Science Pédagogie

La pédagogie : une définition simple, mais complète

La pédagogie est l’étude de l’enseignement et de l’apprentissage. La pédagogie est un concept essentiel dans l’éducation, car c’est une partie importante de ce que les enseignants font tous les jours. Les enseignants doivent comprendre comment les élèves apprennent, comment rendre les leçons intéressantes et comment garder les élèves engagés. De plus, la pédagogie peut vous aider à être un meilleur enseignant pour vos propres enfants à la maison ou pour les élèves plus jeunes si vous envisagez de travailler comme enseignant suppléant ou dans une autre école. Nous présentons dans cet article la définition de la pédagogie, ses buts, ses outils et ses types :

La pédagogie : définition

La pédagogie est l’étude de l’enseignement et de l’apprentissage. Le terme vient du mot grec « paidagogos » qui signifie « chef d’enfants ». La pédagogie peut être considérée comme un sous-domaine de l’éducation. Un professeur qui enseigne la pédagogie peut également enseigner d’autres matières, comme la psychologie ou la sociologie. Si vous souhaitez devenir enseignant, vous voudrez peut-être suivre des cours de pédagogie afin de savoir comment enseigner au mieux à vos élèves.

Pédagogie : définition simple

La pédagogie est l’art, la science ou la profession d’enseigner.

Pédagogie : étymologie

Le terme « étymologie » provient des mots grecs paidós (qui signifie enfant) et gogia (qui signifie conduire). Ainsi, paidagôgia a pour signification « direction, éducation des enfants. » À l’époque, un paidagôgós était un esclave qui, tout en conduisant les garçons à l’école, leur enseignait les bonnes manières et leur donnait des cours particuliers après l’école. Aujourd’hui, le mot « pédagogie » est très largement utilisé et signifie simplement enseigner.

Ce terme garde encore une partie de son sens étymologique. En effet, le lien avec l’enfant est conservé puisque le mot exprime l’éducation ou l’instruction.

Le mot « pédagogie » a fait sa première apparition dans la langue française en 1485.

La pédagogie est l’étude des méthodes d’enseignement, des objectifs éducatifs ainsi que des moyens pour les atteindre. Ce domaine s’appuie sur la psychologie de l’éducation, qui englobe les théories de l’apprentissage, et dans une certaine mesure sur le philosophie de l’éducation puisqu’elle examine les objectifs et la valeur de l’éducation d’un point de vue philosophique.

Par ailleurs, la pédagogie est un terme qui fait référence à la méthode d’enseignement des enseignants. La pédagogie est formée par les convictions d’un éducateur en matière d’enseignement et concerne l’interaction entre la culture et les différentes manières d’apprendre. Afin d’aider les élèves à tirer parti de leurs acquis, des relations significatives doivent exister dans la classe.

La pédagogie est à la fois une théorie et une pratique. En effet, une théorie puisqu’elle a pour objet la réflexion sur les systèmes et sur les procédés d’éducation dans le but de diriger l’action des éducateurs.

La définition de la pédagogie selon les dictionnaires

Le Dictionnaire de l’Académie Française  

  • Instruction, éducation des enfants; ensemble de procédés employés pour les instruire et les former en fonction de certaines fins morales et sociales. Un ouvrage de pédagogie. La pédagogie de Montaigne, de Jean-Jacques Rousseau.
  • Discipline théorique visant à définir des méthodes d’enseignement, à déterminer de nouvelles pratiques éducatives. Pédagogie des langues vivantes, des mathématiques. Pédagogie active, directive. Et pédagogie heuristique, non directive. Pédagogie par objectifs.
  • Qualité d’une personne qui sait intéresser et former les esprits, qui est apte à transmettre son savoir, à faire acquérir des connaissances. Avoir de la pédagogie. Manquer de pédagogie.

Le dictionnaire Larousse

  1. Ensemble des méthodes utilisées pour éduquer les enfants et les adolescents.
  2. Pratique éducative dans un domaine déterminé ; méthode d’enseignement : La pédagogie des langues vivantes.
  3. Aptitude à bien enseigner, sens pédagogique : Manquer de pédagogie.

Le Dictionnaire de didactique des langues

Selon ce dictionnaire, la pédagogie a deux sens : une théorie et une pratique éducatives.

Pédagogie : une théorie éducative

La pédagogie est une réflexion théorique à caractère philosophique et psychologique sur les méthodes d’enseignement, les actions à exercer en situation d’apprentissage, leurs finalités et leurs orientations.  

