Cours et exercices

Sketchnote  : Comment ça marche ?

Le terme « sketchnote » ou « sketchnoting » est une combinaison de deux termes anglais : note qui signifie « prise de notes » et sketch qui a pour sens: « esquisser, dessiner ». C’est donc une méthode de prise de notes créative, mêlant l’écrit et le dessin sur une seule page. Elle vise à transformer les mots et idées en images.

Le sketchnote est une forme de prise de notes visuelles. Ce processus propose des dessins graphiques et très créatifs qui permettent à chaque individu de noter ses pensées et les organiser à l’aide d’illustrations, de symboles, de structures et de textes.

Sketchnoter, c’est transformer des idées en images. Le concepteur n’a pas besoin de savoir dessiner. C’est une technique efficace et applicable aux élèves en collège et lycée.

Le « sketchnote » ou le « croquinote » consiste à :

  • Utiliser le dessin, le visuel et les modèles graphiques pour favoriser les échanges et les réflexions au sein d’un groupe, lui permettant de construire une vision commune et encourager la créativité.
  • Traduire en schémas et en pensée visuelle des concepts, processus, idées, conversations, comme technique de prise de notes.
Le « sketchnote » ou le « croquinote »

L’idée derrière l’ajout des sketchnotes est qu’ils puisent dans des parties de votre cerveau qui resteraient en sommeil. En d’autres termes, les images utilisées sont gardées facilement dans votre cerveau

C’est lorsque les deux sont combinés que la technique est la plus puissante donc en utilisant à la fois des mots, des éléments visuels et des couleurs tout en prenant des notes.

C’est ce qui illuminera pleinement votre cerveau.

Qu’est-ce que le Sketchnote ?

Le « sketchnote », ou « croquinote » en français, sont des notes visuelles enrichies d’un mélange d’écriture à la main, de dessins, de typographie manuelle, et d’éléments visuels comme des flèches, des boîtes et des lignes.

Sketchnote ou la pensée visuelle est une technique inventée par Mike Rohde. Il a trouvé que les méthodes traditionnelles de prise de notes ne fonctionnaient pas lors des conférences. 

Bref, le sketchnoting est une technique permettant de transformer des mots, idées en représentations visuelles, de manière à synthétiser un contenu, le rendre clair et attrayant au premier coup d’œil.

Hérité de techniques visuelles telles que le Mind Mapping, l’infographie ou autres représentations graphiques, le sketchnoting se développe dans différents milieux professionnels. 

Cette méthode permet de dégager l’essentiel et de représenter rapidement des concepts abstraits et complexes. Elle touche également davantage aux émotions par une approche plus personnelle qu’une prise de notes purement textuelle.

Pourquoi utiliser des sketchnotes ?

Selon une étude publiée par  : le Journal of Experimental Psychology’’(2016), le dessin renforce notre capacité à mémoriser. Un groupe de chercheurs américains, dirigé par le psychologue Jeffrey Wammes, a mené des expériences.

Les tests ont été basés sur la mémorisation de mots très simples comme fourche, ballon et chaussure. Les étudiants pouvaient les retenir en écrivant, en dessinant ou en listant leurs caractéristiques. L’étude a montré que les élèves ont retenu deux fois plus de mots dessinés que de mots écrits.

Pour conclure, il y a tellement de raisons de sketchnoter, alors laissez-moi en citer quelques-unes :

  • Le Sketchnote facilite la mémorisation, l’assimilation et la compréhension d’une leçon, d’une poésie, d’un livre et d’une notion
  • Il contribue à valider des compétences disciplinaires et du socle commun.
  • Travail de reformulation, simplification = capacité de synthèse.
  • Améliorer la concentration des sketchnoteurs.
  • Il aide à écouter activement et à « rester éveillé ». Il résout toute difficulté de communication.
  • Le sketchnote est tellement plus amusant.

Les ingrédients principaux du sketchnote

1/ Le lettrage et la typographie

Avoir trois niveaux d’écriture pour créer une hiérarchie : grandes majuscules, majuscules plus petites et écriture manuscrite.

Ralentissez pour considérer chaque lettre comme un dessin qu’il importe de tracer avec soin.

Le lettrage et la typographie du sketchnote

2/ La structure

Utiliser la feuille dans le sens vertical ou horizontal. Réfléchir au sens de lecture. De nombreux modèles sont possibles : linéaire, en colonnes, en modules, circulaire…

La structure du sketchnote

3/ Les flèches, les numéros, les bannières et les puces

Pour Pour mettre en valeur un mot ou une phrase, il y a deux possibilités :

• Des bannières encadrant un titre ou un sous-titre. Commencer par écrire le ou les mots avant de les encadrer avec la bannière pour ne pas manquer de place.

• Les flèches pouvant connecter les mots et relier les idées.

flèches, les numéros, les bannières et les puces du sketchnote

4/ Les illustrations

Les illustrations peuvent être des pictogrammes, des icônes…… Vous n’avez pas besoin d’être un artiste, on peut tout penser en images!

