Science Pédagogie

La pédagogie générale :définition, principes et types

La pédagogie générale: définition

Le mot pédagogue, d’origine grecque, signifie conducteur d’enfants. On appelait d’abord pédagogue l’esclave chargé de conduire les enfants à l’école. Aujourd’hui, le pédagogue est celui qui dirige intellectuellement et moralement les plus jeunes. Donc, qu’est ce que la pédagogie générale?

La pédagogie est l’art d’enseigner ou l’étude des méthodes d’enseignement, y compris les objectifs pédagogiques et les moyens de les atteindre. Le domaine repose fortement sur la psychologie de l’éducation, qui englobe les théories de l’apprentissage, et dans une certaine mesure, sur la philosophie de l’éducation, qui considère les objectifs et la valeur de l’éducation dans une perspective philosophique.

De surcroît, le concept de pédagogie générale renvoie à la conduite d’une classe. Il s’intéresse aux conditions qui facilitent l’apprentissage (par exemple, les stratégies et les méthodes d’apprentissage), aux pratiques et techniques des enseignants, aux relations entre l’enseignant et l’apprenant et aux profils d’apprentissage de ces derniers. Pour conclure, la pédagogie se compose de deux domaines: celui des théories de l’apprentissage (Rousseau, Decroly, Montessori, Freinet) et celui des méthodes pédagogiques (Skinner, Piaget) qui s’intéresse au côté pratique.

Bref, la pédagogie générale se définit simplement comme la méthode et la pratique de l’enseignement. Elle englobe:

La pédagogie générale se réfère, donc, à la façon dont les enseignants présentent le contenu du programme à une classe. Lorsqu’un enseignant planifie une leçon, il envisage différentes manières d’en présenter le contenu. Cette décision sera prise, en fonction de ses propres préférences d’enseignement, de son expérience et du contexte dans lequel il enseigne.

Les types de pédagogie

Les différents types de pédagogie dans l’enseignement peuvent être classés de multiples façons. Chaque pédagogie a ses critères:

La pédagogie traditionnelle

Dans la pédagogie traditionnelle, l’enseignant est le transmetteur du savoir. Sur le triangle pédagogique de Jean Houssaye, elle se situe du côté du savoir, elle privilégie ainsi la démarche didactique de l’enseignant. Ce terme s’oppose à l’éducation nouvelle ou moderne. La pédagogie traditionnelle favorise plutôt la mémorisation, la récitation, la récompense et la sanction. Elle ne développe donc ni la pensée critique et ni la résolution de problèmes.

La pédagogie différenciée

La pédagogie différenciée est l’adaptation du contenu, du processus ou du produit» en fonction de «l’état de préparation, de l’intérêt et du profil d’apprentissage» d’un élève spécifique. Elle part du principe que les élèves sont hétérogènes dans une classe. C’est la raison pour laquelle, en vue d’adapter les programmes d’étude à chaque élève, l’enseignant doit différencier ses méthodes et ses pratiques.

Bien souvent, l’enfant est le centre d’intérêt de la classe. Cette pédagogie a, d’ailleurs,  souvent pour but le développement personnel de l’élève.

La pédagogie active

La pédagogie active est devenue un moyen privilégié de transformer la classe traditionnelle, centrée sur l’enseignant, en une nouvelle approche d’apprentissage centrée sur l’élève. Cependant, peu de développements sur la pédagogie de l’apprentissage actif, ou sur l’évaluation de la rétention des élèves à l’aide d’une méthodologie d’apprentissage actif, sont disponibles dans la littérature.

La pédagogie de projet

Avec la pédagogie de projet, le contenu est sous d’un projet à long terme, un problème réel, que les élèves doivent résoudre de manière créative et authentique. Dans le processus de résolution du problème, les élèves répondent également aux normes requises, mais ce travail est intégré au projet et non séparé de celui-ci.

