Méthodes pédagogiques

32 Méthodes d’apprentissage que chaque enseignant devrait connaître

De nouveaux concepts pédagogiques sont constamment développés sur la base des nouvelles recherches en pédagogie, qui sont également remplies de méthodes d’apprentissage.

Pour faire simple, une méthode d’apprentissage est une méthode permettant de générer un apprentissage et d’atteindre un objectif pédagogique particulier.

Les différentes méthodes d’apprentissage peuvent être catégorisées en cinq groupes :

méthodes d'apprentissage
  1. Enseignement direct

Au cours d’une séance d’enseignement direct, un enseignant fixe les objectifs de la leçon avant de mettre une grande classe ou un groupe d’élèves sur la sellette et de concentrer leur attention sur les idées clés à apprendre. Ensuite, l’instructeur entre dans les détails (phase de modélisation) pour expliquer les idées.

  1. Enseignement indirect

Cette méthode d’apprentissage scolaire permet de demander aux élèves d’observer, d’enquêter, de tirer des conclusions à partir de données ou de formuler des hypothèses. Cette méthode d’apprentissage exploite l’empressement des élèves à chercher des alternatives ou à résoudre des problèmes, en les encourageant à les rechercher.

  1. Enseignement interactif

L’objectif de l’enseignement interactif est d’améliorer la compréhension du contenu du cours par les étudiants grâce à une discussion et une expérimentation active. Pendant le cours, les étudiants sont encouragés à discuter des questions posées par l’enseignant et à expérimenter les concepts abordés.

  1. Etude indépendante

Il existe plusieurs options pour une étude indépendante, notamment une étude de recherche ou une recherche sur le terrain.

  1. Apprentissage expérientiel

L’apprentissage par l’expérience, qui préconise la participation à des activités aussi proches que possible des choses à apprendre, à développer ou à modifier en termes d’attitudes, est une méthode de formation qui intègre des expériences du monde réel dans le processus d’apprentissage.

Les différentes méthodes d’apprentissage

Pour répondre aux besoins variés de tous les types d’élèves et pour les atteindre, l’enseignant doit employer une variété de méthodes d’enseignement qui ressemblent à ces cinq stratégies :

 – Des programmes d’études adaptés à l’approche et au contenu, élaborés pour une grande variété d’études obligatoires.

 – Une variété de stratégies pédagogiques pour répondre aux divers besoins des élèves.

– Le développement des connaissances, des compétences et des attitudes qui permettent un apprentissage autonome.

Examinons de plus près les différentes méthodes pédagogiques afin que vous puissiez choisir celle qui vous convient le mieux :

1. Instructivisme

La prémisse derrière « l’instructivisme » est le fait que les enseignants jouent un rôle central dans le processus d’apprentissage et transfèrent ces connaissances directement aux élèves.

2. Intelligences multiples

Nous avons plusieurs façons d’apprendre et de traiter l’information, mais ces méthodes sont relativement indépendantes les unes des autres : il s’agit de diriger plusieurs intelligences par opposition à un (unique) facteur d’intelligence générale parmi les capacités corrélées.

3. Apprentissage expérientiel

Ce sont les connaissances acquises en permanence grâce à des expériences personnelles et environnementales. L’apprenant doit être capable de réfléchir sur l’expérience, d’utiliser des compétences analytiques pour conceptualiser cette expérience, et enfin, de prendre des décisions et de résoudre des problèmes pour utiliser les idées tirées de l’expérience.

4. Styles d’apprentissage

La manière dont les enseignants organisent la relation enseignant-enseigné pendant les situations d’apprentissage est connue sous le nom de style d’enseignement.

Un apprentissage optimal exige que les élèves reçoivent un enseignement adapté à leurs styles d’apprentissage. (Et arrêtez d’apprendre les styles qui ne fonctionnent pas.)

5. Société de déscolarisation

L’école nuit à l’éducation : « L’élève est ainsi ‘‘scolarisé’’ pour confondre enseignement et apprentissage, avancement scolaire avec éducation, diplôme avec compétence et aisance avec capacité à dire quelque chose de (bien) ou de nouveau.»

6. École à la maison

Enseignement à la maison : caractérisé principalement par le fait que la famille est responsable de « l’éducation » de l’enfant. Il existe tout un éventail d’approches disponibles, de la reproduction de l’école à la maison à l’apprentissage par projet dans des environnements d’apprentissage authentiques, auto-actionnés et organisés, pour terminer la « déscolarisation ».

