Gestion de classeSocial émotionnel

Questionnaire important pour mieux connaître ses élèves

Nous savons tous à quel point les relations solides sont importantes pour avoir une bonne qualité d’enseignement. Mais pour établir des relations solides, nous devons comprendre la manière de penser de nos élèves et pourquoi ils choisissent précisément ceci ou cela. En ce sens, le questionnaire pour connaître ses élèves est un outil très puissant.

Souvent, nous pensons savoir ce qui se passe dans la tête de nos étudiants, mais nous pourrions en être très loin. Et quand nous sommes éloignés de ce qu’ils pensent, les étudiants peuvent s’en apercevoir. À ce moment-là, ils déplorent que nous ne les comprenons pas (parce que, soyons honnêtes, c’est ce qui se passe !), et tous les conseils que nous pouvons leur donner ont tendance à tomber à plat.

Nous sommes frustrés. Nos étudiants sont frustrés. Et tout cela ne devient plus qu’un immense gâchis.

Alors, comment y remédier ? En cherchant activement à comprendre nos étudiants. En apprenant à connaître non seulement leur personnalité scolaire, mais aussi qui ils sont vraiment en dehors. Cela inclut leurs antécédents et leur vie à la maison, mais peut-être plus important encore, leurs pensées et sentiments les plus intimes, qui incluent leurs espoirs, leurs rêves, leurs peurs et leurs angoisses. Donc, les enseignants doivent poser ce questionnaire important à leurs élèves pour connaitre leurs comportements et leurs situations familiales, et pour créer des conditions d’apprentissage favorables à tous les élèves de la classe.

Au début de l’année, l’enseignant peut préparer une fiche de questions qu’il fera remplir à ses élèves. Les questions suivantes sont adaptées aux élèves du préscolaire, du primaire et du collège. Les réponses seront utiles pour établir une relation plus personnalisée avec les élèves et pour créer un environnement d’apprentissage favorable.

Comment faire connaissance avec ses élèves

Nous revenons donc à la question de savoir comment. Comment pouvons-nous connaître les pensées et les sentiments les plus intimes de nos élèves ? Des choses qu’ils ne sont peut-être même pas tout à fait capables d’exprimer eux-mêmes.

La clé est d’être dans la bonne intention. Cherchez des occasions d’observer, de remarquer et de poser les bonnes questions. Et cherchez toujours à comprendre de quelle manière pensent vos élèves, ce qui les motive, ce qui les frustre, ce qui les inquiète, etc.

Mais si l’observation et les conversations informelles sont importantes, elles sont également faciles à oublier dans l’agitation de la journée. C’est pourquoi une approche plus intentionnelle peut être extrêmement utile.

Et cette approche intentionnelle pourrait être l’écriture.

L’une des formes les plus simples consiste en fiches de sortie. Plutôt que de perdre les deux dernières minutes de cours, demandez à vos élèves de répondre rapidement à une question et de vous remettre leur feuille à la sortie.

Ces fiches de sortie peuvent souvent inclure des questions académiques telles que « cite-moi une chose que tu as apprise aujourd’hui » ou « quelle est la chose au sujet de laquelle tu te poses encore des questions aujourd’hui ? » Mais vous pouvez aussi entremêler des questions qui vous aident à mieux comprendre de quelle façon pensent vos élèves. Des questions comme celles-ci….

Questions à poser aux élèves en début d’année

Ces questions sur la rentrée scolaire peuvent être inscrites sur des fiches. Après, demandez aux enfants de répondre à une question par jour pendant la première semaine de classe.

  • Comment aimes-tu être accueilli ?
  • Qu’est-ce que tu aimes le plus en toi ? Et pourquoi ?
  • Quel est ton objectif cette année ?
  • Comment puis-je t’aider à atteindre tes objectifs ?
  • Que feras-tu différemment par rapport à l’année scolaire précédente ?
  • Quels sont les points forts que tu utilises pour mieux te concentrer ?
  • Comment vas-tu planifier ton travail scolaire et tes activités parascolaires ?
  • Quelles sont tes idées pour améliorer les conditions de travail en classe ?
  • Pourquoi aimes-tu l’école ?
  • Qu’est-ce qu’on apprend à l’école ?

L’enseignant peut discuter de leurs choix avec ses élèves. Les élèves peuvent aussi s’expliquer en groupe avec leurs pairs, puis partager leurs réponses avec toute la classe.

Questionnaire pour apprendre à connaître ses élèves

L’enseignant peut faire ce questionnaire pendant la deuxième et la troisième semaine d’école pour bien connaitre ses élèves.

  • Qu’est-ce qui te rend plus heureux à l’école ?
  • Qu’est-ce qui te met mal à l’aise à l’école ?
  • Quel est ton meilleur ami en classe ? Pourquoi ?
  • Quelle est ton impression quand tu ne te sens pas écouté ?
  • Es-tu à l’écoute de tes amis et de ton enseignant ?
  • Comment être le leader de la classe ?
  • Quels sont les moments où tu te sens en sécurité (ou en danger) ?
  • Quand ris-tu à l’école ?
  • Comment peux-tu nouer des relations saines avec tes amis ?
  • Comment l’enseignant peut-il t’aider à mieux apprendre ?

