20 émoticônes que les enseignants utilisent souvent

Réservées aux échanges entre adolescents il y a quelques années, les émoticônes ont franchi la porte des enseignants. Entre collègues, voire pour répondre à son directeur, on n’hésite plus à utiliser les « émoticônes » pour exprimer une émotion ou tempérer un propos.

1. Corriger une copie illisible

Lorsque vous terminez un devoir, et vous commencer la correction des copies dont certains sont tout simplement illisibles. Vous passez un quart d’heure pour tenter péniblement de déchiffrer trois lignes écrites n’importe comment. Et vous essayez de deviner, ça n’a pas de sens, vous vous demandez si vraiment l’étudiant a écrit « crade » (en fait, c’est oracle qu’il faut lire, je crois, mais pas sûr), vous posez la copie, complètement épuisé.

2. La classe en quarantaine

Même si vos élèves sont malades, ils viennent tous à l’école. Vous vous êtes barricadé derrière votre bureau et vous restez bloqué jusqu’à ce que l’infirmière de l’école arrive pour mettre en quarantaine les élèves infectés.



3. Un élève abasourdi

Imaginez un élève qui n’a pas répondu correctement à une question toute l’année, lève soudainement la main et donne une explication absolument parfaite à un concept que vous enseignez. C’est vraiment stupéfiant.


4. Jour de Paye

A l’école, vous remplissez les missions qui vous sont confiées avec brio, et pourtant, votre salaire stagne et vous avez le sentiment de ne pas être rémunéré à votre juste valeur.



Ouvrir la page suivante pour en voir plus.


1 de 5