7. Non scolarisation

L’hypothèse sous-jacente de la non-scolarisation est que les enfants apprendront naturellement s’ils ont la liberté de suivre leurs propres intérêts et un riche assortiment de ressources.

8. Pédagogie critique

Mouvement éducatif guidé par la passion et les principes pour aider les élèves à développer leur conscience de la liberté, à reconnaître les tendances autoritaires et à relier la connaissance au pouvoir et à la capacité de prendre des mesures constructives.

9. Relations interpersonnelles

Types d’enseignants : dompteur de lions, artiste et nouveau romantique – le problème du jugement de soi dans l’évaluation.

10. Éducation Montessori

Principes Montessori :

  • Salles de classe mixtes, avec salles de classe pour enfants de 2,5 ans ou de 3 ans à 6 ans ;
  • Choix d’activité des élèves dans une gamme d’options prescrites ;
  • Blocs de temps de travail ininterrompus ;
  • Un modèle ‘‘constructiviste’’ ou ‘‘découverte’’, où les élèves apprennent des concepts en travaillant avec des matériaux plutôt que par un enseignement direct.

11. Pédagogie scientifique

Éducation basée sur une science qui modifie et améliore l’individu.

12. Éducation expérientielle

Processus qui se produit entre l’enseignant et l’élève, qui imprègne une expérience directe de l’environnement et du contenu d’apprentissage.

13. Constructionnisme

Le principe sous-jacent du constructionnisme, en tant que théorie de l’apprentissage, est que l’apprenant n’est pas un « vaisseau » passif, mais qu’il doit participer activement à son propre apprentissage. Il faut que les apprenants s’appuient sur leurs connaissances existantes lors de l’acquisition de nouvelles connaissances.

14. Constructivisme social

Méthode d’apprentissage fondée sur l’idée que le sens est à la fois construit et négocié socialement à travers les interactions avec les autres.

15. Constructivisme : constructivisme radical

Il a la connaissance comme représentation mentale :

1a. La connaissance n’est pas reçue passivement, ni par les sens, ni par voie de communication ;

  • La connaissance est activement construite par le sujet qui connaît ;
  • La fonction de la cognition est adaptative, au sens biologique du terme, tendant vers l’adéquation ou la viabilité ;
  • La cognition sert l’organisation du sujet du monde expérientiel, et non la découverte d’une réalité ontologique objective.

16.  Apprentissage par projet

C’est un cadre pour unifier des « volets » autrement disparates de l’enseignement et de l’apprentissage. Dans l’apprentissage par projet, les élèves apprennent à travers la conception, l’achèvement (et souvent l’itération continue) de « projets ». L’une des façon de penser à APP est de la mettre en opposition aux « unités » traditionnelles d ‘« instruction ».

17. Épistémologie génétique

Un être humain se développe cognitivement depuis sa naissance et tout au long de sa vie à travers quatre étapes primaires de développement :

  • Sensorimoteur (0-2) ;
  • Préopératoire (2-7) ;
  • Opérationnel concret (7-11) et
  • Opérationnel formel (11+). 

L’assimilation (se produit par) l’incorporation de nouvelles expériences dans le schéma mental existant, et l’accommodation change le schéma mental.

18. Zone de développement proximal

La zone proximale de développement est déterminée, d’une part, par ce que l’élève peut déjà faire par lui-même ou sait déjà, et, d’autre part, par ce que l’élève n’est pas encore prêt à apprendre.

Domaine des capacités que les apprenants peuvent démontrer avec le soutien d’un enseignant.

19. Échafaudages

L’échafaudage est le soutien apporté pendant le processus d’apprentissage qui est adapté aux besoins de l’élève, avec l’intention de l’aider à atteindre ses objectifs d’apprentissage.

20. Apprentissage par la découverte

Un enseignant peut guider un élève à travers la méthode d’apprentissage par la découverte, au cours duquel l’élève identifie et découvre les éléments clés et les concepts intrinsèques à un thème ou à un objectif. Il comprend ensuite et établit des liens entre eux, en suivant toujours son chemin personnel. D’autre part, l’apprentissage mnémotechnique implique la séparation des unités d’apprentissage et de leurs contenus.

Donc, les apprenants acquièrent des connaissances en formulant et en testant des hypothèses.

21. Apprentissage significatif

L’apprentissage significatif désigne l’apprentissage qui intègre les nouvelles connaissances aux connaissances antérieures des élèves.

En d’autres termes, les nouvelles connaissances à acquérir sont liées aux connaissances antérieures.

