Bien-êtreConseil de carrière

12 choses que les profs heureux ne font pas

7. Les profs heureux ne se précipitent pas dans les tâches

Il faut ralentir pour réussir, car ralentir n’est pas perdre son temps. Ralentir, c’est réfléchir et préparer, c’est prendre son élan et avancer intelligemment. Soyons honnêtes, lorsque vous vous précipitez dans quelque chose, ce n’est probablement pas votre meilleur travail.

Pour ne pas se précipiter, il faut s’organiser et dresser la liste des choses à faire, puis classer ces tâches par ordre de priorité. Ainsi vous aurez plus de facilité à tout finir dans les temps et réduirez le risque de (mal) faire les choses dans la précipitation.

Les enseignants heureux sont capables de distinguer la durée d’une tâche et de la faire correctement. Ils savent bien organiser moins de tâches chaque jour. En d’autres termes, il faut que votre liste de tâches quotidiennes soit claire, courte et aille à l’essentiel. Cela vous aide à être plus efficaces.

8. Les profs heureux prennent soin d’eux

Prenez soin de vous pour pouvoir prendre soin des autres, tout simplement, parce qu’enseigner aux enfants n’est pas une tâche facile et que cela requiert du temps et des efforts. C’est exigeant et ça apporte son lot de stress (des bruits, des gestions de conflits, des élèves difficiles, tas de feuilles d’examen, etc.). Lorsque nous sommes épuisés, stressés et déprimés, nous sommes beaucoup moins ouverts aux autres. Notre corps en entier (avec son mental !) est alors centré sur lui-même afin de récupérer.

Donc, prenez le temps :

  • de préparer votre plat préféré
  •  De faire du sport
  • de lire de bons livres
  •  de faire un peu de méditation.
  • De se déconnecter avant de dormir

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante
Bouton retour en haut de la page