Pédagogie : une pratique éducative

La pédagogie est aussi une action pratique « constituée par l’ensemble des conduites de l’enseignant et des enseignés dans la classe » 

la pédagogie renvoie à un ensemble de méthodes, de procédés, de techniques mis en œuvre, selon la situation d’enseignement, par l’enseignant pour instruire et former les élèves. 

Le but de la pédagogie

L’objectif principal de la pédagogie est de s’appuyer sur les acquis des étudiants et de travailler sur le développement de leurs compétences et aptitudes. Elle permet aux élèves d’acquérir une compréhension approfondie d’un sujet et les aide à appliquer ces connaissances dans leur vie quotidienne. Voici quelques buts de la pédagogie :

Améliorer la qualité de l’enseignement

Si une pédagogie bien pensée est mise en œuvre dans les salles de classe, la qualité de l’enseignement s’améliorera grandement. Cela sera bénéfique pour les étudiants car ça les aidera à comprendre en profondeur le matériel pédagogique tout en améliorant les résultats d’apprentissage.

Encourager un environnement d’apprentissage coopératif

La mise en œuvre de la pédagogie dans l’éducation encourage les élèves à travailler ensemble pour accomplir une tâche et apprendre ensemble. 

Élimination de l’apprentissage monotone

La pédagogie et le développement de l’enfant vont de pair. Elle aide l’élève à penser de manière différente et à dépasser les méthodes traditionnelles de mémorisation et de compréhension pour apprendre. Elle fait appel à des processus d’apprentissage complexes chez les élèves, tels que l’analyse, la pensée créative et l’évaluation. En outre, elle rend les élèves plus réceptifs à ce que l’enseignant leur enseigne.

Les élèves peuvent suivre leurs propres méthodes d’apprentissage

Une pédagogie bien pensée peut aider les étudiants à appréhender l’éducation de différentes manières. Elle s’adapte aux capacités d’apprentissage des différents élèves ce qui leur permet de suivre leurs méthodes d’apprentissage préférées et de s’y tenir. Ainsi, ils acquièrent une meilleure compréhension du sujet ce qui améliore donc leurs compétences.

Une approche d’apprentissage pratique pour tous

Les étudiants ayant des besoins spécifiques demandent des méthodes d’apprentissage et d’enseignement différentes. La mise en œuvre d’une approche pédagogique adaptée les aidera à mieux apprendre et les encouragera à faire partie de la communauté d’apprentissage ordinaire.

Améliorer la communication entre l’enseignant et l’élève

L’enseignant comprend mieux l’élève, ce qui l’aide à se concentrer sur ses points faibles et à le guider.

Type de pédagogie

Vous trouverez ci-dessous les différents types de pédagogie :

La méthode expositive, transmissive ou magistrale 

La méthode expositive est une méthode d’enseignement dans laquelle l’enseignant fournit, dès le départ, des informations aux étudiants sans qu’il y ait une interaction majeure. C’est une méthode d’enseignement très courante et qui est surtout utilisée lorsque ce qui doit être appris n’est pas encore connu des étudiants ou quand le contenu est « hors de portée » si les élèves devaient rechercher par eux-mêmes.

La méthode démonstrative 

La démonstration est une méthode d’enseignement utilisée pour communiquer une idée à l’aide de supports visuels tels que des tableaux à feuilles mobiles, des affiches, des power point, etc. Une démonstration est le processus qui consiste à enseigner à quelqu’un comment fabriquer ou faire quelque chose en procédant étape par étape. En montrant comment, vous « dites » ce que vous faites.

La méthode interrogative ou maïeutique 

La méthode interrogative est la théorie du raisonnement. Elle comprend la logique déductive comme méthode d’apprentissage. On peut soutenir que la méthode interrogative est une théorie générale du raisonnement. Il existe deux types de mouvements : les mouvements d’inférence logique et les mouvements interrogatifs.

La méthode active ou dite « de découverte » 

La méthode active est une approche de l’enseignement qui consiste à faire participer activement les étudiants à la matière du cours par des discussions, la résolution de problèmes, des études de cas, des jeux de rôle et d’autres méthodes. 

Cette méthode confère un plus grand degré de responsabilité à l’apprenant que les approches passives telles que les cours magistraux, mais les conseils de l’instructeur restent cruciaux dans une classe d’apprentissage active. Les activités d’apprentissage actives peuvent durer de quelques minutes à des séances de cours entières ou se dérouler sur plusieurs séances de cours.