Pour continuer à mieux connaître ses élèves, à développer leurs capacités de réflexion et à individualiser son aide, l’enseignant peut poser une série de questions durant l’année scolaire :

  • Que peux-tu apporter à l’école ?
  • À quoi sert l’école ?
  • Crois-tu que tu peux réussir ?
  • Quelle est la personne qui t’encourage à réaliser tes rêves ?
  • Pourquoi as-tu peur d’aller à l’école ?
  • Quand te sens-tu plus encouragé et plus motivé ?
  • Combien de temps prends-tu pour tes devoirs et tes loisirs ?
  • Qu’est-ce qui t’inspire à l’école ?
  • Parle-moi de l’un de tes échecs ?
  • Qui t’aide à surmonter tes échecs ?
  • À qui fais-tu confiance ?
  • Comment te sens-tu si tu commets une faute ou une erreur ?

Questions pour renforcer les relations et la confiance

Il est très important de nouer des liens de confiance et de respect avec vos élèves, c’est la base d’un enseignement qui vise la réussite. Chacun arrive avec ce qu’il est et va construire son statut d’élève. L’enseignant accompagne cette construction et ne peut ignorer qu’il aide à celle-ci. L’enseignant doit consacrer un temps hebdomadaire à l’observation d’un seul élève dans un cadre de jeu avec ses pairs. Cette étape est cruciale, elle permet à l’enseignant une proximité avec ses élèves.

Ne posez pas les mauvaises questions en classe.

Si vous posez des questions sur le programme, vous posez des questions liées aux objectifs de cours à long terme ou aux objectifs de fin d’année. Aucun élève ne s’en soucie.

Si vous posez des questions sur les notes, vous posez des questions par peur. La peur paralyse et interdit d’accomplir de grandes choses.

Si vous posez des questions sur les tests et les scores, vos questions concernent des choses qui vous sont imposées par les districts et les États. Ce n’est rien que vous puissiez contrôler, alors ne laissez pas les normes vous écraser et ruiner votre façon d’enseigner.

Donc, essayez quelque chose de différent. Prenez du recul et posez la bonne question : « Quel est votre animal préféré ? »

Comment mieux connaitre ses élèves ?

Une bonne connaissance de ses élèves est un outil puissant pour les accompagner, valoriser leur estime en soi et renforcer leur sentiment d’appartenance au groupe. Voici quelques astuces qui permettront aux enseignants d’organiser un questionnaire pour connaitre leurs élèves :

Accepter les différences entre les élèves

En tant qu’enseignants, il est essentiel de connaitre des informations sur nos élèves, en leur montrant que leurs idées, leurs préférences et leurs pensées sont tellement importantes pour nous. De plus, l’enseignant peut mettre leur différence en valeur el leur traitant de façon juste et équitable. Il peut trouver aussi des exemples et des analogies dans les champs d’intérêts de ses élèves. Cela permet à l’enseignant d’établir une relation plus personnalisée avec ses élèves. 

Par ailleurs, l’enseignant observe ce qui se passe en classe pour bien repérer de nombreux indices sur les élèves :

  • Comment travaillent-ils ? Seuls ou en groupe ?
    • Quelle est leur activité préférée ?
    • Comment se comportent-ils en dehors de la classe ?
    • Comment réagissent-ils lorsque les activités impliquent de la coopération ?

Tableau d’affichage des élèves

Un tableau d’affichage dans la salle de classe qui présente un élève de la semaine. Chaque semaine, un élève différent apporte des photos ainsi qu’une liste de ses cinq choses préférées et de trois choses qu’il souhaite faire à l’avenir. Le but de ceci est que chaque étudiant puisse se sentir spécial pour la semaine, et en même temps l’enseignant et les étudiants peuvent mieux connaître l’élève. Je pense qu’il est bon que les élèves puissent apporter dans les salles de classe des choses qui se représentent eux-mêmes. C’est aussi une autre forme d’expression. L’élève ne se décrit pas verbalement ou par écrit, mais à travers des éléments visuels. 

Renforcer les relations et la confiance

Il est très important de nouer des liens de confiance et de respect avec vos élèves, c’est la base d’un enseignement qui vise la réussite. Chacun arrive avec ce qu’il est et va construire son statut d’élève, l’enseignant accompagne cette construction et ne peut ignorer qui il aide. L’enseignant doit consacrer un temps hebdomadaire à l’observation d’un seul élève dans un cadre de jeu avec ses pairs. Cette étape est cruciale, elle permet à l’enseignant une proximité avec ses élèves.

Les parents

Vous pouvez en apprendre beaucoup sur vos élèves auprès des parents. L’enseignant peut demander toujours aux parents leur avis. Il leur fournit également un questionnaire à remplir. Les enseignants peuvent fournir cela le soir de la journée portes ouvertes. 

Activités de renforcement communautaire  

Celles-ci se font souvent au début de l’année et ensuite pas plus. Ils peuvent être effectués tout au long de l’année. Les petits jeux, les brise-glace et les activités de renforcement de la communauté sont d’excellents moyens de voir vos élèves interagir de manière à ce qu’ils soient plus à l’aise et en mode résolution de problèmes.

Les activités parascolaires

 La plupart des élèves qui participent à des activités parascolaires le font parce qu’ils s’intéressent au sujet, que ce soit le coup de pied ou l’artisanat.   Vous pouvez diriger l’élève dans une activité qu’il aime plutôt que dans un sujet qui ne l’intéresse pas.   Parfois, lorsqu’un enseignant dirige les élèves dans une activité amusante, l’enseignant devient plus humain, pas seulement un adulte qui se tient devant la classe. Cela rend l’enseignant plus accessible. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page