Conseil de carrière

Le salaire enseignant au Québec

Selon Statistique Canada, les enseignants du primaire et du secondaire au Québec sont les moins bien payés, les plaçant derniers de la liste en matière de rémunération. Suite à de nombreuses revendications et plusieurs grèves, les adhérents de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) ont approuvé la « proposition globale de règlement » conduisant au renouvellement de leur convention collective. Dans cette entente de principe, des modifications ont été apportées et une des plus considérables concerne le salaire enseignant au Québec.

L’entente de principe conclue le 14 avril 2021

Comme mentionné précédemment, la FAE, qui représente des professeurs de préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’éducation aux adultes et de la formation professionnelle, va permettre, dès 2021, d’augmenter la rémunération du corps enseignant. L’entente de principe stipule :

  • L’augmentation de l’échelle de traitement des salaires, permettant ainsi aux enseignants québécois de se rapprocher de la moyenne canadienne.
  •  Une augmentation salariale équivalente à l’Indice des prix à la consommation (IPC) avec un minimum garanti de 2% par année.
  • La diminution du nombre d’années pour atteindre le maximum de l’échelle c’est-à-dire que l’enseignant gagnera une année.
  • Une augmentation de 3,33 % des taux de suppléance en considérant la rémunération des jours fériés.

Maintenant, observons les chiffres.

Les échelles salariales des enseignants au Québec

Le salaire enseignant au Québec : échelles salariales des enseignants au Québec

En s’appuyant sur ce document, on peut observer qu’en 2020, le salaire d’entrée (échelon 3) à la profession était de 51 916$ et qu’il est, présentement, à 52 954 $. En haussant les premiers échelons salariaux, la profession sera convoitée par davantage de candidats. Au dernier échelon, la rémunération de l’enseignant était de 87 206 $ et est en 2021 de 92 027 $. Ainsi, on peut se rendre compte que le personnel enseignant bénéficie d’une bonification salariale. Selon le syndicat, cette hausse de la rémunération était vitale car elle a permis de valoriser la profession, de favoriser son attractivité et surtout la rétention des nouveaux professeurs.

Échelle salariale éducatrice 2022

À compter d’avril 2022, les enseignants québécois gagneront 92 027 $ par année, comparativement à 91 300 $ actuellement, selon la moyenne canadienne. De plus, un seul échelon sera éliminé le 31 mars 2023, ce qui permettra aux enseignants d’atteindre l’échelon le plus élevé après 13 ans (au lieu des 14 ans actuels). Le 31 mars 2023, les enseignants des échelons 4 à 16 recevront une augmentation équivalente à un échelon, plutôt que le 1er juillet suivant.

Conformément à la clause 6-5.03 du nouveau contrat de travail, l’échelle unique de traitement annuel applicable est la suivante :

Échelle salariale éducatrice 2022
               Source : Fédération autonome de l’enseignement (FAE)

La clause 6-7.02 B) du nouveau contrat de travail prévoit que l’enseignante ou l’enseignant à la leçon est rémunéré aux taux horaires suivants :

Échelle salariale éducatrice 2022
              Source : Fédération autonome de l’enseignement (FAE)

Salaire suppléance

En vertu du nouveau contrat de travail, un enseignant suppléant occasionnel est rémunéré comme suit : 

Salaire suppléance 2022

              Source : Fédération autonome de l’enseignement (FAE)

Échelle salariale CPE avril 2022 

Le 14 octobre 2021, la ministre de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, annonceront une augmentation de salaire pour les travailleuses et travailleurs des CPE et des SG. 

Afin de soutenir la création de nouvelles places et d’éviter des interruptions de service, le gouvernement a déterminé que des actions spécifiques doivent être prises rapidement pour soutenir l’attraction et la rétention de cette main-d’œuvre. 

Il vise également à attirer le plus grand nombre possible de participants au parcours d’apprentissage et de travail en petite enfance.

Le personnel de garde d’enfants qualifié et non qualifié verra son salaire augmenter de 10,25 % et de 7,15 % le 14 octobre 2021, respectivement. Ces augmentations constituent un pas dans la bonne direction pour régler le problème de la pénurie de main-d’œuvre. Il en résultera un plus grand nombre de places disponibles pour les parents du Québec.

Échelle salariale éducatrice CPE 2022

Éducatrice qualifiée

Échelle salariale Éducatrice qualifiée CPE 2022
Source : ministère de la Famille- Québec

Éducatrice non qualifiée

salaire Éducatrice non qualifiée
Source : ministère de la Famille- Québec

Éducatrice spécialisée

salaire Éducatrice spécialisée
Source : ministère de la Famille- Québec

Les salaires moyens au Québec selon le niveau d’enseignement*

Comme il y a eu une grande modification salariale, il est difficile de s’appuyer sur les données de l’année 2021. Ainsi, on basera nos recherches à partir de l’année 2020. Selon Emploi Québec,

  • Le salaire horaire moyen au Québec pour un enseignant au niveau secondaire est de 40 $.
  • Le salaire horaire moyen au Québec pour un enseignant aux niveaux primaire et préscolaire est de 37,93 $.

En regardant ses chiffres, on constate une légère différence salariale en faveur des enseignants au niveau secondaire.

*il semble important de préciser que la FAE regroupe des enseignants de différents niveaux qui adhèrent à la même convention collective. Ainsi, l’échelle salariale présentée dans la section 2 de cet article, s’applique aux enseignants du primaire et du secondaire, rendant difficile de distinguer, pour l’année 2021, un écart salarial entre les différents niveaux.

Le salaire enseignant au Québec vs Canada

Comme on l’a mentionné au début de cet article, les enseignants québécois ont un salaire plus bas que ceux des autres provinces canadiennes. On peut le remarquer à travers le tableau ci-dessous. Notons que la colonne « Canada » correspond à la moyenne salariale des enseignants pour le reste du Canada.

En 2020, au début de sa carrière, un enseignant québécois recevait 46 115 $ alors que la moyenne salariale pour les enseignants des autres provinces était de 56 100 $. On remarque donc un écart important. Celui-ci est tout aussi important lorsque les enseignants atteignent l’échelon maximal. On observe également, malgré l’entente qui vient d’être signée, qu’en 2023, les enseignants québécois seront moins payés que leurs confrères.

Finalement, grâce à l’accord approuvé en 2021, les professeurs du Québec se rapprochent de la moyenne canadienne.

La hausse du salaire au Québec en 2021

Comme nous l’avons précisé précédemment, le salaire des enseignants au Québec a été valorisé. On notera que la hausse de salaire sera de 11% sur trois ans. Une reconnaissance du métier d’enseignant s’est manifestée, mais elle est grandement critiquée par les Québécois qui ne voient dans le statut d’enseignant seulement les deux mois de vacances et le régime de retraite. En regardant précisément la nouvelle échelle salariale (dans la partie 2 du document), nous remarquons bien que l’augmentation de salaire minimale combinée sur 3 ans sera de 10,3%. Un enseignant entrant dans la profession en 2021 touchera 52 954$ alors qu’en 2019, il aurait touché 42 431$. Il semble également important de préciser qu’une augmentation supplémentaire pouvant aller jusqu’à 1% peut être accordée.

À lire aussi : Salaire enseignant en France

Le taux horaire d’un enseignant au primaire et au secondaire au Québec

Voici le taux horaire en fonction des années de scolarité des enseignants.

taux horaire enseignant

Nous constatons une majoration des salaires. En 2021, un enseignant au primaire et au secondaire touche 58,77$ si sa scolarité est de 16 ans ou moins, 65,25$ de l’heure si sa scolarité est de 17 ans, 70,62$ si sa scolarité est de 18 ans et 77,01$ si sa scolarité est évaluée à plus de 19 ans.  

Le salaire des suppléants au primaire et au secondaire au Québec

Tout comme les salaires des enseignants titulaires, la rémunération des suppléants a été vue à la hausse.

salaire des suppléants au Québec

Nous pouvons observer, à l’aide de ce tableau, une augmentation de 0,89$ entre 2020 et 2021 pour un cours de 60 minutes au moins, de 2,23$ pour un cours entre 61 et 150 minutes, de 3,12$ pour une leçon entre 151 et 210 minutes et de 4,45$ pour un cours de plus de 210 minutes.

Nous constatons également une bonification de salaire entre 2021 et 2023. En 2023, un suppléant touchera 46,52$ pour une leçon courte contre 45,61$ en 2021. La majoration est donc de 0,91$. Pour un cours moyen, il recevra 116,30$ en 2023 contre 114,03 en 2021. L’augmentation est donc de 2,27$. Pour un cours entre 61 et 150 minutes, un suppléant touchera 162,82$ en 2023 contre 159,64$ cette année. La majoration est donc de 3,18$. Finalement, il recevra 232,60$ en 2023 contre 228,05$ en 2021 pour un cours de plus de 210 minutes ce qui montre une valorisation de 4,55$. Notons que ces salaires valent pour une journée de remplacement.