La méthode expérientielle

La méthode expérientielle consiste à apprendre par l’expérience. Cette théorie a été proposée par le psychologue David Kolb, qui a été influencé par les travaux d’autres théoriciens, notamment John Dewey, Kurt Lewin et Jean Piaget.

Selon Kolb, ce type d’apprentissage peut être défini comme « le processus par lequel la connaissance est créée par la transformation de l’expérience. La connaissance résulte de la combinaison de la saisie et de la transformation de l’expérience ».

La théorie de l’apprentissage expérientiel diffère des théories cognitives. En effet, ces dernières mettent l’accent sur le rôle des processus mentaux tandis que les théories comportementales ignorent le rôle possible de l’expérience subjective dans le processus d’apprentissage. 

Les outils pédagogiques

Voici quelques exemples d’outils pédagogiques :

Le Mind-Mapping

Le mind-mapping ou La carte mentale est un moyen efficace de prendre des notes et de réfléchir à des sujets de rédaction. Une carte mentale implique de noter un thème central et de penser à des idées nouvelles et connexes qui rayonnent à partir du centre. Le mind mapping est une méthode efficace pour générer des idées par association. 

Le Lapbook

Le lapbooking permet aux élèves d’effectuer des recherches et d’apprendre tout sur un sujet spécifique. Il s’agit simplement d’un dossier rempli de mini-livres amusants contenant des informations intéressantes sur un sujet général du lapbook. Ils sont pratiques et rendent n’importe quel sujet un peu plus amusant. 

Le lapbooking est également l’un de mes moyens préférés pour renforcer les leçons enseignées en classe. Pour les enfants les plus jeunes, vous pouvez les laisser choisir le sujet. Ensuite, ils font une unité spéciale de lapbooking sur ce sujet.

La méthode du loci ou mémoire des lieux

Les « loci » (qui signifient lieux en latin) sont une technique de mémorisation. En effet, cette technique est basée sur l’idée qu’une personne se souvient mieux des lieux qui lui sont familiers. Ainsi, si vous pouvez relier quelque chose (idées clés, éléments d’une liste, etc.) à un lieu que vous connaissez bien, l’emplacement agira comme un indice pour vous aider à vous souvenir ce que vous essayez de mémoriser.

Les Grecs et les Romains utilisaient la méthode loci en plaçant mentalement les points clés de leurs discours dans des endroits situés le long des routes familières, dans la ville ou dans le palais. Pour se souvenir du point clé, chaque objet qu’ils croisaient dans la rue représentait une idée. En passant devant chaque lieu, ils visualisaient l’idée en interaction avec un lieu spécifique. Lorsqu’ils étaient prêts à prononcer leur discours, ils refaisaient mentalement le même parcours, retrouvant ainsi les idées clés dont ils voulaient parler.

Des jeux pour apprendre 

Les jeux dans l’enseignement peuvent accroître la participation des élèves. Ils favorisent l’apprentissage social et émotionnel et motiver les élèves à prendre des risques. Par exemple, le jeu de quiz à choix multiples Kahoot a montré l’amélioration de l’attitude des élèves envers l’apprentissage et l’augmentation des résultats scolaires.

La pédagogie active (Montessori) 

La méthode Montessori est développée par l’éducatrice et médecin italienne Maria Montessori. En plus, la méthode contient cinq principes : respect de l’enfant, l’esprit absorbant, périodes sensibles, l’environnement préparé et l’auto-éducation.

Différence entre didactique et pédagogie

La didactique est une discipline qui s’intéresse essentiellement à la science de l’enseignement et de l’instruction pour tout domaine d’étude donné. 

La pédagogie se concentre plus spécifiquement sur les stratégies, les méthodes et les diverses techniques associées à l’enseignement. La pédagogie désigne également la capacité d’un enseignant à faire correspondre des concepts théoriques avec des méthodes pratiques de transferts de connaissances. Il s’adapte aux stratégies d’apprentissage des élèves.

La didactique est centrée sur l’enseignant et repose sur la somme des connaissances théoriques et pratiques. Alors que la pédagogie se concentre sur l’apprenant. Elle doit être adaptée pour répondre à la complexité des besoins des étudiants.

Sources :

  • R. Galisson et D.Coste, Dictionnaire de didactique des langues, Hachette, « F », 1976 ; cité par Jean-Pierre Cuq, Isabelle Gruca in. Cours de didactique du français langue étrangère et seconde, PUG, Nouvelle édition, 2005, p. 49
  • Pédagogue.” Dictionnaire Merriam-Webster.com , Merriam-Webster, Consulté le 20 décembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page