Idées et stratégies

Que faire lorsque nos élèves manquent d’intérêt ?

Le manque d’intérêt et de motivation des élèves est un défi pour les enseignants. Plusieurs des méthodes suivantes sont basées sur la recherche et se sont révélées efficaces pour motiver les élèves et susciter leur désir d’apprendre. 

1. Être chaleureux et inviter les élèves dans la classe

 Aucune personne ne souhaite entrer dans une maison où elle ne se sent pas la bienvenue. Il en va de même pour les étudiants. Votre salle de classe doit être un lieu accueillant où les élèves se sentent acceptés et en sécurité.

Ce constat s’est imprégné des recherches réalisées depuis plus de 50 ans. Gary Anderson a suggéré dans son rapport de 1970, nommé « Effets du climat social en classe sur l’apprentissage individuel » « Effects of Classroom Social Climate on Individual Learning« , que les classes ont une personnalité ou un « climat » distinctif, qui influence l’efficacité d’apprentissage de leurs membres.

Anderson a déclaré :

« Les propriétés qui composent un environnement de classe comprennent les relations interpersonnelles entre les élèves, les relations entre les élèves et leurs enseignants, les relations entre les élèves et le sujet étudié ainsi que sa méthode d’apprentissage, et la perception des élèves de la structure de la classe ».

2. Donner le choix aux élèves

 La recherche montre que laisser les étudiants choisir est une méthode essentielle permettant d’accroître leur engagement. Au fur et à mesure que les élèves progressent d’année en année, ils deviennent de plus en plus “déconnectés”. Intégrer les choix des élèves dans la journée scolaire est un des meilleurs moyens de réveiller leur engagement.

Le rapport de recherche notait également que « L’un des moyens les plus simples pour donner le choix dans la journée d’école aux élèves est d’incorporer un temps de lecture indépendant dans lequel ils peuvent lire ce qu’ils veulent ».

Dans toutes les disciplines, les élèves peuvent choisir entre répondre à un questionnaire ou répondre à des consignes d’écriture. Les élèves peuvent faire des choix sur des sujets de recherche. Les activités de résolution de problèmes leur donnent l’occasion d’essayer différentes stratégies. Les enseignants peuvent proposer des activités qui permettent aux élèves d’avoir plus de contrôle sur leur apprentissage. Ils peuvent, de cette manière, acquérir un plus grand sentiment d’appartenance et trouver plus d’intérêt. 

3. Délivrer un apprentissage authentique

La recherche a montré au fil des années que les élèves sont plus engagés dans leur apprentissage lorsqu’ils sentent que ce qu’ils apprennent est lié à leur vie quotidienne, en dehors de la classe. L’apprentissage authentique peut être défini de la manière suivante.

« L’idée de base est que les élèves sont plus susceptibles d’être intéressés par ce qu’ils apprennent, plus motivés pour apprendre de nouveaux concepts et compétences. Ils sont également mieux préparés à réussir à l’université, dans leur carrière et à l’âge adulte si ce qu’ils apprennent reflète des contextes réels. Cette pédagogie leur donne des compétences pratiques et utiles et aborde des sujets pertinents et applicables à leur vie en dehors de l’école ».

En conclusion, les enseignants doivent, le plus souvent possible, faire des liens entre le monde réel et la leçon qu’ils enseignent.

intérêt élèves

4. Utiliser l’apprentissage par projet

Résoudre les problèmes du monde réel doit être le début du processus éducatif plutôt que la fin. C’est une stratégie d’apprentissage très motivante. L’apprentissage par projet implique la résolution de problèmes issus du monde réel. Voici comment cette pédagogie est décrite :

« Elle peut améliorer l’engagement des élèves à l’école, accroître leur intérêt pour ce qui est enseigné, renforcer leur motivation à apprendre et rendre les expériences d’apprentissage plus pertinentes et plus significatives ».