Il s’agit là de cultiver le plaisir et de combiner quelques signes graphiques simples (point, trait, arrondi…). Certes, dessiner régulièrement permet d’être plus agile, d’élargir son langage visuel, mais aussi de développer sa mémoire kinesthésique du mouvement.

Les illustrations  du sketchnote

5/ Les couleurs, les ombres et les effets de waouh

Pour faire pétiller les neurones et faire ressortir les informations. Pour faire pétiller les neurones et faire ressortir les informations, il faut créer des ombres.

Les couleursdu  skechnote, les ombres et les effets de waouh

Comment faire un sketchnote ?

Vous demandez comment faire un sketchnote. Peut-être avez-vous déjà vu des vidéos d’une main dessinant un sketchnote ou avez-vous déjà griffonner dans les marges pendant vos prises de notes en prenant soin de ne JAMAIS les montrer.

Après tout, le sketchnote est réservé aux personnes ayant un talent artistique… n’est-ce pas ? 

FAUX

Il n’appartient pas au domaine de l’art. Il s’agit de la façon dont vous organisez les informations sur une page. Les éléments visuels vous aident simplement à traiter les informations et à faciliter la révision des notes. C’est une façon de « penser sur papier ». 

Si vous avez déjà pris des notes, puis dessiné une flèche pour relier quelque chose que vous avez écrit à une autre une page, vous avez ceci ! (Les flèches sont grosses dans les notes de croquis.)

Comment faire un sketchnote

Si vous avez toujours voulu apprendre à sketchnoter, voici 5 choses vraiment simples que vous pouvez faire tout en prenant des notes pour vous aider à démarrer ou ou pour présenter un cours. Voici les étapes à suivre : un cours en suivant les étapes suivantes : 

1. Mettez un titre sur la page.

Une grande partie de l’apprentissage du sketchnote consiste à hiérarchiser les informations sur une page. Que voyez-vous en premier ? 

Donner à votre page un titre qui vous oriente vers les informations d’une page. Comment écrivez-vous le titre ? le moyen le plus simple est de rendre les lettres plus grandes que toute autre chose sur la page. Vous pouvez faire apparaître un titre en parcourant chaque lettre avec un surligneur ou en traçant simplement une ligne de couleur en dessous. 

Si vous vous sentez vraiment ambitieux, vous pouvez le dessiner en lettres moulées, mais si cela vous mais si cela vous rappelle de mauvais souvenirs liés à la création d’une affiche au collège, alors sautez cela et restez simple. 

titre skechnote

2. Écrivez une courte phrase, puis dessinez un nuage autour d’elle. 

Une grande partie de ce qui rend le sketchnote intéressant est la façon dont les informations sont écrites sur une page. Les magazines et les livres le font tout le temps, en prenant des informations séparées, mais connexes et en les plaçant dans une case colorée sur une page. 

Un moyen simple de le faire dans vos notes est d’écrire une phrase, une citation ou une phrase, puis de simplement la mettre en bulles avec un crayon ou un marqueur de couleur. Il attirera votre attention sur l’information et lui donnera une importance sur une page. 

Vous voulez passer au niveau supérieur ? Créer une bulle avec une autre phrase qui est liée puis dessiner une flèche pour relier les deux ensemble.

courte phrase et nuage de skechnote

3. Allez-y avec des chiffres bâton. 

Les chiffres bâton sont géniaux. Ils sont faciles à dessiner. De plus, un cercle et 5 lignes ne sont pas censés ressembler à une personne réelle. C’est juste censé être un symbole qui représente une personne. 

La partie amusante des figurines en bâton est que vous leur faire faire des choses. Ils peuvent sourire ou froncer les sourcils. Vous pouvez dessiner la lettre V pour les sourcils et les mettre en colère. Ajouter un point d’exclamation ou un point d’interrogation au-dessus de sa tête et il devient encore plus animé. 

De plus, faites varier les lignes que vous utilisez pour les bras et les jambes. Ainsi, les figurines en bâton peuvent s’asseoir, courir, faire des vagues et — si vous faites des lignes ondulées — danser ! 

Il y a de fortes chances que vous ne fassiez jamais un musée d’art avec vos bâtons. « Vous êtes en train d’apprendre à dessiner des notes, alors laissez-vous aller ».

4. Donnez une personnalité à une page avec des bordures et des diviseurs. 

Vous pouvez prendre une règle et diviser une page en deux avec une seule ligne (ce qui fonctionne totalement). Mais, ne tracez la ligne que sur une partie de la page et cela devient plus intéressant. Faites-le en pointillé ou ajoutez de la couleur et il y aura encore plus de personnalité. 

Faites une recherche d’image pour « diviseur de page ornemental » et votre moteur de recherche. vous montrerez une grande variété d’idées de conception. Mais, ne commencez que par les plus simples. Ou, si cette idée vous semble intimidante, tracez simplement une ligne avec un marqueur ou un crayon de couleur. 

