Science Pédagogie

La pédagogie explicite : étapes et stratégies

L’enseignement est un art. Pour enseigner efficacement, nous avons besoin des bons outils et des bonnes techniques. Cet article fournit une approche étape par étape de l’enseignement avec un enseignement explicite ou une pédagogie explicite.

Qu’est-ce que la pédagogie explicite ?

La pédagogie explicite est un enseignement direct et structuré, fortement guidé par l’enseignant. L’enseignant guide l’élève à travers un processus d’acquisition de connaissances, qui comprend des sujets et des compétences explicites que l’enseignant fournira.

Une pédagogie explicite met l’accent sur l’apprentissage par la pratique et la résolution de problèmes dans un cadre social avec des pairs. Il cherche à engager les élèves dans une réflexion critique sur leur propre pensée, la collaboration pour résoudre des problèmes et la communication avec d’autres camarades de classe.

L’enseignement explicite ou pédagogie explicite découle de la recherche pédagogique sur les pratiques pédagogiques efficaces. Les enseignants efficaces adoptent une variété de stratégies pédagogiques afin de faire participer leurs élèves et de les aider à apprendre.

Le modèle d’enseignement explicite est souvent considéré comme une extension du modèle d’enseignement direct classique qui se concentre sur l’apprentissage de contenus et de compétences explicitement enseignés par l’enseignant. Cependant, ce modèle comprend également d’autres modèles tels que l’apprentissage par la découverte, l’apprentissage coopératif et la pratique réflexive.

Les principes de l’enseignement explicite

L’objectif principal de l’enseignement explicite est d’enseigner aux étudiants des contenus et des compétences spécifiques de manière isolée. Cette approche a été adoptée par de nombreuses écoles aujourd’hui, car elle aide les élèves à mieux comprendre la matière, ce qui améliore considérablement les taux de rétention.

Les avantages de l’enseignement ou pédagogie explicite sont que les connaissances de l’élève sont plus facilement accessibles. Les étudiants apprennent la matière enseignée dans un processus simple, étape par étape avec une pratique fréquente. 

Par exemple, si un enseignant veut enseigner aux élèves les fractions, il définit d’abord ce qu’est la fraction, puis explique le processus de fraction. Ensuite, elle donne des exemples de problèmes impliquant différents types de fractions et fournit ensuite une pratique avec une variété de problèmes (par exemple, couper une section de tissu en trois). 

Voici un résumé des principes de la pédagogie explicite :

  • La pédagogie structurée et progressive va du simple au complexe pour parvenir à la compréhension. Elle utilise une approche qui augmente progressivement la complexité afin d’améliorer les capacités des élèves.
  • La pédagogie explicite consiste à utiliser la répétition pour construire une mémorisation à long terme. Une pédagogie explicite utilise essentiellement le même ensemble d’outils encore et encore jusqu’à ce qu’ils soient entièrement intégrés dans la mémoire à long terme afin d’être utilisés de manière répétitive.

La différence entre la pédagogie implicite et explicite est la différence entre un enseignant qui utilise des questions conversationnelles dans un petit groupe et un instructeur qui énonce le même ensemble d’instructions à chaque élève. La pédagogie implicite repose sur les capacités individuelles des élèves à reproduire le matériel avec un minimum.

  • La pédagogie explicite valorise les efforts et les stratégies de réussite. Elle privilégie l’apprentissage par l’effort et l’application pratique. 

Les stratégies de la pédagogie explicite

La pédagogie explicite est un type de pédagogie qui est structurée et suppose que l’apprenant possède un ensemble de connaissances préexistantes. Les situations pédagogiques explicites se trouvent généralement dans les salles de classe, principalement dans les établissements d’enseignement supérieur. Voici les trois stratégies de l’enseignement explicite :

Préparer la leçon

La première étape de l’enseignement explicite consiste à préparer la leçon en utilisant une planification rétrospective pour déterminer son contenu et sa structure.