Prenons par exemple l’étude des virus. Un projet de classe peut demander aux élèves, de prévenir leurs pairs sur la propagation de virus à l’école. Pour ce faire, ils devraient étudier la microbiologie pour comprendre le fonctionnement des virus, rechercher des outils de prévention, puis utiliser leurs compétences en rédaction, et en expression orale, pour déterminer les moyens les plus efficaces de convaincre leurs pairs de changer leurs habitudes; cela peut prendre la forme d’une série de vidéos ou d’affiches.

La pédagogie Freinet

Les concepts les plus importants de la pédagogie Freinet sont les suivants:

  • Pédagogie du travail: les élèves ont appris en fabriquant des produits utiles ou en fournissant des services utiles.
  • Apprentissage coopératif: basé sur la coopération dans le processus de production.
  • Apprentissage par enquête (Tâtonnement expérimental) – méthode d’essai et d’erreur impliquant un travail de groupe.
  • La méthode naturelle – basée sur une approche inductive et globale.
  • Centres d’intérêt (Complexe d’intérêt) – basés sur les intérêts d’apprentissage et la curiosité des enfants.

L’école de Freinet a rouvert ses portes en 1945, et son mouvement a connu un renouveau qui a abouti à la fondation de l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne (ICEM), en 1947, et dont le rôle est de développer des idées de ressources et d’activités pédagogiques. Les tâches de la coopérative d’éducateurs publics se sont alors limitées à la production du matériel pédagogique proprement dit, tel que l’imprimerie et les accessoires, les fichiers auto-corrigés, la bibliothèque de travail, etc.

La pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori, créée en 1907 par Maria Montessori, est une méthode d’éducation dite ouverte, par rapport aux méthodes dites fermées ou traditionnelles, telle que l’enseignement mutuel. Sa pédagogie repose sur l’observation de l’enfant, qui amène l’éducateur à poser les gestes appropriés pour favoriser son apprentissage.

Quel est le lien entre pédagogie et didactique ?

Pour certains chercheurs, la différence entre la didactique et la pédagogie est très mince. D’ailleurs, dans les pays anglo-saxons, le concept de didactique en lui-même n’existe pas. Il a fait son apparition dans les écrits d’auteurs francophones autour des années 1970 (Bronckart et Chiss, 1983).

Selon Boissinot (1991), les concepts de didactique et de pédagogie s’opposent souvent seulement par des «angles d’attaque» différents: d’un côté, on se soucie de la séquence et des conditions d’enseignement, de l’objet d’apprentissage et, de l’autre, on porte davantage attention à l’application de cet objet d’apprentissage dans un contexte authentique, en temps réel.

Pour des chercheurs comme Legendre (2005), Boissinot (1991) et Develay (1998a), la relation entre la didactique et la pédagogie est importante. L’interrelation entre ces deux concepts contribue à leur enrichissement mutuel. L’interface ou le lien entre les deux notions est parfois appelée ≪design pédagogique≫. Ainsi, la pédagogie utilise les données de la didactique pour ajuster les pratiques. De son côté, la didactique valide les contenus planifiés en vue de s’adapter aux pratiques.

La planification des apprentissages (la didactique) est un préalable aux interventions de l’enseignant. En d’autres termes, elle consiste à guider l’élève dans ses apprentissages (la pédagogie). Selon Develay (1998a), la pédagogie s’intéresse particulièrement aux relations entre l’enseignant et les élèves. En d’autres mots, la pédagogie englobe des actions concrètes. Elle vise la mise en application de ce qui a été «théoriquement» planifié.

Voici quelques exemples d’actions pédagogiques qui peuvent être effectuées par l’enseignant en classe. L’enseignant peut préciser les règles de fonctionnement aux élèves. Il peut également relancer les questions afin d’obtenir des réponses plus précises. Il invite les élèves à former des équipes hétérogènes en respectant le code de vie de la classe, etc.

Enfin, un bon didacticien n’est pas nécessairement un bon pédagogue et vice versa. Selon Laurin et Gaudreau (2001), la situation idéale serait que les deux facettes indissociables, de cette relation didactique-pédagogie, puissent également coexister de façon appropriée.

Source: Tes

2 commentaires

  1. ces articles m’aident beaucoup de comprendre c’est quoi la pédagogie. Pour cela, je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page