La bordure sert uniquement à créer une séparation et constitue un moyen pratique pour vous inviter à utiliser la partie vierge restante d’une page.

les outils des skechnotes

5. Sortez les autocollants si une erreur vous rend fou. 

Juger votre performance est un moyen rapide de perdre tout le plaisir et la fantaisie des notes de croquis. Vous allez surement faire une erreur qui vous fera grincer des dents à chaque fois que vous la voyez mais si jamais vous essayez…

Si jamais vous essayez quelque chose qui ne fonctionne pas, couvrez-le. Vous pouvez utiliser une étiquette de publipostage pour rendre cette zone de la page vierge à nouveau et effectuer une refonte, ou simplement trouver un autocollant préimprimé qu’il sera possible de coller pour corriger l’erreur.

Rien ne ruine un journal plus vite que de devoir vivre avec une erreur qui vous rend fou. Heureusement, les articles créatifs peuvent nous sauver!

Comment utiliser un sketchnote en classe ?

Vous pouvez utiliser la technique du sketchnote ou de la facilitation graphique pour représenter des documents pour les élèves.

Voici quelques exemples :les règles de la classe, une leçon de grammaire, d’Histoire ou de sciences, les mots-clés… Les élèves, eux aussi, peuvent essayer le sketchnoting en améliorant leur prise de notes, l’utilisation de leur agenda et leur mémorisation.

Voici des façons créatives pour créer et utiliser des sketchnotes dans votre salle de classe pour les collégiens ou lycéens.

1) Esquisser un événement.

Vous verrez un tout nouveau niveau d’engagement si vous demandez aux élèves de prendre des sketchnotes lorsque vous avez un conférencier invité ou que votre classe assiste à un événement.

Esquisser un événement

2) Dessiner sans limites.

Les sketchnotes peuvent être de n’importe quelle taille, alors invitez vos élèves à couvrir vos tableaux blancs avec tout ce qu’ils ont appris dans une unité didactique comme une forme d’examen préalable à l’évaluation. Ensuite, laissez-les se promener et étudier la galerie d’apprentissage.

Dessiner sans limites

3) Esquisse pour la recherche.

Cela pourrait concerner de nombreuses leçons et idées de classe. Invitez les élèves à faire des recherches sur des sketchnotes avant d’écrire un article ou de créer une vidéo.

Esquisse pour la recherche

4) Dessiner un livre.

Les élèves peuvent faire des sketchnotes sur le texte, en notant des idées principales et des citations essentielles avant d’écrire un article ou de faire un projet dessus.

Dessiner un livre

5) Esquisser une pensée complexe.

Au fur et à mesure que les élèves se familiarisent avec le médium, vous pouvez leur montrer des exemples de plus en plus complexes pour les inciter à s’améliorer. Cet élève créatif mélange et associe habilement toutes les couches de signification visuelle avec ses mots, incorporant des symboles, des connecteurs, des croquis et des formes variées de texte.

Skechnote : Esquisser une pensée complexe

Comment créer un sketchnote en ligne ?

Il existe différents outils pour créer des sketchnotes en ligne :

L’outil en ligne gratuit genial.ly

Le sketchnoting est une technique visuelle clé que cette application aborde depuis plusieurs années dans les ateliers de visual mapping.

En utilisant l’outil en ligne et gratuit genial.ly sur ordinateur, smartphone ou tablette, vous pouvez créer une version animée de sketchnote de manière facile.

Nouvel atelier en ligne gratuit de Lhuillier

Entrez dans l’Univers de la Pensée Visuelle avec Béatrice Lhuillier de Sketchnotes

sketchnotes-facile.com

theNounProject.com 

Cette application en ligne a des icônes pour tout ! Les graphistes utilisent The Noun Project comme un marché graphique, mais vous pouvez l’utiliser gratuitement pour voir comment des formes simples représentent un objet ou une idée.

Par exemple, si vous prenez des sketchnotes lors d’une conférence sur le réchauffement climatique, vous voudriez peut-être ajouter un doodle, mais vous ne sauriez pas quoi dessiner. Recherchez « environnement » sur TheNounProject.com et de nombreuses images simples apparaîtront que vous pourrez facilement griffonner dans vos notes. 

sketchnote tuto

Voici des ressources utiles pour débuter :

  • Le guide avancé et complet du sketchnote : Techniques et pratique de la prise de notes visuelles, de MIKE ROHDE.
  • Initiation au sketchnote: Le guide illustré de la prise de notes visuelles.
  • Apprendre avec le sketchnoting: Comment ré-enchanter les manières d’apprendre grâce à la pensée visuelle
  • Bibliothèque de sktechnotes

Encyclopédie visuelle : 1400 dessins, croquis, pictos, crobards… au service de vos idées !, Bernard Lebelle ; Guillaume Lagane ; Nicolas Gros, Eyrolles, 2015

Conclusion

  • Le sketchnote est un art créatif de prise des notes en une représentation graphique et synthétique.
  • Chaque enseignant peut demander à ses élèves de résumer, simplifier, pour les collégiens ou lycéens. Ils peuvent partager leurs propres notions avec tout le monde.
  • Ce concept est basé sur une présentation graphique de mots visuels facilitant l’apprentissage et le travail de manière générale. Les étudiants passent dans les branches d’une Mind Map pour apprendre leurs leçons, faire un résumé, préparer un exposé ou comprendre le complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page