Activités et ressources

Graphisme en maternelle : fiches à imprimer

Le graphisme en maternelle est une activité qui permet de laisser une trace. En effet, cette activité est à la jonction entre deux disciplines : le langage et les arts visuels, dont les différences doivent être perçues par l’enseignant et par les élèves.

Chaque fois qu’un trait est produit, qu’un signe est imprimé (qu’il soit figuratif ou non), qu’une trace est laissée sur un support, on parle de graphisme. Les trois phases du processus de production graphique sont encore caractérisées par la capacité de l’élève à distinguer deux fonctions : l’image et le signe.

Le graphisme fait appel à la motricité globale de l’enfant (maîtrise du corps, posture immobile), à sa motricité fine (ajustement du bras et de la main) et à l’observation visuelle des mots écrits. L’activité symbolique finale relie ces signes à leurs significations.

Ateliers du graphisme petite section

Les élèves de petite section doivent avoir de nombreuses possibilités d’action (peinture sur des supports de récupération : journaux, magazines). Les enseignants doivent commencer par ce qu’ils sont, ce qu’ils savent, pour augmenter leurs capacités.

Voici des exemples d’activités :

Le dessin libre

Il n’y a pas de consignes dans les ateliers parallèles de dessin libre (sur papier recyclé), vous pouvez donc vous approprier les formes, les outils.

Une table doit être réservée à cette activité dans la classe avec en libre-service des feuilles vierges de différents formats et des outils scripteurs différents. En début d’année, une grande feuille de papier blanc est posée sur la table pour que les enfants puissent travailler directement sur leurs dessins. Au lieu de se concentrer sur le résultat final, valoriser le projet et les commentaires.

Le graphisme en PS

La présence efficace et dynamique de l’enseignant est cruciale pour la séance de graphisme ainsi que pour le parcours d’apprentissage de l’enfant. Il est indispensable d’observer chaque enfant afin d’identifier les erreurs et les difficultés.

Le geste graphique perd de sa qualité si une compétence acquise est répétée, sinon, il verra une détérioration pour donner suite à une verbalisation progressive du tracé. Un facteur important dans la maturation du geste graphique est la verbalisation du geste par l’adulte, en plus de l’explication, de l’auto-évaluation et de la prise de conscience qui découlent de la verbalisation du geste.

De surcroît, le graphisme vise à développer la motricité, l’occupation de l’espace et le travail dans des situations variées, telles que le SMOG (Support, Matériel, Outil et Geste), ainsi que la sensibilisation au geste, l’établissement d’habitudes de positionnement, le dépassement des appréhensions (peinture…), la découverte et l’intégration des règles.

Des fichiers de graphisme PS à imprimer

Vous trouverez ci-dessous des fichiers à imprimer en PDF. 

Fiche 1

Les pistes graphiques sont suffisamment grandes. Elles sont utilisées en parfaite autonomie, l’élève traçant à l’envie. 

L’incitation visuelle doit permettre de : 

  • Orienter la trace (par le choc visuel) 
  • Renouveler le plaisir (par la découverte de la nouveauté))
  • Aller de la trace à l’investissement de l’espace (par la grandeur du support)
  • Une première verbalisation de l’organisation des tracés

Télécharger fiche 1

Fiche 2

Ce fichier a pour but d’aider les élèves à prolonger les lignes horizontales.

Télécharger fiche 2

Fiche 3

Les élèves prolongent des lignes verticales. Ils réalisent en grand les tracés de base de l’écriture, sur un plan vertical puis horizontal : verticale, horizontale, oblique.

Télécharger fiche 3

Fiche 4

Dans cet atelier de graphisme, les élèves de petite section tracent et reproduisent des lignes penchées comme le modèle.

Télécharger fiche 4

Fiche 5

Dans cet exercice, les élèves doivent reproduire les écailles du crocodile en suivant le premier modèle. Ils apprennent à tracer des lignes verticales, horizontales et penchées.

Télécharger fiche 5

Fiche 6

Cet exercice vise à aider les apprenants à reproduire les lignes rondes en suivant le modèle.

Télécharger la fiche 6

Fiche 7

Les élèves dans cet atelier vont reproduire des lignes horizontales.

Télécharger Fiche 7

fiche 8

Dans cet atelier de graphisme, les élèves vont imiter le modèle pour reproduire des lignes différentes.

Télécharger fiche 8

Fiche 9

Les élèves doivent savoir reproduire différentes graphies, des boucles pour les aider à initier la notion des graphèmes.

Télécharger fiche 9

Lire aussi : 10 pratiques efficaces pour apprendre à écrire les lettres en maternelle

Graphisme moyenne section

Les enseignants de moyenne section peuvent proposer des exercices quotidiens qui permettent d’éduquer le geste. C’est-à-dire adapter une pression à l’outil, à l’effet désiré, anticiper, respecter une orientation, contrôler une amplitude, une trajectoire, ralentir, freiner, accélérer un mouvement.

Voici une liste des activités proposées aux élèves de moyenne section :

  • La courbe ouverte
  • La ligne sinueuse
  • La spirale
  • La ligne fermée sans identification géométrique
  • Le rond — le point
  • La ligne droite

Des fichiers de graphisme ms à imprimer

L’enseignant planifie une piste grand format sur un plan vertical ou horizontal avec des éléments inductifs qui sont collés en 2 ou 3 dimensions. 

Les enfants jouent librement pendant que l’enseignant observe, évalue et commente leurs productions. Chaque nouvelle feuille de papier sera utilisée pour chaque nouveau groupe. 

Les commentaires faits au nouveau groupe permettront de stimuler, maintenir et encourager de nouveaux gestes.

Vous trouverez des activités variées sur le graphisme pour les élèves de moyenne section :

Graphisme Gs

Les enseignants peuvent proposer des activités différentes aux élèves de grande section. 

Graphismes simples : 

Objectif : apprendre à regarder autrement (à travers une fenêtre)

Activités : 

  • La chasse aux graphismes (pour revoir les graphismes de base).
  • La chasse à partir d’un indice graphique photographié en gros plan.

Pour catégoriser, reproduire, verbaliser (dictée graphique, acquérir du vocabulaire graphique) et enrichir avec des apports. 

L’écriture cursive :

  • Pas le prénom tout de suite, mais des mots communs à tous.
  • Pour le prénom, respecter la majuscule, mais utiliser celle d’imprimerie-Ne pas utiliser en MS, mais c’est possible dès la rentrée de la GS.
  • Il faut se mettre d’accord dans l’école et avec les CP sur la terminologie employée et sur la forme des lettres.

Lire aussi : Activités et ateliers de découpage en maternelle

À la fin d’un atelier de graphisme, l’élève doit avoir une image à tracer. À travers cet exercice, l’enseignant va entraîner les élèves à former une image avec un crayon puis à la reproduire avec un feutre. Afin de rendre cet exercice plus intéressant, l’enseignant peut demander aux enfants d’utiliser le même outil pour le même type d’exercices, afin qu’ils aient l’occasion de se voir et d’apprendre les uns des autres. 

En faisant cet exercice, l’enfant apprendra à manier le crayon et à apprécier les possibilités expressives qu’il offre, ainsi que ses similitudes expressives avec le feutre. L’enfant découvrira rapidement qu’il peut dessiner sur des supports variés : papier, carton, toile, etc. 

En effet, tout peut être dessiné ! Cet exercice aidera l’enfant à acquérir des capacités techniques et à les intégrer dans son expression visuelle. Cet exercice aidera l’enfant à acquérir la capacité de dessiner. L’enfant découvrira qu’il peut utiliser le même outil pour tracer des formes simples, complexes et différentes. Si l’enfant a des difficultés à faire cet exercice, l’enseignant peut lui proposer d’écrire à sa place en un temps limité. Cela l’aidera à maîtriser cet outil important. L’objectif de cet exercice est d’aider l’élève à tracer les formes géométriques de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page