Conseil de carrière

10 raisons pour lesquelles le métier d’enseignant est encore le plus beau métier du monde

L’enseignement est un métier noble, passionnant et exigeant. Il y a un plaisir et une vocation qui existent et qui dépassent largement la question du salaire. En effet, les enseignants contribuent à la construction de la société en développant les compétences des élèves et en favorisant leur réussite. De plus, c’est une occasion de se renouveler et d’être actifs dans un système éducatif en évolution. Les enseignants ont aussi d’autres responsabilités : ils transmettent les valeurs de la société à leurs élèves qui leur permettent de vivre ensemble et d’être les citoyens de demain. C’est vrai que les difficultés sont nombreuses et les conditions de travail ne sont pas toujours favorables, mais les enseignants sont engagés dans quelque chose de plus grand, dans l’espoir de faire une différence. Ils se donnent corps et âme sans compter. C’est le seul métier où un enfant te dit : « tu es gentille, tu es la plus belle, je t’aime maîtresse ».

Pourquoi choisir le métier d’enseignant ?

Chaque enseignant consacre sa vie à l’éducation pour des raisons aussi individuelles que toute autre partie de son identité. Pourtant, ce n’est généralement pas l’argent, ni les vacances d’été de trois mois. Les raisons pour devenir enseignant sont plus profondes que cela, et bien qu’elles soient personnelles, elles sont presque toutes unies par le désir d’avoir un impact sur la vie des gens. Il y a une demande pour de grands enseignants dans tous les pays, et une personne est appelée à devenir enseignant en réponse à ce besoin. Alors, que vous appelle vous ? Pourquoi voulez- vous choisir le métier d’enseignant?

Les enseignants sont épuisés car l’enseignement implique beaucoup de travail intellectuel, émotionnel et même physique. C’est un travail difficile, passionnant et exigeant. Mais ils continuent à exercer ce métier passionnant et exigeant. Voici les raisons pour lesquelles le métier de professeur est encore le plus beau métier du monde. On va laisser de côté les points négatifs pour parler des points positifs de ce métier :  

1. Pour améliorer la qualité de l’éducation

La demande des enseignants est un besoin pressant et tangible. Bien que tous les pays aient parcouru un long chemin en matière de réforme de l’éducation, ils ont encore un long chemin à parcourir. Il y a des écoles à travers le monde qui ont encore une pénurie d’enseignants raison de problèmes budgétaires et de la faible rétention des enseignants, et les nouveaux enseignants continuent d’abandonner à des taux alarmants. Une des raisons de devenir enseignant est d’avoir un impact sur le système éducatif. Si vous reconnaissez la nécessité d’améliorer la qualité de l’éducation dans votre pays, vous pourriez devenir enseignant pour apporter des changements. Il y a beaucoup de travail à faire, mais c’est l’effort collectif de milliers d’enseignants dévoués qui fera la plus grande différence.

Les administrateurs scolaires et les représentants du gouvernement ont un impact au niveau législatif, mais ce sont les enseignants qui ont un effet direct sur les élèves en classe – c’est, après tout, là où l’apprentissage a lieu. Vous ne pourrez pas améliorer la qualité de l’éducation pour chaque étudiant, mais vous le pourrez pour vos étudiants. Aider un seul étudiant en vaut la peine, mais au cours d’une longue et productive carrière, vous avez la chance d’aider des milliers d’étudiants.

Essentiellement, devenir enseignant vous permet de participer à la formation de la prochaine génération.

2. Les enseignants savent

Enseigner à son niveau le plus littéral, éduquer et transmettre des connaissances est la partie la plus fondamentale du travail d’un enseignant. C’est plus évident que (bien que tout aussi important que) inspirer, motiver et former des relations.

Mais tout comme de nombreux autres éléments du travail, l’acte d’enseigner est personnel. Il n’y a pas deux enseignants identiques. La façon dont vous enseignez vous est unique et en enseignant vous vous amenez en classe : votre personnalité, vos expériences et vos ambitions. Votre pédagogie votre style d’enseignement est façonné par ces caractéristiques, influencé par votre propre éducation, et devient le guide que vous utilisez pour enseigner à vos élèves.

