Parents

Chers parents, voici ce que nous ne pouvons pas enseigner à votre enfant !

Chers parents,

Bienvenue dans la classe supérieure (CP). Cette année, nous allons apprendre beaucoup de nouvelles choses et, nous l’espérons, notre classe s’amusera beaucoup. Notre travail consiste à enseigner à votre enfant. Pour ce faire, j’espère que vous aiderez votre enfant en travaillent sur certains points à la maison. Il y a des choses que nous ne pouvons pas enseigner à votre enfant mais qui sont essentielles pour rendre l’apprentissage plus facile et l’école plus agréable pour tous.

Le respect

Beaucoup d’entre nous ont été élevés avec les films qui bafouent le respect des adultes, en particulier des parents et des enseignants. C’est pourquoi, même en tant qu’adultes, notre propre compréhension du respect peut être un peu incertaine. 

Le respect est défini comme la politesse, l’honneur et l’attention manifestés à l’égard de quelqu’un ou de quelque chose qui est considéré comme important. On met bien l’accent sur cette dernière expression « considéré comme important ». Pour que l’apprentissage ait lieu, vous et votre enfant devez considérer son éducation comme importante et me considérer comme une clé importante pour recevoir une éducation.

Trop souvent, cependant, nous (enseignants y compris) confondons notes et éducation. En conséquence, les enfants et les parents exigent souvent que les enseignants structurent leurs leçons et leurs attentes en conséquence. Si vous pensez que ma tâche principale est d’aider votre enfant à obtenir une bonne note, vous aurez l’impression que nous n’effectuons pas notre travail si nous ne respectons pas les dates limites, si nous ne respectons pas des normes strictes ou si nous n’enseignons pas des matières difficiles. Et croyez-nous, si vous commencez à nous manquer de respect et à ne pas respecter notre travail, votre enfant en fera autant.

Il est aidant d’encourager votre enfant à respecter et à honorer son éducation. Lui dire d’être poli et prévenant envers moi et les autres élèves est essentiel. Recevoir une éducation est vraiment un honneur et un privilège, tout comme être éducateur. Si nous gardons tous cela à l’esprit, nous pouvons construire une culture de véritable respect qui rendra l’apprentissage possible.

À lire aussi : En ne respectant pas nos enseignants nous apprenons aux enfants à faire de même

L’éthique du travail

Si votre enfant développe un profond respect pour l’éducation, il sera plus enclin à fournir le travail nécessaire pour apprendre et se développer. Mais l’inverse est également vrai. Un enfant qui travaille dur aura plus de respect et d’appréciation pour le processus d’apprentissage, et il sera plus enclin à apprécier ce qu’il a accompli. Encouragez votre enfant à ne pas faire d’économies d’effort ou à se contenter de peu. Apprenez-lui qu’il est utile de faire des efforts et de travailler pendant des leçons difficiles, frustrantes, voire ennuyeuses.

En donnant à votre enfant des tâches et des responsabilités à la maison et en insistant pour qu’il les accomplisse complètement et de manière satisfaisante, vous lui apprendrez à surmonter les tâches difficiles ou ennuyeuses. Une solide éthique de travail à la maison ne se traduira pas seulement par une meilleure réussite à l’école, mais elle aidera votre enfant à développer les compétences dont il a besoin pour mieux réussir dans la vie.

La durée d’attention

Les enfants d’aujourd’hui ont l’information et le divertissement au bout des doigts et ce alors qu’ils ne savent pas encore marcher. Si cela peut être utile pour les longs voyages en voiture ou pour découvrir la capitale d’un pays, l’accès instantané à la connaissance et aux distractions ne sert pas toujours les enfants en classe. S’il vous plaît, lisez à vos enfants ou réservez-leur du temps pour lire par eux-mêmes. Racontez-leur des histoires. Donnez-leur des blocs, des vêtements et des jouets qui font appel à l’imagination au lieu de l’usurper. Et surtout, laissez-les s’ennuyer, puis laissez-les trouver un moyen non numérique de sortir de l’ennui. Faire tout cela, ces activités d’enfance autrefois courantes, est bien plus susceptible de préparer votre enfant à se concentrer et à apprendre que n’importe quel programme ou jeu éducatif.

À lire aussi : Comment faire pour attirer l’attention des élèves en classe?

La gentillesse

Peu importe ce que vous enseignez à votre enfant sur l’apprentissage ou à quel point il est préparé à apprendre, si la salle de classe n’est pas un lieu où chacun se sent en sécurité et accepté, il ne pourra pas donner le meilleur de lui-même. Bien sûr, la meilleure façon d’enseigner la gentillesse est de la montrer par l’exemple, mais c’est rarement suffisant. 

La gentillesse doit être enseignée de manière explicite et intentionnelle. Parlez à votre enfant de l’intégration. Parlez-lui du mal et de la souffrance que provoquent les ragots et la méchanceté. Et donnez-lui des outils spécifiques pour aider les autres à se sentir vus, valorisés et inclus. Apprenez à votre enfant à être celui qui dit « Assieds-toi avec nous » et « Viens jouer avec nous ». Et prévenez-les qu’il n’est pas toujours facile d’être gentil. Ce n’est pas toujours agréable mais c’est toujours la bonne chose à faire.

La maîtrise de soi

Les enfants ont du mal à rester assis et même à avoir un contrôle élémentaire de leur corps. Ils s’agitent et gigotent, ils tombent de leur bureau et ils ne semblent pas pouvoir garder leurs mains pour eux. La triste réalité est que certaines causes de ce type de comportement sont hors de votre contrôle ou du mien. La structure de la journée scolaire moderne ne laisse pas suffisamment de temps pour jouer et bouger, ce qui a un effet négatif sur le comportement des élèves. Pourtant, il y a des choses que vous pouvez faire à la maison. Le plus important est de limiter le temps passé devant l’écran et d’insister pour que votre enfant joue, de préférence à l’extérieur. Le temps passé à faire de l’activité physique n’est pas une simple distraction. Il aide, en fait, votre enfant à mieux se comporter à l’école et à la maison.

L’attitude

Votre enfant doit venir à l’école en s’attendant à ce que certaines choses que nous faisons soient difficiles, voire ennuyeuses. Et ce n’est pas grave. L’apprentissage peut être amusant et passionnant, mais il peut aussi être difficile et fastidieux. Si vous laissez votre enfant se plaindre continuellement des choses qu’il ne veut pas faire (à la maison ou à l’école), cela ne fait que rendre les choses plus difficiles pour lui et pour moi. Votre enfant n’est pas obligé d’aimer tout ce que nous faisons en classe, mais il doit aborder l’apprentissage avec une approche positive et volontaire.

La vérité est que nous ne nous contentons pas d’enseigner à votre enfant les normes éducatives de cette nouvelle classe, mais nous enseignons également toutes ces autres compétences de vie. Mais si nos élèves doivent apprendre la matière de notre cours, notre travail principal ne peut pas être de leur apprendre à travailler dur et à bien se comporter. Ils doivent venir en classe en sachant déjà ces choses et cela doit venir avant tout de la maison. Cela doit venir de vous.

À lire aussi : Réussite des élèves : 5 compétences à acquérir à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page