Actualités

Des badges virtuels pour les enseignants mobilisés pendant le confinement

Les académies de Montpellier et Poitiers ont lancé le déploiement d’Open Badges pour récompenser les enseignants et reconnaitre leurs compétences qu’elles ont acquises pendant la période de l’enseignement à distance. L’initiative vient pour remercier ces enseignants qui ont adapté leur enseignement, et ont fait évoluer leurs pratiques professionnelles. En effet, ils ont réussi à animer  des classes virtuelles.

Bref, un badge virtuel est un objet qui permet de reconnaitre, de rendre visible l’engagement professionnel des enseignants. Ces académies proposent quatre badges : « explorateur », « utilisateur », « passeur » ou « bâtisseur » en fonction des compétences développées pendant la crise sanitaire.

Des enseignants dénoncent  la politique du « Bon Point »

Les enseignants considèrent ces badges comme des choses nuisibles. Anthony De Souza, professeur des écoles à Montpellier et co-secrétaire du SNUipp-FSU dans l’Hérault  confirme : « C’est assez infantilisant et même vexant. Après les médailles aux soignants, nous on a des badges numériques. C’est comme des bons points qu’on donnerait à des enfants. L’accueil de cette mesure n’est vraiment pas très bon chez les enseignants ».

Au début, les enseignants ont cru à une blague. Ces badges ont créé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux car ils attendent une amélioration des conditions de travail et une revalorisation du métier enseignant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer