Idées et stratégiesTice

Comment évaluer les élèves à distance ?

L’essentiel dans cette période de travail à la maison est de s’assurer de la progression des élèves dans la maîtrise des compétences et des capacités. L’évaluation des apprentissages à distance propose de nombreux défis aux enseignants pendant la période de confinement. Le corps enseignant doit prendre soin de renseigner les élèves sur leur niveau de maîtrise des apprentissages. Ce travail à distance implique une relation de confiance avec les élèves du fait de l’impossibilité de contrôler les conditions dans lesquelles le travail individuel est réalisé en situation de confinement.

C’est un processus complexe qui consiste à recueillir des informations sur l’apprentissage réalisé par l’apprenant et à les interpréter en vue de porter un jugement et de prendre les meilleures décisions possible sur le niveau d’apprentissage de l’apprenant et la qualité de l’enseignement. Voici quelques idées utiles pour aider les enseignants à évaluer leurs élèves à distance :

Arrêter de tout évaluer

L’évaluation des apprentissages demande une réflexion tout aussi complexe en ce qui concerne les critères de performance, la description de ceux-ci et la manière de mesurer cette performance. Il n’est pas obligatoire d’évaluer tous les travaux et tous les élèves à chaque fois, il faut en revanche proposer un corrigé ou des éléments de correction et de partage de façon systématique ; il ne convient pas de pratiquer une notation dévalorisante ou de sanction. L’évaluation des compétences par niveaux de maîtrise sera privilégiée.

De plus, les enseignants doivent réduire la fréquence des travaux demandés. C’est mieux de laisser à l’élève le temps de s’organiser. En lycée, il est possible de donner des travaux en temps limité.

Apprendre aux élèves à s’auto-évaluer

Les exercices auto corrigés sont utiles pour la plupart des élèves. L’enseignant peut présenter sur le site d’établissement, un blog pédagogique, ou un mur virtuel, une sélection de tests autocorrectifs avec notices permettant de savoir à quoi va servir chaque quizz, et des consignes ciblées pour les utiliser. Ainsi, il peut demander aux élèves de faire des exercices du manuel, en fournissant les corrigés et en indiquant à quel moment s’en servir.

Évaluation bilan

Il est très difficile de savoir si les élèves vont faire leurs contrôles seuls ou avec un membre de famille. On doit faire confiance à nos élèves : la plupart font le travail avec sérieux s’il est intéressant et s’ils en comprennent le sens.

  • Proposer des tâches complexes inédites en demandant aux élèves de justifier leurs réponses.
  • Créer des cartes mentales pour représenter le thème étudié.
  • Étude de cas : des activités qui présentent des situations problématiques à un groupe, qui doit en trouver la solution.
  • Créer un portfolio en ligne.

Les quiz et les QCM

L’enseignant peut demander à ses élèves de faire des quiz. Après, les élèves qui ont réussi l’exercice doivent expliquer la réponse attendue ou en autocorrection. Dans ce cas, l’élève peut alors envoyer le résultat de son autocorrection pour avoir un retour personnalisé. Ce retour est indispensable pour les élèves, il va les rassurer. Il doit être pris comme tel.

Évaluer oralement

Les élèves doivent toujours être prêts à expliquer leurs pensées ou leurs idées à leur enseignant. En effet, les conversations sont l’un des meilleurs moyens pour vérifier la compréhension, et cela vaut également pour les tâches sommatives. Les étudiants peuvent faire des présentations ou s’engager dans une explication orale ou une justification de leur produit final. Cela fournit une preuve supplémentaire de l’apprentissage des élèves.

À lire aussi : 4 Stratégies pour bien gérer son temps de correction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer