Idées et stratégiesTroubles d'apprentissage

Pourquoi on oublie ce qu’on apprend ?

Pourquoi les élèves oublient-ils ce qu'ils apprennent ?

La mémoire est un processus complexe. Le cerveau oublie constamment ce qu’il a appris et réapprend ce qu’il a oublié à l’aide de divers systèmes de mémoire. Mais pourquoi on oublie ce qu’on apprend ?

Pourquoi on oublie ce qu’on apprend ?

Il y a diverses raisons pour lesquelles nous oublions ce que nous apprenons. L’une des raisons est que l’information n’est pas conservée dans notre mémoire. 

Une autre raison est qu’il est difficile de traiter de nouvelles informations et de les convertir en mémoire à long terme.

Par ailleurs, nous oublions ce que nous apprenons parce que l’information n’atteint jamais notre mémoire à long terme. Si vous voulez vous souvenir de quelque chose, vous devez pratiquer, pratiquer et encore pratiquer jusqu’à ce que votre cerveau s’habitue à se souvenir de quelque chose.

En d’autres termes, la mémorisation des informations n’est pas la meilleure façon de les comprendre. Si vous voulez vraiment comprendre quelque chose, vous devez être capable de vous rappeler et d’appliquer les informations dans différents contextes.

La technique de mémorisation traditionnelle n’est pas toujours la plus efficace. La mémorisation est un processus d’apprentissage très passif et n’est aussi bon que votre rappel. 

La courbe d’oubli 

courbe d’oubli 

Ce graphique montre la courbe de l’oubli. Il montre que la quantité d’informations que nous perdons chaque jour est stupéfiante. En fait, nous perdons plus de 50 % des informations stockées après seulement deux jours et la perte se poursuit les jours suivants.

En effet, la courbe d’oubli est un biais cognitif qui dit que les gens ont tendance à oublier rapidement les choses qui ne sont pas importantes. Cela se produit en raison de la capacité limitée du cerveau à stocker des informations. Il est similaire à l’effet clignotant, ce qui signifie que les gens ne retiennent rien pendant plus de quelques secondes après l’avoir visionné.

La courbe d’oubli est un phénomène par lequel nous oublions rapidement des choses qui ne sont pas importantes. La meilleure façon de s’en souvenir serait d’utiliser des dispositifs mnémotechniques tels que des palais de mémoire spatiale, des fantômes et plus encore.

La courbe a été découverte pour la première fois par Hermann Ebbinghaus en 1885 et c’est un graphique qui montre comment l’oubli d’informations se produit au fil du temps. Cette courbe est également connue sous le nom de courbe d’oubli. Elle nous aide à comprendre le pouvoir de l’oubli et de la mémorisation des informations.

La courbe d’Ebbinghaus explique comment nous oublions des informations au fil du temps et nous aide à comprendre pourquoi nous ne pouvons pas nous souvenir de tout ce dont nous apprenons même si nous essayons constamment d’apprendre de nouvelles choses.

Comment mémoriser avec la courbe de l’oubli ?

La courbe d’oubli est une technique destinée à améliorer la rétention d’informations. Il consiste à mémoriser des informations. La courbe est une illustration du fonctionnement du processus de mémoire.

Il existe de nombreuses façons d’aider les élèves à mémoriser, mais la méthode la plus courante consiste à répéter. La répétition aide à la mémorisation, car elle aide à la rétention et à la récupération des informations. Les élèves doivent être encouragés à réciter ou à dire leur matériel à haute voix jusqu’à ce qu’ils l’aient bien compris afin qu’ils puissent mieux s’en souvenir.

En plus, une stratégie mnémonique peut aider les élèves à mémoriser les apprentissages. Cette technique consiste à utiliser un rappel visuel, comme une image ou un article sur ce dont ils essaient de se souvenir.

La courbe de l’oubli peut être appliquée dans de nombreux domaines, mais elle est couramment utilisée lorsqu’il s’agit d’apprendre. La théorie peut être appliquée en classe, par exemple, en demandant aux élèves d’utiliser des cartes mémoire pour se souvenir de la matière qu’ils ont apprise, puis de la revoir avant le prochain cours.

La persistance de la mémoire 

La persistance de la mémoire est un phénomène psychologique dans lequel les souvenirs d’un événement ou d’une expérience restent accessibles et vifs malgré le passage du temps, ce qui permet aux gens de continuer à se souvenir de la mémoire au fil du temps sans éprouver aucun souvenir conscient du moment où il s’est produit.

Comment aider les élèves à mémoriser ?

Lorsque les élèves apprennent une nouvelle information, ils établissent de nouvelles connexions synaptiques. Les deux façons scientifiquement fondées de les aider à conserver leur apprentissage sont d’établir autant de connexions que possible — généralement avec d’autres concepts, élargissant ainsi la « toile d’araignée » des connexions neuronales — mais aussi en accédant à la mémoire à plusieurs reprises au fil du temps. Voici quelques stratégies pour aider les élèves à mémoriser :

L’apprentissage par les pairs

L’apprentissage par les pairs est une pratique pédagogique qui consiste à faire travailler les élèves en binôme. C’est un moyen d’aider les élèves à tirer le meilleur parti de la classe et à apprendre les uns des autres. Cela peut être fait en les faisant travailler ensemble sur des projets ou en les faisant partager leurs connaissances les uns avec les autres.

Cette pratique est populaire dans de nombreuses écoles, universités, lieux de travail et même des organisations militaires. Les avantages sont qu’il aide les élèves à mieux apprendre. En plus, on peut l’utiliser comme un outil pour enseigner différents sujets tels que le travail d’équipe, le leadership, la communication et la résolution de problèmes.

En effet, les binômes peuvent se poser une question, partager leurs réponses et la classe peut discuter de ce qu’ils ont appris.

L’activité « Paires » est un excellent moyen pour les élèves de réfléchir à leur compréhension de la différence entre les adjectifs et les adverbes. Cette activité peut se faire en duo ou en groupe.

Stratégie mnémonique

La stratégie mnémotechnique est une technique qui aide les gens à se souvenir de nouvelles informations en les associant à quelque chose qu’ils connaissent déjà. Cette technique est utile pour enseigner la nouvelle information à quelqu’un qui a du mal à se souvenir.

Associer des visuels et des sons aux nouvelles informations qu’il doit apprendre l’aide à mémoriser ce qu’il vient d’apprendre. Par exemple, si une personne découvre le système solaire, elle peut associer des images de planètes et d’étoiles aux nouveaux mots ou expressions.

La stratégie mnémotechnique est un moyen efficace d’aider les gens à se souvenir de nouvelles informations ou de nouveaux faits, car elle associe des visuels et des sons aux nouvelles connaissances. Cela rend également l’apprentissage plus amusant pour les enfants, car cela implique leurs deux sens.

Combiner un texte avec une image

Les élèves constatent que le processus de lecture et de compréhension de texte devient plus difficile pour eux. Il est difficile de se souvenir de tout, surtout lorsqu’il n’y a pas d’image ou d’illustration pour l’accompagner. Une nouvelle option pour les étudiants consiste à combiner du texte avec des images afin de les aider à comprendre ce qu’ils ont lu.

Combiner du texte avec des images est un excellent moyen d’aider les élèves à mémoriser du texte. Cela les aide à mieux comprendre les informations et à s’en souvenir plus facilement.

Structurer les apprentissages

Des plans structurants, des diagrammes et des cartes mentales peuvent aider les élèves à se souvenir de ce qu’ils apprennent. Il décompose les informations en petits morceaux plus faciles à mémoriser et les aide à mieux comprendre les concepts.

Par ailleurs, on peut utiliser une carte mentale à des fins d’apprentissage et de mémorisation. C’est aussi un outil efficace pour les élèves qui ont besoin d’apprendre quelque chose qu’ils ne connaissent pas ou qui ont du mal à se souvenir des informations qu’ils ont apprises en classe.

Source : 

  • Youki Terada, « Why Students Forget—and What You Can Do About It » Edutopia, septembre 20, 2017, edutopia.org/article/why-students-forget-and-what-you-can-do-about-it.

2 commentaires

  1. Merci.Deux grandes questions qui se posent : comment on apprend et comment peut on retenir ce qu’on a appris .

  2. Tout a fait vrai. J’ai trouvé très efficace d’associer le gestuelle et le chant pour mieux mémoriser quelques règles de grammaire et d’orthographe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page