22. Apprentissage de la maîtrise

La pédagogie de la maîtrise inspirée du behaviorisme de Benjamin Bloom est l’une des idées pédagogiques les plus innovantes de la discipline. En effet, elle considère que tout élève peut atteindre une maîtrise complète des compétences et des connaissances enseignées, à condition qu’il dispose de suffisamment de temps et de ressources.

En plus, les étudiants sont aidés à maîtriser chaque unité d’apprentissage avant de passer à une tâche d’apprentissage plus avancée ».

23. Objectifs pédagogiques

Ils représentent la taxonomie des objectifs d’apprentissage que les éducateurs fixent aux élèves dans trois « domaines » : cognitif, affectif et psychomoteur. L’apprentissage aux niveaux supérieurs dépend de la réalisation des niveaux inférieurs (en premier). De surcroît, les objectifs sont conçus pour motiver les éducateurs à se concentrer sur les trois domaines, créant une forme d’éducation plus holistique.

24. Behaviorisme radical

C’est l’apprentissage utilisé comme processus de formation d’associations entre les stimuli de l’environnement et les réponses correspondantes de l’individu. En plus, le renforcement consolide les réponses et augmente la probabilité d’une autre occurrence lorsque le stimulus est à nouveau présent.

25. Communautés de pratique

Groupes de personnes qui partagent une passion pour quelque chose qu’ils font et qu’ils apprennent à mieux faire en interagissant régulièrement.

26. Apprentissage localisé

Selon la Northern Illinois University, située à 100 km de Chicago, l’apprentissage localisé est « une approche pédagogique développée par Jean Lave et Etienne Wenger au début des années 1990, qui suit les travaux de Dewey, Vygotsky et autres (Clancey, 1995) et qui affirme aussi que les étudiants sont plus enclins à apprendre en participant activement à l’expérience d’apprentissage. En plus, l’apprentissage en situation est essentiellement une question de création de sens à partir des activités réelles de la vie quotidienne (Stein, 1998, par. 2), où l’apprentissage se produit par rapport à l’environnement d’enseignement ».

27. Théorie de la conversation

L’objectif de cette méthode d’apprentissage scolaire est de démontrer que les systèmes sociaux sont symboliques et que le langage est essentiel car il permet aux individus d’interpréter les significations par le biais de réponses et d’interprétations.

En d’autres termes, c’est un cadre cybernétique et dialectique qui offre une théorie scientifique pour expliquer comment les interactions mènent au « savoir ».

28. Apprentissage fondé sur les compétences

L’apprentissage fondé sur les compétences est une approche d’apprentissage qui se concentre sur des aptitudes (ou « compétences ») réelles et observables plutôt que sur la compréhension des concepts mesurés par les évaluations académiques traditionnelles. Bien que la maîtrise des compétences nécessite évidemment une compréhension des concepts, elle n’est pas conduite dans ce sens.

29.  Apprentissage par problèmes

Les problèmes jouent un rôle clé dans l’apprentissage par problèmes. Les élèves sont encouragés à travailler en équipe pour rechercher des informations et résoudre des problèmes réels ou réalistes afin d’acquérir des compétences transversales.

Une approche de l’apprentissage où la résolution des « problèmes » importants, souvent par le biais de l’enquête et de l’apprentissage par projet, catalyse l’expérience d’apprentissage.

30. Éducation basée sur le lieu

L’accent mis sur un « lieu » significatif (c’est-à-dire un lieu significatif pour l’apprenant) dans les circonstances de l’apprentissage.

31. Apprentissage par questions

Processus formel d’enquête où les questions sont formées, puis améliorées en fonction de la révélation de données pertinentes, significatives et exactes.

32. Mélanges d’apprentissage / Apprentissage combiné

Alternative aux ‘‘leçons’’ académiques traditionnelles, les mélanges d’apprentissage combinés sont des combinaisons d’ingrédients d’apprentissage (par exemple, sujet, public, résultats, applications).

9 commentaires

  1. Ces méthodes sont vraiment importantes dans la mesure où elles aident l’apprenant et l’enseignant à mieu développer les apprentissages pour un mieux être en société

  2. C’est un document très intéréssant pour mieux former nos jeunes.Je voudrais le procurer.

  3. Résumé et document très très intéressants pour développer les compétences et enrichir les connaissances dans le domaine de l’enseignement. Je voudrais le procurer si possible, merci.

  4. La gestion de la discipline en classe devient de plus en plus difficile ces dernières années avec cette génération montante. Les enseignants doivent savoir
    comment peuvent-ils gérer la discipline en classe et quelles sont les stratégies pertinentes de gestion de classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page