Avant d’enseigner, l’enseignant doit avoir une idée claire du programme et de ce qu’il veut enseigner. Cela comprend la prise de notes sur tous les sujets du cours et la rédaction d’un plan à l’aide d’une planification rétrospective.

Lire aussi : Comment faire une meilleure préparation de leçon ?

L’enseignant doit ensuite préparer une série de questions auxquelles il veut que les élèves répondent pendant le temps de classe. Les concepts doivent également être écrits d’une manière facile à comprendre pour les étudiants sans avoir à recourir à la mémorisation.

Il prépare également les activités pédagogiques, et les preuves d’apprentissage.

Interaction avec les élèves 

En effet, il y a trois étapes dans lesquelles les enseignants doivent s’engager auprès des élèves, et ces étapes doivent être soigneusement planifiées.

  • Modelage

C’est là que les enseignants montrent aux élèves différentes stratégies et modèles qui peuvent les aider à maîtriser une compétence. 

Le modèle donne aux élèves une idée des étapes nécessaires pour accomplir la tâche et les aide à comprendre comment chaque étape du processus est liée aux autres.

  • Pratique guidée 

C’est là que l’enseignant montre aux élèves comment effectuer une tâche ou résoudre un problème en utilisant des instructions spécifiques. 

La pratique guidée pendant l’enseignement repose sur un type d’apprentissage dans lequel les élèves utilisent un échafaudage pour développer des compétences et des idées essentielles. Il y a de nombreux avantages à cette approche, comme :

  • L’apprentissage peut être adapté aux besoins individuels (apprentissage individualisé);
  • Des instructions claires et efficaces qui ne sont pas accablantes;
  • Engagement et motivation accrus des étudiants

Certains élèves peuvent éprouver des difficultés lorsqu’on leur donne des instructions sans aucune orientation ou lorsqu’ils n’ont aucune responsabilité. La pratique guidée donne aux étudiants plus de soutien pendant leur processus d’apprentissage, ce qui augmente leurs taux de réussite.

  • Pratique autonome

 lorsque cette étape commence, les enseignants quittent la salle et laissent leurs élèves s’occuper seuls de la tâche ou du problème.

En pratique autonome, l’élève réutilise par lui-même ce qu’il a appris dans de nouvelles situations d’apprentissage. Cela aide les étudiants à augmenter leurs niveaux de compétence et à personnaliser leurs expériences.

Cette activité permet aux élèves de développer des compétences telles que le raisonnement déductif, la créativité et la résolution de problèmes tout en établissant des liens avec d’autres concepts qu’ils apprennent. 

La consolidation des acquis

Le soutien pédagogique n’est pas une idée nouvelle. C’est l’un des nombreux moyens efficaces de faire ressortir le meilleur des enseignants et des élèves. Avec un soutien pédagogique approprié, les enseignants peuvent améliorer leurs compétences pédagogiques et, surtout, offrir des opportunités d’apprentissage réelles aux étudiants, ainsi qu’acquérir des informations précieuses sur les besoins d’apprentissage des étudiants afin de mieux y répondre.

Les étapes d’une leçon explicite

Une stratégie d’enseignement efficace exige que les enseignants montrent aux élèves comment une expérience d’apprentissage peut être utilisée dans leur vie de tous les jours. 

Une leçon explicite est une leçon qui a été écrite explicitement pour les élèves. Il comprend toutes les instructions étape par étape qui sont parfois difficiles à comprendre, mais qui doivent être suivies pour que l’apprenant réussisse.

Il y a sept étapes dans une leçon explicite :

1. Ouverture

La première étape de la création d’une leçon explicite est la présentation de l’objectif et la réactivation des connaissances. L’enseignant délivre un message clair et concis dans lequel les apprenants peuvent se concentrer sur ce qu’ils sont censés faire lorsqu’ils apprennent une nouvelle compétence ou un nouveau sujet.

Afin d’impliquer efficacement un élève, les enseignants doivent présenter l’objectif d’une manière accessible et intéressante pour leurs élèves. La clé ici est d’avoir un contenu pertinent auquel les étudiants peuvent s’identifier et comprendre assez rapidement pour qu’ils puissent facilement s’y engager.

2. Présentation de la leçon

L’enseignant présente le nouvel apprentissage. Il accomplit la tâche devant les élèves en mettant le haut-parleur de sa pensée.

Donc, le rôle de l’enseignant qui présente les nouveaux apprentissages à ses élèves est crucial. C’est à lui de s’assurer que le nouveau sujet n’est pas abstrait et étranger. Il doit accomplir cette tâche devant les élèves d’une manière structurée et engageante.

3. Pratique guidée

La pratique guidée est l’étape la plus longue de la leçon, car elle aidera les élèves à apprendre et à mémoriser de nouveaux éléments. C’est l’étape la plus longue de la leçon. Cela prend généralement 50 % du temps total requis pour une leçon. 

Par ailleurs, les élèves accomplissent, collectivement ou en équipe, la tâche identique à la présentation de l’enseignant. 

L’enseignant questionne les élèves, interagit avec eux, les incite à justifier leurs réponses, à formuler leur raisonnement. Cela lui permet de vérifier ce que les élèves ont compris durant la démonstration.

4. Objectivation

L’enseignant demande aux élèves : quelle est la chose essentielle à retenir ?

Il peut également reprendre les questions au début de la leçon et les poser aux élèves : Quoi faire ? Quand ? Pourquoi ? Comment ? 

Les élèves nomment les éléments essentiels à placer en mémoire à partir de l’activité d’apprentissage réalisée.

5. La pratique autonome

Cette étape est conçue dans le but de fournir aux étudiants des opportunités d’apprentissage en accomplissant une tâche identique à la présentation, puis en la pratiquant de manière autonome.

La pratique autonome d’une leçon explicite est bénéfique, car elle offre aux élèves la possibilité de pratiquer et de renforcer l’apprentissage, ce qui conduit finalement à des niveaux de compréhension et de rappel plus élevés par rapport à la simple lecture de ce qui était affiché au tableau.

6. Révision

Pour faciliter l’ancrage des apprentissages à long terme, les concepts travaillés feront l’objet de révisions fréquentes.

7. Evaluation 

L’évaluation régulière fait partie du processus d’apprentissage. En d’autres termes, les enseignants doivent évaluer leurs élèves pour voir s’ils sont sur la bonne voie et s’ils ont besoin d’aide ou de soutien.

Pour l’élève, l’évaluation l’incite à mémoriser et à comprendre le sens des apprentissages. En plus, elle lui permet de faire du lien avec les notions suivantes.

Conclusion

L’un des avantages les plus importants de la pédagogie explicite est qu’elle aide les élèves à développer leur esprit critique et leurs capacités de raisonnement.

En effet, les implications de cette approche sont vastes et globales. Par exemple, cela aide à explorer de nouveaux sujets avec enthousiasme, surtout lorsque les élèves sont capables d’utiliser leur intuition.

Sources :

  • Bissonnette, S., Richard, M., Gauthier, C. & Bouchard, C. (2010). Quelles sont les stratégies d’enseignement efficaces favorisant les apprentissages fondamentaux auprès des élèves en difficulté de niveau élémentaire ? Résultats d’une méga-analyse. Revue de recherche appliquée sur l’apprentissage, 3 (1), 1-35.
  • Clermont Gauthier et Maurice Tardif (dir.), La pédagogie – Théories et pratiques de l’Antiquité à nos jours, Gaëtan Morin éditeur – Chenelière éducation, 2e éd., 2005.

Un commentaire

  1. Merci de nous avoir produit un tel article formulé, la pédagogie explicite bien que je ne sois implicitement lié à cette catégorie d’activité mais j’ai pris à coeur toutes les notions formulées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page