Mais l’apprentissage est un effort de coopération, exigeant un engagement de la part des élèves et des enseignants. Chaque élève a également son propre style d’apprentissage: il apprend à son rythme et à sa manière. S’il est important d’établir votre style d’enseignement, vous devez également être suffisamment flexible pour prendre en compte les styles d’apprentissage de vos élèves. Vous pouvez être guidé par une pédagogie générale tout en étant attentif aux besoins variés de vos élèves. Les bons enseignants trouvent un équilibre entre une approche centrée sur le curriculum et une approche centrée sur l’élève.

3. Pour redonner à votre communauté

L’une des raisons de devenir enseignant est de contribuer de manière significative à votre communauté. L’enseignement est l’un des moyens les plus directs d’avoir un impact, et si vous êtes motivé par le désir d’aider ceux qui vous entourent, être enseignant est une contribution inestimable.

Peut-être que vous avez grandi dans une région où les besoins sont élevés et que vous êtes personnellement lié à la lutte des élèves qui viennent de familles à faible revenu et qui fréquentent des écoles avec peu de financement; ce genre de perspective vous permet de reconnaître à quel point un enseignant dévoué peut faire une différence. Peut-être qu’un enseignant formidable a changé votre vie quand vous étiez plus jeune, et vous souhaitez partager cela avec une nouvelle génération d’étudiants. Beaucoup de gens citent un enseignant préféré comme source d’inspiration dans leur décision de poursuivre une carrière dans l’éducation.

4. Les enseignants changent des vies

Les enseignants font plus qu’enseigner, et leur impact s’étend bien au-delà de la salle de classe. En tant qu’enseignant, vous êtes plus qu’un simple enseignant : vous êtes un mentor, un confident et un ami. L’une des raisons les plus courantes pour devenir enseignant est de faire une différence dans la vie du plus grand nombre d’étudiants possible.

Les enseignants ont le potentiel d’interagir avec les élèves à tous les stades de développement et de tous les horizons. Un enseignant veut aider les élèves dans cette voie et jouer un rôle dans la formation de la personne qu’ils deviendront finalement. Si vous voulez aider un enfant aux prises avec une faible estime de soi et des problèmes à la maison, devenez enseignant pour l’encourager et l’aider à réaliser son potentiel. Devenir enseignant vous permet de donner des leçons de vie qu’ils n’oublieront jamais et vous met en mesure d’influencer leurs décisions, leurs comportements, leurs forces, leurs faiblesses et leur imagination. Essentiellement, devenir enseignant vous permet de participer à la formation de la prochaine génération.

Il n’est pas exagéré de dire qu’un bon enseignant peut changer la vie d’un élève. Il existe une quantité infinie d’histoires d’enseignants qui attestent des avantages d’une relation solide entre un éducateur et un élève.

En tant que modèles parmi les plus influents pour le développement des élèves, les enseignants sont responsables de plus qu’un simple enrichissement académique. Si vous voulez être un grand éducateur, vous devez vous connecter avec vos élèves et les atteindre à plusieurs niveaux, car les meilleurs enseignants sont engagés pour le bien-être de leurs élèves à l’intérieur et à l’extérieur de la classe. En forgeant des relations solides, les éducateurs peuvent affecter pratiquement tous les aspects de la vie de leurs élèves, leur enseignant les leçons de vie importantes qui les aideront à réussir au-delà des travaux de session et des tests standardisés.

Il n’est pas toujours facile de changer la vie d’un élève, c’est pourquoi il faut un enseignant pour le faire. Certains ont juste besoin d’un coup de pouce supplémentaire. D’autres vivent peut-être quelque chose de troublant dans leur vie personnelle ou des troubles d’apprentissage et ont besoin de parler à quelqu’un. Tout ce dont l’élève a besoin pour l’aider à exceller, un enseignant qui changera sa vie sera là pour lui. Une enseignante a commenté sur la page Facebook de BienEnseigner : « Je suis fière d’avoir été une enseignante de cœur… Les souvenirs que je garde de mes élèves embellissent ma vie… C’est plutôt, entre moi et mes élèves et les parents qui m’ont connu… Des sentiments privilégiés ».

5. Plaisir d’enseigner

Le prof dépense de l’énergie à effectuer des tâches, donne de sa personne afin d’en recueillir des bénéfices, apporte quelque chose en plus, et comble avant tout un manque dont il n’est pas responsable. Une enseignante du primaire a parlé de ce plaisir d’enseigner :  « C’est le seul métier où on passe des maths à la littérature, de l’histoire au sport, du chant à la géographie, de la poésie aux arts visuels. C’est le seul métier dans lequel on visite des musées, où on assiste à des opéras, où on crée ses pièces de théâtre, où on se lance dans l’informatique, où on observe les chenilles, les papillons, et où on ramasse des champignons ».

Aujourd’hui, enseigner est passionnant, mais c’est difficile, plus rien ne va de soi. Nous ne cherchons pas à décourager les vocations, car ce métier devient de plus en plus pénible, et plusieurs facteurs interviennent dans la détermination du plaisir d’enseigner :

  • La société impose ses lois, ses valeurs, sa culture dont est dépositaire le ministère de l’EN.
  • Enseigner, c’est travailler avec un large éventail de sensibilités, de cultures, de rapports au monde. Chaque élève amène en classe ses propres valeurs et sa propre culture. L’enseignant doit les prendre comme ils sont.
  • Aimer transmettre les savoirs, c’est bien, mais cela ne suffit pas lorsqu’on est confronté à des élèves qui ne voient pas spontanément le sens de l’école ou qui ne sont pas prêts à consentir le travail nécessaire pour apprendre. Vouloir répondre à l’appétit de savoir des jeunes n’est qu’un aspect du métier, il faut aussi et d’abord prendre en charge ceux dont l’envie d’apprendre est faible et fragile.
  • L’établissement a un règlement, une administration et un chef pour le faire fonctionner.
  • La vie des enseignants n’est plus tranquille, car chaque réforme de structure, chaque nouveau programme modifie les routines, rien n’est définitivement acquis, sans parler des changements de technologies et de modes de vie des familles.
  • La classe est constituée de plusieurs d’individus et de multiples personnalités, obligées de coexister.
  • Vous, enseignant-e de… devez instruire, éduquer, évaluer, sanctionner et rendre compte à votre hiérarchie qui vous rétribue ainsi qu’aux parents. Connaissances, évaluations et sanctions ne sont pas de votre fait, mais leur présentation, leur intégration dans l’activité que vous proposez relèvent de votre appréciation personnelle.
  • Une reconnaissance sociale affaiblie, une pression quant aux résultats, une concurrence des médias et des réseaux informatiques comme source d’instruction, le manque de soutien de l’institution sont autant d’obstacles qu’il faudra surmonter.

6. Lutter pour la justice sociale et l’égalité

Les enseignants sont particulièrement bien placés pour utiliser leurs plateformes pour aider à créer un monde plus juste et égalitaire, en partie parce que l’éducation elle-même est une forme d’autonomisation.

Au-delà de cela, les enseignants ont la capacité d’enseigner un programme diversifié, célébrant et élevant la voix des minorités. Ils ont également l’occasion d’enseigner et de modéliser des valeurs essentielles telles que l’inclusivité, l’empathie, l’ouverture d’esprit et l’écoute profonde, à partir desquelles contribuent à créer de meilleurs citoyens de l’humanité.

Il y a des sujets qui se prêtent facilement à intégrer un impératif de justice sociale. Par exemple, de nombreux professeurs d’histoire enseignent une version révisée et mise à jour du récit de Christophe Colomb qui rend correctement compte du génocide des peuples autochtones.

De même, les professeurs de littérature et d’anglais peuvent attribuer des lectures de divers écrivains qui représentent une gamme d’expériences vécues. La représentation est importante, et un programme diversifié contribue à autonomiser les élèves de toutes races et origines, ce qui est une étape cruciale dans la création d’une société plus équitable.

7. Bon calendrier et stabilité de l’emploi

L’une des raisons pour lesquelles certaines personnes choisissent cette carrière, c’est la possibilité de concilier vie de famille et vie professionnelle. Un enseignant est en congé en même temps que ses enfants. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de coût supplémentaire pour la garde des enfants. De plus, c’est un emploi du temps compatible avec une vie de famille, une bonne qualité de vie, sans oublier la sécurité de l’emploi et les vacances.

