Science Pédagogie

Les principes clés de la pédagogie nouvelle

La nouvelle pédagogie consiste à transformer l’école en un lieu de pratique démocratique où chacun a la possibilité de profiter de son propre apprentissage, d’être créatif, d’explorer et de réfléchir à ses propres besoins personnels.

Plusieurs raisons expliquent cette nouvelle pédagogie. Les plus importants sont l’évolution de la société et le développement de nouveaux modèles d’enseignement.

Pédagogie nouvelle : définition

En termes simples, la pédagogie nouvelle est l’ensemble de nouvelles méthodes d’apprentissage qui n’est pas axé sur l’enseignement ou l’évaluation des étudiants. C’est une façon d’apprendre qui aide les élèves à être des apprenants plus actifs, ce qui signifie qu’ils doivent jouer un rôle actif dans leur propre éducation.

L’objectif de la pédagogie nouvelle est d’enseigner aux élèves comment apprendre et comment penser de manière critique, ce qui les aidera à devenir de meilleurs apprenants.

La pédagogie nouvelle vise à former de futurs adultes autonomes, capables de se prendre en charge. C’est un changement dans la vision traditionnelle de l’éducation, qui est davantage axée sur la mémorisation et le respect des règles. Cette nouvelle pédagogie met l’accent sur le développement d’aptitudes et de compétences pour une vie meilleure.

La pédagogie nouvelle permet aux élèves de découvrir des informations sous plusieurs angles et utilise la curiosité pour en savoir plus sur différents sujets que leurs intérêts actuels. En enseignant aux élèves comment trouver des informations, cette pédagogie active crée un apprenant plus indépendant.

Les principes de l’éducation nouvelle

Voici les principes clés de la pédagogie nouvelle :

Chaque élève est unique

Reconnaître et identifier les capacités uniques de chaque élève est une première étape importante pour développer ses propres forces et l’aider à réaliser ses rêves. 

Cette philosophie nouvelle affirme que chaque élève possède un ensemble de compétences intellectuelles et académiques uniques. Reconnaître et entretenir avec succès ces compétences est un excellent moyen d’améliorer leur réussite.

L’importance de l’enfance

La pédagogie nouvelle a montré que l’enfance doit être repensée et considérée comme une étape nécessaire dans le processus d’accès à l’âge adulte plutôt qu’une simple phase temporaire.

Elle ne considère pas l’enfance comme une simple voie d’accès à l’âge adulte, mais comme une étape nécessaire à son épanouissement. Cela peut être observé dans la façon dont les enfants sont désormais considérés comme des agents qui créent leur propre savoir, jusqu’au moment où l’éducation est conçue avec cette nouvelle perspective à l’esprit.

Une pédagogie active

C’est une pédagogie active qui met l’accent sur la stimulation de la créativité des enseignants et l’apprentissage des élèves. 

En plus, elle est centrée sur l’apprenant et sa participation active au processus d’apprentissage.

En effet, dans ce Nouveau Monde d’apprentissage, les élèves ont leur mot à dire sur ce qu’ils apprennent. Ils ne se contentent plus de regarder ou d’écouter des conférences ou de lire des manuels, mais de participer activement au processus d’apprentissage.

Il s’agit de la participation des élèves avec des possibilités d’activités individualisées et collaboratives qui conduira à une éducation plus flexible et personnalisée. 

Une école active est une école qui permet aux gens d’acquérir de nouvelles compétences en faisant eux-mêmes le travail. Elle contient les activités individualisées et collaboratives qui mènent à une éducation plus flexible et personnalisée.

Une pédagogie ouverte

La pédagogie nouvelle est une pédagogie ouverte où l’éducation et la vie sont fortement liées. Il s’agit d’un processus d’apprentissage fondé sur les expériences et la participation plutôt que sur l’information ou les connaissances. Cela commence par les désirs et les besoins émergents des enfants, ce qui les rapproche de leur vie par opposition à la façon dont l’éducation traditionnelle était conçue dans le passé.