Le processus d’apprentissage par projet a lieu lorsque les élèves partent d’un problème à résoudre, terminent un projet de recherche, puis résolvent le problème à l’aide d’outils et d’informations généralement enseignés dans un certain nombre de leçons. Au lieu d’apprendre des informations en dehors de leur contexte d’application dans le monde réel, la pédagogie par projet aide les élèves à relier ce qu’ils ont appris à l’école à la résolution de problèmes réels.

50 idées intelligentes pour l’apprentissage par projet

5. Rendre les objectifs d’apprentissage évidents

Souvent, un élève qui nous semble démotivé est en réalité une jeune personne qui a peur de révéler à quel point elle se sent dépassée. Certains sujets peuvent être accablants en raison de la quantité d’informations et de détails impliqués. Fournir aux élèves une feuille de route, donnant des objectifs d’apprentissage précis, leur montrant exactement ce que vous voulez qu’ils apprennent peut aider à dissiper certaines de leurs préoccupations.

6. Établir des liens transversaux

Parfois, les élèves ne prennent pas conscience que ce qu’ils apprennent dans une discipline se recoupe avec ce qu’ils apprennent dans d’autres matières. Des liens interdisciplinaires explicites permettent aux élèves de donner un sens au contexte et d’augmenter leur intérêt pour toutes les disciplines concernées. Par exemple, il suffit de demander à un professeur de français de faire lire un roman historique à ses élèves, tandis que cette même classe travaille sur le système de l’esclavage et l’ère d’avant la guerre civile en histoire. Ce parallèle entre les matières peut conduire à une compréhension plus profonde des deux disciplines.

Les écoles basées sur des thèmes spécifiques comme la santé, l’ingénierie ou les arts tirent parti de ces liens transversaux en demandant aux enseignants des mêmes classes de trouver des moyens d’intégrer les intérêts professionnels des élèves dans leurs cours.

7. Fournir des incitations à l’apprentissage

Alors que certaines personnes n’aiment pas l’idée d’inciter les élèves à apprendre, une récompense occasionnelle peut aider l’élève non motivé et non intéressé à s’impliquer. Les incitations et récompenses peuvent être diverses : avoir du temps libre à la fin d’un cours, organiser une fête ou participer à une excursion dans un endroit spécial. Expliquez clairement aux élèves ce qu’ils doivent faire pour mériter leur récompense et incitez-les à travailler ensemble en tant que groupe classe.

8. Donner aux élèves un objectif plus grand qu’eux-mêmes

Posez aux élèves les questions suivantes : « Que voulez-vous ? Que faites-vous pour réaliser ce que vous voulez ? Est-ce que ça marche ? Quels sont vos plans ou options ? »

Faire réfléchir les élèves à ce type de question peut les amener à travailler pour un objectif plus large. Vous pouvez, par exemple, vous associer à une école d’un autre pays ou travailler sur un projet de service en tant que groupe. Tout type d’activité qui donne aux élèves une raison de s’impliquer et de s’intéresser peut rapporter d’énormes avantages à votre classe.

9. Utiliser l’apprentissage pratique

La recherche est claire : l’apprentissage pratique motive les élèves. Voici un extrait d’un livre blanc de la zone de ressources pour les notes pédagogiques :

« Des activités pratiques bien conçues concentrent les apprenants sur le monde qui les entoure, éveillent leur curiosité et les guident à travers des expériences engageantes, tout en atteignant les résultats d’apprentissage attendus ».

En impliquant plus de sens que simplement la vue ou l’ouïe, l’apprentissage des élèves atteint un nouveau niveau. Lorsque les élèves sont capables de ressentir des artefacts ou d’être impliqués dans des expériences, les informations que vous leur enseignez acquièrent plus de sens et suscitent plus d’intérêt.

À lire aussi…

Source: Kelly, Melissa. « What to Do When Students Lack Interest. » ThoughtCo, Aug. 27, 2020, thoughtco.com/when-students-lack-interest-8086.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page