher ami,

Je suis tellement fier de toi ! Je sais que tu es épuisé et pour cause. Tu as tant fait au cours des derniers mois. Tu as appris des dizaines de noms. Tu as fixé des règles, des limites, des attentes et des procédures, que tu as établies et appliquées. Tu as assisté à d’innombrables heures de réunions. Tu as géré divers sentiments et comportements, aussi bien de la part des enfants que des adultes. Tu as lu quantité de livres, de traités et de paperasse. Tu as recherché les dernières meilleures pratiques pour l’enseignement, tu as passé des heures sur des cours et des copies lorsque tu avais l’intention d’aller dormir. Tu as assisté à plus de folie aléatoire sur une journée que la plupart des gens en un an.

En gros, tu occupes au moins une demi-douzaine d’emplois en un seul – et pourtant, tu parviens toujours à prendre soin de ta famille et à être un membre fonctionnel de la société. Tu es incroyable. Et tu mérites de te reposer, de te détendre et de te ressourcer pendant les vacances d’hiver. Plus important encore, tu en as BESOIN. Après tout, tu ne peux pas verser de liquide dans une tasse vide.

Tu as l’habitude de courir à vide. De prendre soin de tout le monde en premier. C’est pour cette raison que je veux t’aider à prendre soin de toi. Voici quelques idées. Fais-moi savoir lesquelles te plaisent le plus.

Naptime.  Je vais promener tes chiens et emmener tes enfants au cinéma. Tu pourras te coucher et rattraper ton sommeil. tu mérites tant de faire un petite sieste…

Canapé de camp. Au lieu d’essayer d’organiser un café et un déjeuner avec tous les amis qui t’ont manqué, laisse-moi te les apporter. J’irai chercher des pizzas, du vin et des biscuits. Nous allons tous nous entasser sur ton canapé dans nos jammies et regarder ce que tu veux.

Journée au spa. Je veux te faire chouchouter. Que dirais-tu d’un massage ? D’une manucure ou d’une pédicure ? Peut-être un soin du visage ? J’aurais aimé pouvoir le faire pour toi chaque semaine de l’année.

Service de blanchisserie.  Je viendrai m’attaquer à cette montagne de linge. Laver, sécher, plier, suspendre, ranger. Je vais tout faire avec joie.

Préparation des repas. Je vais faire l’épicerie et préparer plusieurs lots de repas et de collations que tu pourras ranger au congélateur. De cette façon, tu auras toujours quelque chose de fait maison prêt à être réchauffé et à manger lorsque tu seras de retour de l’école. 

S’il y a quelque chose de plus dont tu as besoin, fais-le moi savoir. Je tiens à toi et je veux que tu sois en aussi bonne santé que possible. Tu travailles dur et j’apprécie tout ce que tu fais.

Cordialement,

Ton ami

(Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page