Le plus beau métier du monde offre une sécurité et une stabilité de l’emploi, de même que la certitude d’un revenu stable. Mais il présente aussi d’autres avantages que le fait d’obtenir son premier travail stable : le statut de fonctionnaire (sécurité de l’emploi, retraite). De plus, le métier d’enseignant va demeurer une partie essentielle de notre société. En d’autres termes, c’est l’un des métiers qui ne connaît pas la crise, car il est stratégique pour l’état et la société. Donc, il n’est plus difficile de trouver un emploi d’enseignant, soit dans votre pays ou dans le monde entier.

8. Pour profiter à la fois de l’indépendance et de la collaboration

En grande partie, vous aurez une grande liberté en tant qu’enseignant. Cela signifie que les superviseurs comme votre directeur et votre surintendant ne seront pas réellement dans la salle de classe avec vous la plupart du temps. À toutes fins utiles, vous serez «responsable» de votre classe, y compris de ce que vous enseignez et de la façon dont vous l’enseignez (dans le cadre du programme et des directives de l’école, bien sûr). En d’autres termes, être enseignant signifie être un leader. Pour certaines personnes, cela peut sembler un peu, eh bien, accablant! Pour les autres,la motivation personnelle et le leadership viennent naturellement. Si vous êtes l’un d’entre eux, l’enseignement pourrait vous convenir.

Dans le même temps, l’enseignement est également très collaboratif. Non seulement vous travaillerez avec beaucoup, beaucoup d’étudiants par jour (facilement jusqu’à 100, selon l’endroit et ce que vous enseignez), mais vous interagirez également fréquemment avec vos collègues, les parents ou tuteurs de vos élèves, etc. L’éducation implique l’échange d’idées, vous voudrez donc vous assurer que vous êtes prêt à collaborer et à communiquer avec les autres toute la journée, tous les jours.

9. Apprendre et enseigner

Les enfants posent beaucoup de questions et il est important que les enseignants connaissent les réponses. En enseignant, vous devez constamment apprendre afin de satisfaire la curiosité et la soif de connaissances de votre classe.

Que vous amélioriez vos compétences en mathématiques, vos événements historiques ou que vous amélioriez votre français, votre base de connaissances ne cesse d’augmenter. L’apprentissage vous aidera en vous donnant plus de confiance en classe.

Ce n’est pas tout! Non seulement vous apprenez des sujets intéressants pendant que vous enseignez, mais vous acquérez également de nombreuses autres compétences inestimables, notamment la discipline en classe, la prise de parole en public, les compétences de présentation, la gestion et le leadership.

10. La fierté

Il est vrai que les causes de découragement sont nombreuses, mais elles ne doivent pas gâcher les sources de fierté. Pour gagner le bonheur d’être prof, il suffit de laisser de côté les aspects négatifs du métier et de garder sa part lumineuse. Parlez de vos efforts avec vos élèves, racontez ce qui fait la beauté du métier de prof, au quotidien ou sur le long terme. Il faut que vous soyez fier d’instruire et d’éduquer la jeunesse, laquelle constitue l’avenir de la nation. Vous devez être fier d’avoir un impact positif sur la vie des élèves actuels, et fier quand vous revoyez d’anciens élèves qui vous disent que vous les avez marqués ou lorsque vous voyez le chemin qu’ils ont parcouru. C’est un plaisir de voir que vous pouvez faire une différence et provoquer un changement dans la vie de vos élèves. Vous leur apportez le goût d’apprendre, de découvrir de nouvelles connaissances et de développer leur créativité. Vous avez la possibilité d’éveiller leur curiosité et leur capacité de réflexion.

Quel plaisir de voir un élève intégrer le marché du travail et de devenir fier de son choix ! Ça n’a pas de prix !

Et vous, pourquoi aimez-vous votre métier de prof ?

Sources :

  • Mémoire de GOYETTE, Nancy, 2009. Le plaisir d’enseigner chez les enseignants du secondaire : quelle place pour les émotions ? Trois-Rivières, Université du Québec à Trois-Rivières, 97p.
  • La rage à l’école tue le plaisir d’enseigner. Atelier présenté au Congrès de l’AQEP, St-Hyacinthe, 10-11 novembre 2005

Bouton retour en haut de la page