En effet, elle tente d’intégrer l’éducation et la vie en développant le développement personnel de l’enfant ainsi que ses apprentissages, d’une manière qui ne le sépare pas du monde.

Favoriser le propre développement de l’enfant

les enseignants doivent être conscients de la façon dont les enfants apprennent et grandissent. Ils ont besoin de comprendre l’enfant dans sa globalité, avec ses propres manières de penser, de s’exprimer ou même de ressentir.

Différence entre pédagogie nouvelle et traditionnelle

Un tableau de comparaison entre les deux méthodes pédagogiques

BASE DE COMPARAISONLa pédagogie nouvelleLa pédagogie traditionnelle
SignificationLa pédagogie nouvelle est une forme d’apprentissage dans laquelle il y a une implication active des étudiants dans les activités et les discussions concernées.Les apprenants acquièrent des connaissances sans faire d’efforts conscients à cet égard.
Implication des étudiantsTrès impliquéTrès peu impliqué
ApprentissageCentré sur l’étudiantCentré sur l’enseignant
Rétention des connaissancesTrès-HautComparativement faible
Capacités de réflexionCompétences de réflexion d’ordre supérieur Compétences de réflexion d’ordre inférieur
ResponsabilitéLa responsabilité de l’apprentissage est assumée par l’étudiant.L’enseignant assume la responsabilité de l’apprentissage de l’élève.
Rôle du professeurFacilitateurLe commandant
Source de connaissancesEnseignant/instructeur, livres ou ressources en ligneObservation pratique, application pratique, simulations, etc.

À lire aussi : Les idées clés de la pédagogie traditionnelle

Pédagogie nouvelle : exemple

L’émergence de la pédagogie nouvelle est l’un des développements les plus importants de l’éducation. En plus, ses principales caractéristiques sont l’orientation centrée sur l’apprenant et l’évaluation continue.

Donc, voici quelques exemples de la pédagogie nouvelle :

La pédagogie Freinet

En plus, son objectif principal est d’avoir des élèves capables de remettre en question et de valider leurs propres apprentissages. Elle favorise également l’engagement actif en classe, plutôt que de simplement recevoir passivement les connaissances d’un enseignant.

La pédagogie Montessori

C’est l’une des philosophies pédagogiques les plus populaires et les plus utilisées. En plus, cette approche de l’éducation a été créée par Maria Montessori au début du XXe siècle. L’idée centrale sous-jacente est que les enfants apprennent par leurs sens et que le développement intellectuel nécessite à la fois d’étudier des idées et d’agir en conséquence.

Les grands principes de la philosophie Montessori sont les suivants : les enfants doivent être encouragés à explorer leur environnement, à leur propre rythme. Par conséquent, il devrait y avoir un fort accent sur les activités physiques comme la course et l’escalade. Par ailleurs, les adultes doivent accorder une attention individuelle à chaque enfant afin qu’il puisse développer des habitudes d’apprentissage uniques.

La pédagogie Steiner

Cette méthodologie d’enseignement se concentre sur le développement spirituel, intellectuel, émotionnel et physique des enfants. Elle a été développée par Rudolf Steiner au début du XXe siècle.

De surcroît, c’est une pédagogie ouverte qui valorise et vit les élèves au fur et à mesure qu’ils développent leur intelligence au fil du temps et en interagissant avec le matériel.

Conclusion

Lorsque nous comparons les méthodes traditionnelles d’éducation aux nouvelles, il y a une différence notable. L’éducation a tellement changé au fil du temps, et elle a subi une transformation grâce à la technologie.

En conclusion, dans la pédagogie nouvelle, les descriptions des rôles de l’enseignant et de l’élève sont inversées. En d’autres termes, l’enseignant doit fournir des instructions et des conseils sur les compétences professionnelles. L’étudiant doit aussi apprendre sans instruction et acquérir des connaissances par lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page