Il est spécifié dans la convention collective qu’« après 20 jours ouvrables consécutifs d’absence de la part d’une enseignante ou d’un enseignant à temps plein ou à temps partiel, le centre de service paie, à la suppléante ou au suppléant occasionnel qui la ou le remplace durant ces 20 jours, le traitement qu’elle ou il recevrait si elle ou il était enseignante ou enseignant à temps plein ou à temps partiel selon le cas. »

Le salaire d’un professeur au CÉGEP

C’est la FEC (Fédération des enseignantes et enseignants du cégep) qui régit les salaires. La convention collective en vigueur actuellement est celle de 2020, mais des négociations semblent toujours en cours. De plus, selon plusieurs articles de presse, la FEC ne divulguera pas les détails des négociations. Précisons également que ces dernières durent depuis plus de 18 mois et que la convention collective est échue depuis un an. Selon différents articles, les syndicats revendiquent de meilleures conditions de travail, des ressources pour les étudiants en situation de handicap un meilleur encadrement de la formation à distance et une plus grande liberté d’enseignement. Toutefois, nous baserons notre analyse sur les salaires des enseignants du CÉGEP sur la convention collective de 2015-2020.

L’enseignant à temps complet ou à temps partiel

salaire professeur au CÉGEP

L’enseignant à temps complet ou à temps partiel touche 42 431$ par année s’il est positionné à l’échelon 1 et 91 023$ s’il est au sommet des échelons. En 2021, le taux est toujours celui de 2020. Dans la convention collective, il est également spécifié que l’enseignant à temps complet ou à temps partiel a droit « à une rémunération additionnelle de cinq cent quarante-vingt-douze virgule vingt et un dollars (292,21$) par ETC rémunéré du 1ER avril 2019 au 31 mars 2020. »

L’enseignant chargé de cours

enseignant chargé de cours Cégep

À l’aide de ce tableau, nous pouvons observer le taux horaire d’un enseignant chargé de cours depuis 2019. Notons que les années présentées correspondent à la scolarité évaluée par la convention collective. Ainsi, en 2021, un enseignant chargé de cours touche 70,54$ de l’heure si sa scolarité est de 16 ans ou moins, 82,55$ de l’heure si sa scolarité est de 17 ou de 18 ans et 102,32$ de l’heure si sa scolarité est évaluée à plus de 19 ans. Nous pouvons donc constater que le taux horaire diffère de 31,78$ entre l’échelon le plus bas et le plus haut.

Le salaire d’un enseignant en formation professionnelle

Un enseignant en formation professionnelle peut être embauché par les commissions scolaires, les cégeps et les organismes privés. Son salaire dépend de son employeur. Ainsi, s’il enseigne dans une école, sa rémunération est régie par la FAE (fédération autonome de l’enseignement) et s’il enseigne dans un cégep, elle est régie par la FEC (fédération des enseignantes et enseignants du cégep). Nous pouvons donc observer le salaire que perçoit un enseignant en formation professionnelle à travers les différentes échelles salariales mises en vigueur dans l’ensemble de ce document.

Pour pouvoir exercer, cet enseignant doit être titulaire d’un baccalauréat et être expert dans son domaine d’expertise. Selon le témoignage de plusieurs enseignants en formation professionnelle, leurs classes sont très diversifiées, leurs élèves ont entre 17 et 55 ans et viennent de tous les milieux et possèdes des cultures différentes. 

Le salaire d’un enseignant au Canada et de chaque province

Pour développer cette partie, nous allons nous appuyer sur deux tableaux : celui présent dans la partie 4 du document et celui-ci-dessous.

SALAIRE DES ENSEIGNANTS AU CANADA

En 2020, le salaire d’un enseignant au Canada était de 56 100$. Maintenant, comparons la rémunération entre les différentes provinces canadiennes. Nous observons que le salaire le plus bas provient de la Colombie-Britannique (52 520$ par année) et que le plus haut est en Alberta (64 500$ par année). Il y a donc une différence de 11 546$ annuel et donc de 962,16$ mensuel. C’est donc une différence qui n’est pas négligeable. Voici le classement (du mieux payé au moins payé) en fonction des régions :

  • Alberta
  • Manitoba
  • Saskatchewan
  • Ontario
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Nouvelle-Écosse
  • Terre-Neuve-et-Labrador
  • Québec
  • Nouveau-Brunswick
  • Colombie-Britannique

Lorsque les enseignants ont atteint le sommet de l’échelle salariale, la différence est plus choquante. Un enseignant en Alberta reçoit 100 022$ par année. Alors qu’un enseignant en Colombie-Britannique perçoit un salaire de 81 215$ par année. La différence est de 18 807$ ce qui correspond à un écart de 1567,25$ par mois.

Le salaire d’un enseignant à Montréal

Dans la convention collective locale intervenue entre la commission scolaire de Montréal et l’alliance des professeures et professeurs de Montréal, il est spécifié que le salaire provient de l’entente nationale en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page