CoronavirusIdées et stratégies

10 façons super créatives d’incorporer des pauses de masque dans la salle de classe

L’année scolaire 2020-2021 ne ressemblera à aucune autre ! (Et j’espère qu’elle restera une expérience unique et sans répétition…) L’une des choses à laquelle la plupart des enseignants et des étudiants aura à s’adapter à cause du Covid-19 sera le fait de porter un masque pendant plusieurs heures de suite. Certaines écoles ont ainsi suggéré de faire des « pauses masques » régulières, tout au long de la journée. C’est-à-dire, d’instaurer des périodes pendant lesquelles l’élève pourra baisser son masque jusqu’au menton pour respirer quelques minutes à l’air libre sans tousser, éternuer ou vaporiser des gouttelettes. « Ces pauses ne devront être prises que si les élèves sont distants d’au moins six pieds les uns des autres ». De nombreux enseignants ont bien sûr proposé des solutions créatives et innovantes pour intégrer les pauses masques dans leur programme. 

1. Créez un coin pour les pauses de masque.

Mask Breaks_MAsk nook

Via: @mrscessacsclass

À quel point ce coin sans masque est-il utile ou effrayant ?! Kelli Cessac, une enseignante de troisième année au Tennessee, entame sa sixième année d’enseignement. Elle dit que créer une zone pour les pauses de masque a été une « grâce salvatrice ». Elle a choisi un « coin éloigné à côté de la fenêtre » pour cet endroit dédié, afin que les élèves restent à une distance sûre de leurs camarades de classe quand ils éprouvent le besoin de faire une pause et de retirer leur masque. Mme Cessac a incorporé des éléments dans un coin calme avec des affiches pour aider à identifier les émotions. « Je suis en bonne santé. Continuez à respirer. Je peux gérer ma pause », est également affiché en évidence. C’est un bon rappel pour la plupart d’entre nous ces jours-ci ! Car les collègues enseignants avaient aussi quelques interrogations sur le rôle de ce coin sans masque.

2. Émettre des passes pour les ruptures de masque.

Via: @helloms.kristi

Donnez à chaque élève une carte plastifiée avec des heures imprimées dessus. Les élèves auront des heures différentes indiquées sur leurs cartes, certains utilisant des heures entières, des quarts d’heure, des demi-heures, etc. Ils peuvent présenter la carte à l’un des moments de la journée pour l’utiliser comme passe et se permettre une pause masque. Cela permet d’étaler ces pauses lorsque tout le groupe ne peut pas retirer son masque en même temps.

3. Planifiez les heures de pause du masque de groupe.

Mask Break schedule on whiteboard

Via: @mrs_litz

Si vos bureaux sont espacés d’au moins six pieds, le fait d’avoir un calendrier pour les pauses masque permet aux élèves de rester concentrés en sachant que le moment de la pause arrive. Si vous créez un calendrier, assurez-vous de vous y tenir. Vous pouvez également emmener la classe à l’extérieur pour leur pause masque !

4. Donnez aux élèves un moyen de signaler qu’ils ont besoin d’une pause de masque.

mask break sign

Via: @teaching.tiny_humans

Anne-Marie Savello, enseignante de deuxième année du Massachusetts, a donné à chacun de ses élèves une petite pancarte à tenir quand ils ont besoin d’une pause. Cela permet aux élèves de communiquer leur besoin à l’enseignant sans interrompre la classe. Les panneaux peuvent également servir de laissez-passer si les élèves doivent sortir pour une pause rapide. 

5. Sortez en classe pour les pauses masque.

class outside

Via: @martinmiddleela

Donnez vos cours à l’extérieur quand vous le pouvez. C’est idéal pour la lecture ou le travail indépendant.

6. Utilisez des zones qui sont déjà espacées de six pieds.

Via: @st.leo_the_great

Certaines écoles ont des classes plus petites, car elles ont un horaire rotatif. Cela permet de trouver plus facilement des espaces extérieurs pour que toute la classe fasse une pause de masques. Les places de stationnement mesurent généralement au moins six pieds et ont déjà des lignes en place. N’emmenez les étudiants que dans des parkings qui ne sont pas utilisés, bien sûr. Puisque la plupart des écoles n’autorisent pas les parents sur le campus, les parkings des visiteurs sont vides. Les élèves peuvent utiliser la craie pour faire des exercices d’orthographe ou de mathématiques sur le trottoir. 

7. Mesurez les espaces pour les ruptures de masque.

S’il n’y a pas de place dans votre classe pour que tout le groupe puisse prendre des pauses de masque, trouvez un endroit qui le permettra. Apportez un ruban à mesurer et un rouleau de ruban adhésif, ou un morceau de craie pour délimiter les zones de sécurité pour chaque élève. Les salles, les cours et les terrains de basket vides sont aussi quelques-unes des options que vous pouvez choisir. 

8. Créez une zone sans masque.

Nous n’avons pas tous le temps ni l’énergie créative pour créer de jolis coins mais ce n’est pas grave ! Affichez un panneau « Zone sans masque », quelque part sur le bord de votre classe et soyez persuadé que vous avez également fait un excellent travail ! 

9. Utilisez des panneaux illustrés.

Ajoutez des signes visuels à l’horaire pour faire savoir aux plus jeunes, aux élèves en classes spécialisées et à ceux qui apprennent l’anglais qu’une pause de masque approche.

10. Faites des récipients de stockage pour les pauses masque. 

Via: @planreadteach

Nous savons tous que les objets peuvent devenir collants, humides ou tout simplement dégoûtants quand on revient de l’école. Les conteneurs de stockage de nourriture Dollar Tree coûtent généralement quatre pour un dollar (de un à quatre dollars ?) et offrent à chacun un endroit dédié pour jeter son masque lorsqu’il n’est plus utilisé.

Porter des masques toute la journée est un nouveau défi pour de nombreux élèves – et aussi pour les enseignants. Savoir qu’il existe un plan en place pour les pauses programmées et au besoin, des options pour respirer sans masque pendant un moment contribuera grandement à réduire l’anxiété.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page