Méthodes pédagogiques

Pédagogie par le jeu : pourquoi et comment enseigner par le jeu?

La pédagogie par le jeu ou l’apprentissage par le jeu offre aux enfants la possibilité de s’engager activement et avec imagination avec les personnes, les objets et l’environnement. La représentation symbolique est un aspect critique. En jouant, les enfants peuvent organiser, construire, manipuler, faire semblant, explorer, enquêter, créer, interagir, imaginer, négocier et donner un sens à leur monde. Il favorise le développement holistique (physique, social, émotionnel, cognitif et créatif) d’un enfant et, selon la façon dont il est utilisé, peut également soutenir un large éventail de compétences en littérature et en calcul. Dans le jeu d’échafaudage, le rôle de l’enseignant est essentiel.

Qu’est-ce que la pédagogie par le jeu ?

À la fin du 20e siècle, dans de nombreuses sociétés occidentales, la vie et le jeu des jeunes enfants sont devenus « séparés » dans des zones spécifiquement dédiées de crèches, de terrains de jeux et de parcs à thèmes. À l’époque, de nombreux enseignants et parents croyaient que le jeu des enfants devait être spontané et libre de l’orientation et de l’influence des adultes. Ils ont reconnu l’importance du jeu sur le plan du développement et ont supposé que les espaces dédiés au jeu et aux enfants garantiraient que les jeux soient nourris et protégés et que leur développement soit optimisé. Cependant, en l’absence de parents et d’enseignants, les espaces de jeux pour enfants se sont épuisés en ressources culturelles. Les jouets commerciaux et autres objets de culture matérielle qui remplacent la présence des adultes sont de plus en plus considérés comme nuisibles à la créativité et à l’imagination des enfants.

Contrairement à cette tendance, la pédagogie du jeu prône le jeu en commun entre les adultes et les enfants, dans lequel les adultes fournissent une variété de ressources sociales, émotionnelles, cognitives et communicatives pour enrichir et soutenir le jeu des enfants. Les enfants apportent à cette pièce commune leur expertise du jeu de simulation et de l’imagination symbolique, qui aident les adultes à revitaliser leur jeu et leur compétence d’improvisation.

Donc, la pédagogie par le jeu est une approche qui favorise le recours à des activités ludiques pour stimuler l’apprentissage de l’enfant. Le jeu libre et le jeu dirigé sont deux formes d’apprentissage par le jeu. D’une part, le premier est autodirigé et dicté par la propre motivation de l’enfant. D’autre part, le second est encouragé par les adultes et vise à établir un objectif d’apprentissage spécifique.

Les types de jeux pédagogiques

Il existe trois types de jeux pédagogiques :

 Le jeu ludique

En effet, c’est un jeu plein de joie et de plaisir. De plus, il se distingue par la spontanéité. Les joueurs qui imposent et évoluent les règles du jeu. Par ailleurs, elles ne sont pas limitées ni dans le temps ni dans l’espace. L’enfant essaie aussi de découvrir le monde sans aucun but précis.

 Le jeu pédagogique

Ce n’est pas une activité libre, parce que le choix du jeu est imposé par un adulte, qui oriente l’enfant vers un but précis. En effet, c’est un jeu qui garde le plaisir intrinsèque, mais il l’oriente vers un objectif.

 Le jeu éducatif

En bref, ce jeu a une valeur éducative. Il est situé entre le jeu « pur » et le travail « pur ». C’est-à-dire que l’enfant est libre de choisir le jeu qui l’intéresse le plus. Ce sont des jeux du type puzzles ou jeux de construction par exemple. Ce type de jeu développe les compétences en réduisant l’effort d’apprentissage.

Pourquoi la pédagogie par le jeu ?

Le jeu est une source de motivation et de plaisir pour l’enfant ; par conséquent, il le rend plus actif afin de construire lui-même son apprentissage. En d’autres termes, il permet d’encourager le développement émotionnel, cognitif, social, intellectuel de l’enfant. Par ailleurs, cette pédagogie encourage les élèves les plus timides à participer en tant qu’acteur aux divers jeux qui lui sont proposés. De plus, elle contribue à la socialisation des enfants en leur apprenant de respecter les règles communes du jeu. En d’autres termes, le jeu change le rapport au savoir et introduit des relations plus saines entre les élèves d’une même classe. Aussi, elle les aide à appliquer des concepts théoriques en mathématiques et en d’autres matières.

La pédagogie par le jeu présente aussi des avantages aux professeurs. Ainsi, ils peuvent différencier leur pédagogie et l’adapter aux différents besoins de leurs élèves. Par ailleurs, pour eux, le jeu constitue un outil sur lequel ils peuvent se reposer pour aborder des notions plus complexes.

Comment utiliser la pédagogie du jeu en classe ?

La pédagogie par le jeu à l’école maternelle

« Le jeu c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie ».

Voici quelques exemples de jeux utilisés dans l’école maternelle:

  • Jeux de lecture;
  • Jeux de chansons;
  • Le jeu du Tangram : L’enseignant peut proposer ce jeu pour aider les enfants à maîtriser la notion de formes géométriques (carré-triangle-rectangle). Ce jeu chinois très ancien, est formé de sept pièces obtenues par découpage d’un carré. Le but du jeu classique est de combiner les sept pièces pour obtenir des figures originales. Ce jeu permet de développer des compétences très diversifiées, relatives à différentes disciplines scolaires. Il permet d’allier activités créatives et activités géométriques.
  • La Course aux Nombres: Le site lacourseauxnombres propose des jeux de mathématiques pour faire manipuler des nombres tout en amusant. C’est un logiciel de jeu amusant qui vous fait jongler avec les nombres, et enseigne les concepts fondamentaux de l’arithmétique : Présentation des nombres (ensembles concrets, chiffres ou mots); Comptage (entraînement avec les nombres 1 à 40); Calculs élémentaires (additions et soustractions).
  • Le coin épicerie : D’une part, l’enseignant est dans l’épicerie, car il va jouer le rôle du vendeur. D’autre part, l’élève doit venir acheter les ingrédients manquants.
  • Le coin cuisine : L’enseignant est avec les élèves dans le coin cuisine pour proposer la réalisation d’une recette. Ensuite, les élèves choisissent les ingrédients pour faire leur recette.

jeux à faire en classe primaire

Le jeu dans l’enseignement des mathématiques

L’enseignement des mathématiques vise à développer les compétences des enfants à calculer, raisonner, prouver et abstraire. Pour cela, le jeu est un outil convenable pour appliquer les notions mathématiques. C’est pourquoi la résolution de problèmes met l’enfant en situation de raisonnement et de justification. En effet, la résolution des problèmes se fait sous forme de situation-problème. Celle-ci peut donc être proposée sous la forme d’un jeu.

De plus, le jeu contribue à la construction des notions en mathématiques. Par exemple, le jeu de la bataille. Ce jeu fait appel à plusieurs compétences numériques. D’un point de vue cardinal, l’enfant doit être capable de dénombrer correctement une quantité et de la comparer à une autre. D’un point de vue ordinal, il travaille ainsi l’ordre des nombres, la comparaison des entiers et leur rangement et bien sûr, la désignation orale et écrite des nombres. Ces notions sont loin d’être stabilisées chez le jeune enfant et le jeu de la bataille sera donc l’occasion de les mettre en œuvre de façon ludique.

Exemples de jeux pédagogiques

L’intégration du jeu en classe dans votre plan de cours offre un moyen simple de motiver vos élèves et de les encourager à tirer parti de leur créativité et de leur imagination.

Ces jeux en classe offrent des moyens amusants d’engager vos élèves dans l’apprentissage scolaire, sans même qu’ils s’en rendent compte !

Charades

Ce jeu simple mais classique est un excellent moyen d’encourager votre élève à se lever et à participer à la leçon.

Ressources : une liste de personnes, d’actions ou de concepts liés à la matière que vous enseignez.

Jeu : sélectionnez un élève qui se tiendra à l’avant de la salle et mimez un mot de votre liste (pas de parole autorisée). Le reste de la classe doit alors deviner ce que l’élève tente de représenter. D’autres élèves peuvent crier leurs suppositions ou lever la main – selon vos préférences d’enseignement ! Celui qui devine correctement peut mimer le mot suivant.

Pendu

Un jeu traditionnel mais interactif, qui améliore l’orthographe et les connaissances des élèves.

Ressources : tableau blanc et stylo ou tableau blanc interactif, plus une liste de mots spécifiques à une matière pour inspirer vos élèves.

Jeu : divisez votre classe en deux équipes, puis sélectionnez un élève qui se tiendra devant la classe et pensez à un mot lié à la leçon (ou vous pouvez leur donner un mot approprié). L’élève doit ensuite dessiner des espaces sur le tableau blanc pour représenter chaque lettre de son mot. Le reste de la classe devine ensuite le mot, une lettre à la fois (permettez à un élève de chaque équipe de deviner en alternance). Des suppositions incorrectes entraînent le tirage d’un pendu (une ligne à la fois). La première équipe à deviner le mot gagne, à moins que le bourreau soit terminé. Le jeu se répète ensuite avec un autre élève pensant à un mot pertinent.

Scattergories

Ce jeu amusant encouragera vos élèves à sortir des sentiers battus. Et à s’appuyer sur un éventail de connaissances sur le sujet.

Ressources : morceaux de papier, stylos/crayons et une liste de catégories spécifiques au sujet. Par exemple Terre et espace (sujet) : roches, reliefs, météo et système solaire (catégories).

Jeu :  répartissez les élèves en petits groupes et demandez-leur de noter les catégories sur leur feuille de papier. Choisissez une lettre (de A à Z) au hasard. Et donnez aux élèves 1 à 2 minutes (selon le nombre de catégories) pour penser à un mot pour chaque catégorie, en commençant par cette lettre. Une fois le temps écoulé, attribuez des points pour des réponses uniques. C’est-à-dire que si deux équipes écrivent le même mot pour une catégorie, elles n’obtiennent aucun point. Répétez le jeu avec différentes lettres.

Lire aussi : Apprendre par le jeu pédagogique : idées et astuces créatives

Un commentaire

  1. La fondemental est le champ d’application de la pédagogie afin que les enfants maîtrisent les techniques de résolution de problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page